Cours il était une fois un vieux couple heureux

 Par Elmzouri mostafa  (Autre)  [msg envoyés : 145le 21-11-12 à 17:37  Lu :23384 fois
     
  
 accueil


Cours Il était une fois un vieux couple heureux
De M . khair-Eddine
Etude de l’incipit :
Qu’est –ce qu’un incipit ?
Il s’agit du commencement du récit .On y trouve une présentation des personnages principaux, et un ancrage spatio-temporel. En effet on y définit le lieu et le temps de l’histoire .le volume de l’incipit varie : il peut être limité à un paragraphe mais il peut s’étaler sur tout un chapitre.
- Un incipit est une ouverture romanesque : c’est le passage qui assure le transfert de la réalité du lecteur vers l’imagination du narrateur.
- Un incipit à une fonction programmatique : il donne des indices qui permettent d’émettre des hypothèses sur la suite du récit.
Dans quelle mesure le commencement de « Il était une fois un vieux couple heureux » assure-t-il le transfert de la réalité vers l’imagination et comment annonce –t-il son genre ?
1° Encrage temporel :
Date Evénement
Absence de date précise mais emploi du présent Description du lieu
Indication temporelle L’histoire est antérieure à la mise en ruine
2° encrage spatial :
Définition du lieu Indices permettant de reconnaître ce lieu
Absence de localisation géographique précise Vallée montagnes maisons en pierres …il s’agit du sud du Maroc
3° Présentation des personnages :
Physiquement moralement identité
Absence de portrait physique complet Agés Habitants d’un des village du sud marocain
Bouchaib est présenté comme un homme ayant beaucoup d’expérience ; sa femme est sans identité précise.
4°Passage de la réalité vers l’imagination :
-Temps des verbes :
Présent : temps du réel ; du reportage
Passé simple : temps du récit ;de la fiction
Modalités : présence du narrateur à travers les jugements et les appréciations : « fascinant..»
Conclusions :
- Cet incipit tient aussi bien de l’incipit classique et normatif qu'à une dérogation à ce type de commencement.
- Le passage vers la fiction de à travers les indices de la fiction romanesque accompagnée d’une illusion du réel.
- Le paysage de désolation décrit au début de l’incipit en plus d’une histoire qui s’est passée avant cette ruine supposent que le narrateur projette de nous conduire à travers les événements, à connaître les raisons de cette ruine.

Dans cet extrait, le narrateur opère un retour en arrière .il s’agit d’une analepse.
- Qu’est-ce qui déclenche l’analepse ?
- Selon quel point de vue les événements sont-ils racontés ?
- Quelle expression permet d’entrer dans l’analepse ?
- Comment cette analepse est –elle close ?

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +