Devoir de synthèse n°1

 Par imad tajadin  (?)  [msg envoyés : 3le 12-12-11 à 23:50  Lu :1842 fois
     
  
 accueil


Devoir de synthèse n°1
Lettre à une jeune mère
Pourquoi est-ce à toi, jeune mère, que j’adresse ces remarques ? Et la stratégie
de l’apocalypse1 te concerne-t-elle personnellement ? Eh, oui, elle te concerne ! La guerre
a cessé d’être l’affaire exclusive des mâles, et des mâles adultes. Elle ne fait plus de
discrimination entre les sexes et les âges. Les premières lignes de la guerre atomique
sont partout où un être respire, et le fils que tu berces sur tes genoux est déjà sa recrue.
Tu lui as transmis une dignité neuve et merveilleuse ; il est, il sera responsable
de la vie sur le seul astre, en tout cas le seul du système solaire, où la vie existe. Il est
divin, ton fils. Apprends-le-lui.
Responsable de la vie… qui vient de me souffler cela ? La mémoire. « Les uns
sont responsables de la vie. Nous en sommes. Les autres sont responsables de la mort et
devraient être nos seuls ennemis. » Ces mots de Paul Eluard, écrits en 1916, sonnent,
après un demi siècle, prophétiquement.
Prépare donc ton fils à exercer cette suprême responsabilité. Toi seule peux lui
apprendre, tout de suite, pendant qu’il balbutie encore et découvre le monde, à aimer ce
qu’il doit sauvegarder ; toi seule peux le former, avant toute étude, à aimer la vie. Ne te
remets pas de ce soin à des maîtres ; il serait trop tard.
Avant qu’il sache que l’automne se brise, apprends-lui à s’émerveiller, comme
toi-même à son âge, du vol des insectes, des couleurs du ciel, et des douceurs de l’eau.
Étale sous ses yeux, plume à plume, la perfection irisée d’une aile d’oiseau ; ne perds
aucune occasion d’admirer devant lui la fleur, le bourgeon et l’écorce. Que peler un fruit
lui soit, près de toi une fête.
Avant qu’il sache que l’homme tue, apprends-lui le respect pour tout visage
humain, l’amitié pour toute main humaine.
L’enfant commence par imiter. Jamais en sa présence, ne laisse percer ennui,
dégoût ou mépris pour aucune chose qui vit ou aucun geste utile à la vie. Tu n’as pas mis
ton enfant au jour pour qu’il meure, mais pour qu’il transmette. Ne pas lui insuffler
l’exaltation de vivre au milieu de la nature vivante, c’est te renier toi-même, renier ta
fonction dans l’espèce, renier l’acte par lequel tu as donné vie à cet homme de demain.
Maurice Druon, Lettres d’un Européen, (Plon, 1970)
1Catastrophe épouvantable évoquant la fin du monde
􀀹 Compréhension
I- D’après Druon, avec l’avènement de la bombe atomique, la guerre n’est plus ce qu’elle
était. Dites comment en relevant des indices textuels.
II- L’auteur s’adresse à la mère, quel rôle lui assigne-t-il ?
III- Selon l’auteur, quel rapport existe-t-il entre admirer une fleur et lutter contre les
effets néfastes de la bombe atomique ?
IV- Pour sensibiliser la jeune maman quant à sa mission auprès de son fils, l’auteur
recourt à un certain nombre de procédés d’écriture. Relevez-en trois et précisez leurs
effets.
􀀹 Langue
􀂃 Vocabulaire
- Dans la phrase suivante, remplacez l’expression soulignée par une autre de sens
équivalent :
« Elle ne fait plus de discrimination entre les sexes et les âges. »
􀂃 Grammaire
- Réécrivez la phrase suivant en remplaçant le mode impératif par un subjonctif de
même valeur sans changer de sens :
« Apprends-lui le respect pour tout visage humain, l’amitié pour toute main
humaine. »
- Explicitez le rapport logique établi entre les énoncés suivants au moyen d’un
subordonnant :
« Ne pas lui insuffler l’exaltation de vivre au milieu de la nature vivante ; [et]
tu te renieras toi-même. »
􀀹 Essai
Sujet :
« Tu lui as transmis une dignité neuve et merveilleuse ; il est, il sera
responsable de la vie sur le seul astre […] où la vie existe…Apprends-le-lui. »
L’éducation peut-elle à elle seule suffire pour garantir à l’homme un
monde sans guerre ?
Vous exprimerez votre point de vue dans un essai étayé d’arguments et
illustré par des exemples.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +