Cours, et productions écrite.

 Par rachid aalaoui  (?)  [msg envoyés : 1le 16-10-12 à 11:26  Lu :2097 fois
     
  
 accueil


casablanca 2011 corrigé
source: Mohamed Bouchriha
Texte 1 :
Je n'étais ni heureux ni malheureux. J'étais un enfant seul. Cela, je le savais. Point farouche de nature, j'ébauchai1 de timides amitiés avec les bambins de l'école coranique, mais leur durée fut brève. Nous habitions des univers différents. J'avais un penchant pour le rêve. Le monde me paraissait un domaine fabuleux2, une féerie3 grandiose où les sorcières entretenaient un commerce familier avec les puissances invisibles. Je désirais que l'invisible m'admît à participer à ses mystères. Mes petits camarades de l'école se contentaient du visible, surtout quand ce visible se concrétisait en sucreries d'un bleu céleste ou d'un rose du soleil couchant. Ils aimaient à grignoter, sucer, mordre à pleines dents. Ils aimaient aussi à jouer la bataille, se prendre à la gorge avec des airs d'assassins, pour imiter4 la voix de leur père, d'insulter pour imiter les voisins, commander pour imiter le maître d'école.
Moi je ne voulais rien imiter, je voulais connaître.
1-ébaucher : commencer.
2-fabuleux : extraordinaire, merveilleux. 3-féerie : un monde de fées.
4-imiter : chercher à produire ce qu’un autre fait.
-Prendre pour modèle, faire comme.
Texte 2 :
XVII
Oh ! si je m'évadais, comme je courrais à travers champs !
Non, il ne faudrait pas courir. Cela fait regarder et soupçonner. Au contraire, marcher lentement, tête levée, en chantant. Tâcher d'avoir quelque vieux sarrau1 bleu à dessins rouges. Cela déguise2 bien. Tous les maraîchers3 des environs en portent.
Je sais auprès d'Arcueil un fourré d'arbres à côté d'un marais, où, étant au collège, je venais avec mes camarades pêcher des grenouilles tous les jeudis. C'est là que je me cacherais jusqu'au soir.
La nuit tombée, je reprendrais ma course. J'irais à Vincennes. Non, la rivière m'empêcherait. J'irais à Arpajon. - II aurait mieux valu prendre du côté de
Saint-Germain, et aller au Havre, et m'embarquer pour l'Angleterre. -N'importe! j'arrive à Longjumeau. Un gendarme passe; il me demande mon passeport... Je suis perdu !
Ah ! malheureux rêveur, brise donc d'abord le mur épais de trois pieds qui t'emprisonne ! La mort ! la mort!
Quand je pense que je suis venu tout enfant, ici, à Bicêtre, voir le grand puits et les fous !
1-Sarrau : sorte de grande blouse.
3-maraîcher : personne qui cultive les légumes. 2-Déguiser : cacher sous des apparences trompeuses.
-Se déguiser : s’habiller de manière à ne pas être reconnu.
Lisez attentivement les deux textes et répondez aux questions suivantes :
I. ÉTUDE DE TEXTE, 10 points :
1) Recopiez et complétez le tableau suivant : (1,5 pt)
Nom de l’auteur
Titre de l’œuvre
Genre de l’œuvre
Texte 1
Texte 2
2) Le pronom « je », dans les deux textes, renvoie à deux personnes différentes.
Lesquelles ? (0,5 pt)
Relisez le texte 1 et répondez aux questions suivantes :
3) Relevez dans le texte deux indices qui distinguent le narrateur des autres garçons. (1 pt)
4) Le narrateur rejette les jeux des autres car :
a) Il n’aime pas jouer.
b) Il préfère rester avec sa famille.
c) Il a son monde imaginaire.
Recopiez la bonne réponse. (1 pt)
5) « Moi je ne voulais rien imiter, je voulais connaître ».
Dans cette phrase, le verbe « connaitre » a-t-il pour sens :
a) Faire connaissance ?
b) Inventer ?
c) Savoir ?
Recopiez la bonne réponse. (1 pt)
Relisez le texte 2 et répondez aux questions suivantes :
6) À quoi rêve le narrateur ? (1 pt)
7) Va-t-il accomplir son rêve ? Quel risque court-il ? (1 pt)
8) a) Le narrateur évoque deux souvenirs d’enfance. Lesquels ?
b) Pourquoi évoque-t-il ces souvenirs ? (1 pt)
Texte 1 et 2
9) Les deux narrateurs (dans les deux textes) ont un point commun. Lequel ? (1 pt)
10) Approuvez-vous le comportement du narrateur du texte 1 avec les autres enfants de son âge ? Justifiez votre réponse par un argument. (1 pt)
II. PRODUCTION ÉCRITE, 10 points :
Sujet :
Certaines personnes aiment rester seules ; d’autres, au contraire, aiment avoir de la compagnie (des ami(e)s…)
Et vous, que préférez-vous ?
Rédigez un texte dans lequel vous développez votre avis à l’aide d’arguments précis.
Dans votre écrit, vous devez :
ü Respecter la consigne : traiter le sujet proposé. (1 pt)
ü Organiser votre texte : introduction, développement et conclusion. (2 pts)
ü Choisir des arguments précis. (2 pts)
ü Faire attention à la correction de la langue : vocabulaire précis, orthographe et conjugaison correctes, ponctuation… (5 pts)
corrigé:
Lisez attentivement les deux textes et répondez aux questions suivantes :
I. ÉTUDE DE TEXTE, 10 points :
1) Recopiez et complétez le tableau suivant : (1,5 pt)
Nom de l’auteur Titre de l’œuvre Genre de l’œuvre
Texte 1 Ahmed Sefrioui La boîte à merveilles
Roman autobiographique
Texte 2 Victor Hugo Le dernier jour d’un condamné Roman à thèse
2) Le pronom « je », dans les deux textes, renvoie à deux personnes différentes.
Lesquelles ? (0,5 pt)
-« Je » dans le texte 1 renvoie à Sidi Mohammed.
-« Je » dans le texte 2 renvoie au condamné à mort.
Relisez le texte 1 et répondez aux questions suivantes :
3) Relevez dans le texte deux indices qui distinguent le narrateur des autres garçons. (1 pt)
- Le narrateur aime l’invisible alors que les autres garçons aiment le visible.
- Le narrateur veut connaître alors que les autres garçons veulent imiter.
-(ou bien) L’amour de l’invisible et le désir de connaître.
4) Le narrateur rejette les jeux des autres car :
a) Il n’aime pas jouer.
b) Il préfère rester avec sa famille.
c) Il a son monde imaginaire.
Recopiez la bonne réponse. (1 pt)
c) Il a son monde imaginaire.
5) « Moi je ne voulais rien imiter, je voulais connaître ».
Dans cette phrase, le verbe « connaitre » a-t-il pour sens :
a) Faire connaissance ?
b) Inventer ?
c) Savoir ?
Recopiez la bonne réponse. (1 pt)
b) Inventer
Relisez le texte 2 et répondez aux questions suivantes :
6) À quoi rêve le narrateur ? (1 pt)
-Il rêve à l’évasion.
7) Va-t-il accomplir son rêve ? Quel risque court-il ? (1 pt)
-Non, il ne va pas accomplir son .rêve
-il risque d’être arrêté.
8) a) Le narrateur évoque deux souvenirs d’enfance. Lesquels ?
- Étant au collège, il venait avec ses camarades pêcher des grenouilles tous les jeudis dans un marais auprès d'Arcueil.
- Étant enfant, il est venu à Bicêtre pour voir le grand puits et les fous.
Texte 1 et 2
9) Les deux narrateurs (dans les deux textes) ont un point commun. Lequel ? (1 pt)
-Le rêve.
10) Approuvez-vous le comportement du narrateur du texte 1 avec les autres enfants de son âge ? Justifiez votre réponse par un argument. (1 pt)
-Non, je n’approuve pas ce comportement car, en agissant ainsi, le narrateur accentue sa solitude et son isolement.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +