Correction... après le salut je me demande s'il y a un volontaire qui peut m'aider à corriger cette introduction....

 Par Alaoui Mastapha  (?)  [msg envoyés : 3le 18-02-12 à 18:21  Lu :1655 fois
     
  
 accueil


tout d'abord je suis un étudiant. Filière : Etudes françaises
SUJET : « Le temps use les oeuvres littéraires, les chefs-d'oeuvre même, quoi qu'on en dise».
Que pesez-vous de cette affirmation de Montherlant?
Rédigez juste l'introduction.
« Un chef-d’œuvre est une bataille gagnée contre la mort » c’est ainsi que Jean Coteau parle de l'éternité que peuvent avoir les chefs-d'œuvre tout au long des siècles. Ils sont donc et restent immortels, inoubliables dans les esprits.
Cependant, Montherlant n'est pas du même avis et explique que « Le temps use les oeuvres littéraires, les chefs-d'oeuvre même, quoi qu'on en dise», selon lui, ce qui a été produit à une certaine époque, est usé avec le temps et destiné aux gens de cette époque,cela peut être justifié si on prend en compte le fait que même les critères de beauté changent d'une génération à une autre, aussi les sujets traités ne seront certainement plus intéressants ni d'actualité quelques siècles ou années plus tard.
On peut donc se demander si les œuvres peuvent prétendre à l'immortalité ? Malgré tout, quel est l'intérêt des œuvres littéraires du passé ?
Pour répondre à ces questions, nous allons voir dans un premier temps si les œuvres qui ont été écrites il y a longtemps ont pu continuer à s'imposer en tant que classiques et œuvres incontournables, et si oui, nous analyserons les causes de leur immortalité.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +