Déception !

 Par Fatiha Kerzazi  (Prof)  [msg envoyés : 85le 22-06-15 à 10:14  Lu :757 fois
     
  
 accueil

Pourtant j’y croyais, moi. Oui, à cette nouvelle technique de détecter les mobiles, le jour de l’examen.
J’y avais vraiment cru. Je voyais déjà les élèves travailler sérieusement n'ayant plus recours aux réponses envoyées par sms ou figurant sur internet.
Etais-je naïve, trop optimiste ?
La situation était la même, pire encore puisque certains ont été privés de l’examen et par conséquent renvoyés du lycée où ils avaient leur dernière année ; d’autres, au contraire, se vantaient d’avoir reçu le sujet sur mobile. Pire encore, certains candidats libres ont écrit la production des élèves de 1ère année alors qu’ils étaient censés répondre aux questions portant sur une œuvre de 2ème année.
Le plus grave encore, ce sont ces collègues , particulièrement de l’enseignant primaire, qui montrent un soutien total à ces " pauvres élèves qui passent le bac " et n’hésitent pas à leur permettre de s’entraider arrivant même à se déplacer entre les rangs demandant aux uns s’ils avaient fini pour passer leurs brouillons ou même parfois leurs copies aux autres qui attendaient les réponses sans fournir le moindre effort.
Quelle honte !
Je rêve de voir quelqu'un me dire"chez nous, c'était pas pareil, on a vraiment surveillé et les élèves ont travaillé dans les meilleures des conditions."
Utopie !

  




 Réponse N°1 35656

Déception 2
  Par   Fatiha Kerzazi  (Profle 22-06-15 à 16:53



Cette surveillance est passée tant bien que mal.

Passons maintenant à la correction.

Primo, on était nombreux à avoir à corriger deux paquets dépassant la centaine chacune, alors que certains collègues n'avaient de correction.

Secondo, il y avait affiché sur certains "délibérations le 27 Juillet " . On croyait que c'était une erreur puisque les 1ères bac n'ont pas de délibérations. On se met au travail n'accordant aucune importance à cette information figurant sur l'enveloppe en gros caractères pour ne pas la négliger. A midi, les appels téléphoniques fusent de partout"arrêtons la correction.On proteste contre date fixée pour les délibérations prevues pour le 27Juillet. Après négociations, on est arrivé à un accord sur le 6juillet comme date des délibérations pour les 1ères années bac !!!!

A suivre





 Réponse N°2 35657

re
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 22-06-15 à 20:08

Quand les adultes se comportent de la sorte, il n'y a rien à reprocher aux élèves, on comprend d'où découle leur vice! ils étaient trompés depuis des années et on vient à la fin réclamer une réforme! Ces enseignants se croient faire preuve d'une sympathie sincère à l'égard de ces élèves, mais en réalité, ils les foncent davantage dans l'ignorance ! Quand vous tentez de protester, vous serez considéré comme un monstre . le meilleur châtiment qu'on doit infliger à de tels profs c'est la correction des exams!quand ils découvriront que les centaines de copies se ressemblent bêtement, ils vont peut-être arrêter leur charité mal placée et penser à sauver les pauvres enfants qui comptent sur eux!

Je connais des professeurs qui se sont inscrits pour passer un bac libre dans le but de ne pas surveiller, quand le ministère nous privera de ce droit aussi, nous allons protester et nous demander pourquoi il a agi de la sorte! N'est-ce pas à cause des narcisses qui continuaient leurs études à l'université tout en recevant un salaire immérité que notre génération est privée du même droit !




 Réponse N°3 35658

Déception ...
  Par   Fatiha Kerzazi  (Profle 22-06-15 à 23:46



Avant de passer à la déception suivante , je confirme , ma chère Najlae.

Corriger , c'est l'enfer. On découvre le genre de surveillance à travers les copies. J'en profite pour préciser que je n'accuse personne que je ne généralise pas non plus en parlant des collègues du primaire. D'ailleurs, j'ai surveillé avec un collègue du primaire que j'ai respecté pour son sérieux. Donc, comme partout , les gens ne se ressemblent pas. Une enseignante du primaire a surveillé avec un collègue qui ne tolère pas la triche et le voyant agir en surveillant intransigeant , elle a commencé à pleurer disant "mon fils passe le bac et j'ai bien peur que la surveillance soit pareille , chez lui, dans sa classe". Peut-être que cela vous fait sourire, moi, je savais plus si je devais pleurer ou rire de telle mascarades.

Tu as raison Najlae, tout à fait raison en disant que ces surveillants qui méritent d'être surveillés, doivent corriger pour se trouver dans des situations très embarrassantes: donner zéro à une copie parfaite parce qu'elle est la photocopie d'une autre qui vient juste après.

A suivre...





 Réponse N°4 35659

Déception 3
  Par   Fatiha Kerzazi  (Profle 23-06-15 à 00:00

Le jour de la correction, en nous remettant l'enveloppe des copies à corriger, nous avons reçu également un formulaire à remplir.

En voici le contenu ( tenez-vous bien ) :

Le correcteur doit noter tout d'abord le nombre de copies à corriger, rien de plus normal. Mais, il fallait noter également :

L'heure où vous avez commencé la correction. ....

L'heure où vous vous êtes arrêté .....

Le nombre de copies copies corrigés , dans ce premier temps.

L'heure de la reprise de la correction. ...

Puis au cas où il faudrait partir pour finir le lendemain, il faut refaire le même travail. Celà vous fait perdre un bon bout de temps à passer dans le bureau du directeur qui ne doit pas quitter son bureau vu les vérifications continuelles qu'il devait faire

Rassurez-vous . Nous n'avons rien fait de tout celà. Refus




 Réponse N°5 35660

Il vous fallait
  Par   AMMARI Najlae  (Profle 23-06-15 à 00:27



des secrétaires tout simplement. les procédures d'obtention de la CIN marocaine s'avèrent moins compliqués.

J'attends curieusement la suite de tes désillusions :)





 Réponse N°6 35661

D'accord !
  Par   Fatiha Kerzazi  (Profle 23-06-15 à 00:34

Je continuerai à énumérer mes innombrables déceptions , moi qui suis déjà assez déçue de ce manque de réactions.

J'ai l'air ridicule.

A part toi, ma chère amie, le mutisme total. Je me demande s' il y a réellement parmi nous des collègues qui ont surveillé lors des derniers examens du bac.

Ils peuvent me contredire mais me voir prêcher dans le désert constitue ma première déception pour le moment...




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +