Demande de correction de production écrite

 Par elkhalfi soukaina  (?)  [msg envoyés : 2le 26-05-13 à 19:58  Lu :1413 fois
     
  
 accueil


Salut , je viens de découvrir le site , précisément la section ' paroles aux élèves ' et je suis déçue de ne pas vous rejoindre tôt .. Bon , j'ai rédigé un sujet autour de la ' Parole aux élèves 19: la prison '
Prière de me le corriger chers professeurs , je vous serai reconnaissante :)
La prison est une institution punitive qui regroupe les personnes reconnues coupables d'une faute . Souvent lié à une connotation négative , la prison , pour la plupart du temps ; condamne tout prisonnier à perdre et son rôle social et l'opportunité de réintégrer la société . Qu'en est il alors d'une prison qui remplit parfaitement son rôle ?
Il va sans dire que le principal rôle de la prison est de corriger . Cependant , cette ' correction ' doit se passer sans abus ou transgression aux droits des hommes . En effet , l'Etat instrumentalise la prison principalement pour garder l'ordre dans la société , protéger cette dernière des personnes dangereuses , et veiller à ce que toute personne applique la loi. Enfreindre donc ces règles en torturant les prisonniers serait synonyme d'une schizophrénie étatique . Victor Hugo , dans son roman à thèse << Le Dernier Jour d'un condamné >> , a bien illustré ces comportements monstrueux et les conditions inhumaines dont souffrent les détenus en décrivant la cellule du condamné ou le ferrage des forçats . Outre ce critère primordial , la prison s'attribue la charge disciplinaire . Cette constitution doit former des citoyens conscients , éduqués , responsables aussi bien pour dépasser leurs passés teintés par leurs délits que pour venir en aide à leur société . A ce propos , il s'avère nécessaire d'équiper les prisons de centres de formations , de lycées , d'écoles supérieures décernant des attestations compatibles avec le marché de travail à l’extérieur . Au Maroc , et à titre d'exemple , l'institut Mohamed 5 de solidarité ou alors l'initiative nationale pour le développement humain se chargent de la tâche de munir les taules des établissements du genre . Quand la prison aurait accompli ces tâches , la seule mission restante est de préparer les prisonniers libérés à se réintégrer dans la société . Ainsi , les responsables des prisons se trouvent donc dans l'obligation d'embaucher des cadres : sociologues , psychologues , assistants sociaux afin d'assurer un avenir prospère aux prisonniers . Aussi pourrait-on éviter des futurs Friauche qui face à un refus social commet la récidive , malgré les peines variant entre la prison à court terme et la perpétuité .
En définitive , je pense que les prisons devraient dépasser leurs rôles punitifs et veiller à se présenter en tant qu'institutions formatrices . Les prisonniers , comme toute personne candidate à l'erreur , sont des êtres humains qui doivent jouir des droits équitables avec toute autre personne . Serait-il le cas dans les prisons marocaines ?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +