Correction examen régional : académie de souss-massa-draa (session : juin 2013)

 Par ghayoubi khaled  (?)  [msg envoyés : 2le 09-05-15 à 07:12  Lu :3552 fois
     
  
 accueil


Correction examen régional : Académie de Souss-Massa-Draa (session : Juin 2013)
TEXTE DE BASE :
Ma mère avait cuisiné une pile de galettes en pâte feuilletée, de forme carrée. Elle les enduisit de beurre frais et de miel. C’était un délice. Je pris deux grands verres de thé à la menthe.
Pendant le repas, mes parents établirent un programme pour la journée. Le matin, mon père se proposait de m’emmener à Moulay Idriss, le patron de la ville. Après la prière en commun, nous reviendrions déjeuner. L’après-midi, j’accompagnerais ma mère chez notre amie Lalla Aïcha. J’aurais le droit d’emporter avec moi l’une de mes trompettes; le tambour en poterie fragile risquait de se casser en route.
Ma bonne étoile en décida autrement. Après avoir baguenaudé1 avec mon père dans les rues encombrées de passants, après avoir fait l’acquisition d’un plat de céramique bleue sur la place des notaires où les potiers exposaient ce jour leur production, nous pénétrâmes dans le sanctuaire de Moulay Idriss. Là, nous accomplîmes les rites de la prière de louli et nous partîmes déjeuner.
Lalla Aïcha vint nous surprendre à la fin du repas. Ma mère manifesta une grande joie à la revoir. Les deux femmes se prodiguèrent mutuellement des baisers pointus, des formules de politesse et des mots aimables. Mon père les laissa à leurs effusions2, disparut.
J’avais une envie folle de jouer du tambour, de lancer quelques beuglements avec ma trompette mais je savais que ma mère ne tolérerait pas de tels débordements. Je m’abstins. J’attendais le soir pour me livrer corps et âme à la musique. Je restais dans un coin à écouter les propos de notre visiteuse. Elle laissa entendre dès son arrivée, qu’elle avait beaucoup à raconter. Ma mère disposait de tout son temps et frétillait de curiosité. Elle n’oublia pas, malgré tout, de remplir ses devoirs d’hôtesse. Elle souffla sur la braise, ajouta une bolée d’eau dans la bouilloire, rinça les verres. Elle ouvrit une boîte de fer blanc et en sortit une demi douzaine de gâteaux de semoule.
- Lalla Aïcha, installe- toi sur le grand divan; le thé sera bientôt prêt. Non! Non ! J’ai dit sur le grand divan, à la, place d’honneur! Je t’en supplie, installe-toi confortablement, insista ma mère.
Lalla Aïcha s’affala au milieu des coussins, soupira de satisfaction et commença son récit.
1- baguenauder : se promener, se balader.
2- effusion : manifestation sincère d’un sentiment.
I. -COMPRÉHENSION: (10points)
1) De quelle œuvre a-t-on extrait ce texte ? Quel en est l’auteur ? (1/4 pt x 2)
De « La boîte à merveilles ». L’auteur : Ahmed Sefrioui
2) -a- Recopiez et complétez à partir du texte : (1/4 pt x 4)
Personnages Prénoms correspondants
Le narrateur Sidi Mohammed
Son père Abdeslem
Sa mère Lalla Zoubida ou Zoubida
La visiteuse Lalla Aïcha
-b- D'après votre lecture de l’œuvre, à quelle occasion les parents ont-ils établi un programme pour la journée ? (1/2 pt) À l’occasion de la fête de l'Achoura.
3) Est-ce que ce programme a été entièrement respecté ? Justifiez votre réponse. (1 pt)
Non, ce programme n’a pas été entièrement respecté car Lalla Aïcha est venue à la fin du repas alors que Lalla Zoubida avait prévu d’aller chez elle l’après-midi.
4) Relevez dans le texte : a- un indice qui montre que la mère est autoritaire. (1/2 pt)
« … mais je savais que ma mère ne tolérerait pas de tels débordements ».
b- un indice qui montre que l’enfant est obéissant. (1/2 pt)
« Je m’abstins ». « J’aurais le droit d’emporter avec moi l’une de mes trompettes ».
5) « Ma bonne étoile en décida autrement. »
Dans cette phrase, l’expression soulignée signifie : a- étoile filante ;
b- vedette et star ;
c- chance et fortune.
Recopiez la bonne réponse. (1 pt) c- chance et fortune.
6) Lalla Aïcha installe-toi sur le grand divan; le thé sera bientôt prêt. Non ! Non ! J’ai dit sur le grand divan, à la place d’honneur !
Cet énoncé est-il un récit ou un discours ? Justifiez votre réponse. (1/2 pt x 2)
Cet énoncé est un discours : Le tiret (-) qui indique la prise de parole; les temps des verbes : l’impératif, le futur, le passé composé et le présent, la ponctuation (!), les pronoms d’énonciation je, toi
7) « J’avais une envie folle de jouer du tambour. »
La figure de style employée dans cette phrase est-elle : a- L’hyperbole ?
b- La métaphore ?
c- La comparaison ? (1 pt)
a- L’hyperbole
8) Relevez dans le texte quatre mots ou expressions appartenant à la culture marocaine. (1 pt)
« Thé à la menthe », « le sanctuaire de Moulay Idriss », « la prière de louli », « gâteaux de semoule », « tambour en poterie »
9) Après l’arrivée de Lalla Aïcha, le père disparut en laissant les deux femmes tête à tête. Que pensez-vous du comportement du père ? Justifiez votre réponse. (1 pt)
Je pense que le comportement du père est normal puisqu'il se montre compréhensif et laisse aux deux femmes la liberté de partager leurs histoires et leurs secrets.
10) Thé, gâteaux et formules de politesse pour accueillir l’invité, comme le veut la tradition.
Cette manière de recevoir existe-t-elle encore dans notre société ? Justifiez votre réponse.
Oui, cette manière de recevoir des invités continue d’exister dans notre société car les marocains sont attachés aux traditions et ont un grand sens de l’hospitalité.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +