Culture générale: la saint-valentin

 Par aya  (?)  [msg envoyés : 1le 13-02-09 à 15:27  Lu :2174 fois
     
  
 accueil

Les origines de la Saint-Valentin ne sont pas certaines, mais plusieurs s'entendent pour dire qu'elles remonteraient au 4e siècle avant JC et que cette fête a à voir avec les Lupercales, célébrations qui avaient lieu dans la Rome antique en l'honneur de Lupercus, protecteur des champs et des troupeaux.
C'est au Moyen-âge, en Angleterre que la coutume d'écrire des mots d'amour pour l'occasion est apparue. Les mots d'amour étaient écrits sur des cartes illustrées de coeurs rouges et autres symboles de la Saint-Valentin, et décorées de rubans ou dentelles, ou parfois même parfumées.
On raconte aussi qu'à cette même époque, pour l'occasion les jeunes gens célibataires tiraient au sort le nom de leur Valentine dans un pot. Dans certaines régions, ces couples se fiançaient, dans d'autres, le garçon devait porter le nom de la jeune fille sur le bras et la protéger toute l'année durant.
Aujourd'hui, dans la plupart des pays occidentaux, la Saint-Valentin est considérée comme la fête des amoureux. à cette occasion, le 14 février, les couples échangent des mots doux et des cadeaux comme preuves d'amour, et des roses rouges pour exprimer leur passion.
En Amérique, la Saint-Valentin tend de plus en plus à devenir aussi la fête de l'amitié. Dans les familles, les enfants et les parents s'échangent cartes ou lettres qui disent toute leur affection.
En France, l'amour prévaut. Les couples, s'ils sont dans des lieux différents, marquent ce jour en expédiant une traditionnelle carte. Attention aux cartes électroniques que vous recevez ce jour, les cybercriminels « adorent » la Saint-Valentin !
La Saint-Valentin est aussi une fête très commerciale. Règle générale, envoyer ou offrir des fleurs et/ou du chocolat à l'occasion de la Saint-Valentin constituent les gestes les plus classiques, mais certains préfèrent offrir de la lingerie fine ou un bijou en gage de leur amour.
C'est donc une « fête » tout à fait étrangère aux coutumes marocaines, mais rien n'empêche d'en savoir un peu plus, question de culture générale !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 752

Compromis sur les origines de la St Valentin
  Par   Adraa Demnati  (CSle 14-02-09 à 00:59

Je pense avoir trouvé une autre version très proche des deux points, de vue de "aya" et Anwar Simaoui, à propos des origines de la St Valentin. Elle est narrée comme suit :

Version "A" qui fait référence à la chrétienté de l'événement:

La Saint Valentin est une fête très ancienne, dont la plupart des traditions se sont perdues et dont il ne subsiste plus aujourd'hui que les échanges rituels de cartes ornées de coeurs et de cupidon et le don de fleurs ou de chocolats.

Les origines de cette fête sont assez mal connues. Plusieurs saints nommés Valentin se disputent l'honneur d'être le Patron des Amoureux. Parmi eux, un prêtre chrétien mort vers 270 semble le plus à même de protéger les couples. On dit, en effet, qu'il fut condamné à mort par l'empereur Claude II pour avoir consacré des mariages chrétiens dans la clandestinité.Sachant que l'empereur avait interdit ces mariages en constatant le refus des chrétiens mariés de quitter leur famille pour s'engager dans les légions militaires. Saint Valentin serait donc mort en défenseur de l'amour et du mariage. Cependant, si ce prêtre martyr est devenu le Patron des Amoureux, ce n'est pas tant par sa propre histoire qu'à cause de la date à laquelle il fut exécuté, le 14 février, qui coïncide avec le réveil de la nature et les prémices du printemps.

Version"B" qui fait allusion aux rites païens assimilés par l'Eglise.

Deux siècles après la mort de Saint Valentin, certains rites païens, dont la fête des Lupercales qui avait lieu le 15 février, subsistaient encore en Europe chrétienne. Cette fête, liée aux origines de Rome, était l'occasion de célébrer des rites de fécondité, dont le plus marquant était la course des Luperques au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d'être fécondes et d'avoir une grossesse heureuse.

A défaut de détruire complètement cette fête, l'église la christianisa en l'associant à Saint Valentin devenu ainsi le protecteur des couples. Il fallut attendre encore 1496 pour que Saint Valentin devienne officiellement saint Patron des Amoureux, sur ordre du pape Alexandre VI.

Devenue chrétienne, la Saint Valentin devint une fête principalement dédiée aux célibataires, leur donnant l'occasion de trouver un partenaire pour la vie. Différentes coutumes existaient selon les régions, comme par exemple la partie de cache cache où les jeunes filles célibataires d'un village se cachaient tandis que les hommes célibataires se donnaient pour objectif de les retrouver. Les couples ainsi formés pouvait durer le temps de la soirée ou aller jusqu'au mariage !

Version "C" qui fait référence à la nature...

Selon la croyance populaire, la Saint Valentin serait née de l'observation de la nature, tout simplement. On dit en effet que dès le Moyen Age l'opinion se répandit que la saison des amours chez les oiseaux débutait le 14 février. Prenant exemple sur eux, les hommes trouvèrent ce jour propice à la déclaration amoureuse. C'est ainsi que depuis, à la Saint Valentin, chaque Valentin cherche sa Valentine pour mieux roucouler au printemps.

Pour moi, l'Amour n'a pas de religion. Quant aux origines de la St Valentin, elles ne m'importent pas autant que son originalité. Je conçois personnellement la date de cette fête (14 Février) comme un repaire de plus en plus universel pour que tout un chacun puisse manifester un peu plus que d'habitude son engouement Amoureux vis à vis de son ou sa partenaire. C'est aussi une heureuse occasion pour immortaliser par un présent, les romances et les meilleurs moments vécus à travers le ressentiment partagé qui unit deux âmes ( couple ou amants) par le lien noble de la compassion, de l'abnégation de la sincérité, de la solidarité, la fidélité et du désir. Mais en tant que musulmane croyante, j'aurais aimé savoir que l'évènement de la St Valentin ne soit pas connoté uniquement de chrétienté, mais d'universalité comme il est actuellement le cas pour presque toutes les cultures à travers le monde. Dans tous les cas, je souhaite personnellement à ce que « l'AMOUR » soit l'ingrédient permanent qui agrémente la vie de tous les couples de quelques bords qu'ils soient.




 Réponse N°2 760

ce n'est pas la peine de la feter
  Par   lili  (CSle 14-02-09 à 18:26

a mon avis il ne faut pas du tout celebrer cette fete il s'agit effectivemen d'une perte de temps et d'argents.c'est une coutume etrangere a la vie des musulmans et des marocains.il vaut mieux consacrer ce jour a une activiae avantageuse.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +