Contrôle, vénus d'ille - mld4

 Par elbadaoui mohamed  (Prof)  [msg envoyés : 1le 08-10-16 à 20:55  Lu :77 fois
     
  
 accueil


“ Vous vous connaissez en bijoux, poursuivit M. Alphonse, comment trouvez-vous ceci ? Voici l'anneau que je lui donnerai demain. “

En parlant ainsi, il tirait de la première phalange de son petit doigt une grosse bague enrichie de diamants, et formée de deux mains entrelacées ; allusion qui me parut infiniment poétique. Le travail en était ancien, mais je jugeai qu'on l'avait retouchée pour enchâsser les diamants. Dans l'intérieur de la bague se lisaient ces mots en lettres gothiques: Sempr' ab ti, c'est-à-dire toujours avec toi.

“ C'est une jolie bague, lui dis-je; mais ces diamants ajoutés lui ont fait perdre un peu de son caractère.

- Oh! elle est bien plus belle comme cela, répondit-il en souriant. Il y a là pour douze cents francs de diamants. C'est ma mère qui me l'a donnée. C'était une bague de famille, très ancienne du temps de la chevalerie. Elle avait servi à ma grand-mère, qui la tenait de la sienne. Dieu sait quand cela a été fait.

- L'usage à Paris, lui dis-je, est de donner un anneau tout simple, ordinairement composé de deux métaux différents, comme de l'or et du platine. Tenez, cette autre bague, que vous avez à ce doigt, serait fort convenable. Celle-ci, avec ses diamants et ses mains en relief, est si grosse, qu'on ne pourrait mettre un gant par-dessus.

- Oh! Mme Alphonse s'arrangera comme elle voudra. Je crois qu'elle sera toujours bien contente de l'avoir. Douze cents francs au doigt, c'est agréable. Cette petite bague-là, ajouta-t-il en regardant d'un air de satisfaction l'anneau tout uni qu'il portait à la main, celle-là, c'est une femme à Paris qui me l'a donnée un jour de mardi gras. Ah ! comme je m'en suis donné quand j'étais à Paris, il y a deux ans ! C'est là qu'on s'amuse ! “ Et il soupira de regret.

Nous devions dîner ce jour-là à Puygarrig, chez les parents de la future; nous montâmes en calèche, et nous nous rendîmes au château, éloigné d'Ille d'environ une lieue et demie. Je fus présenté et accueilli comme l'ami de la famille. Je ne parlerai pas du dîner ni de la conversation qui s'ensuivit, et à laquelle je pris peu de part. M. Alphonse, placé à côté de sa future, lui disait un mot à l'oreille tous les quarts d'heure. Pour elle, elle ne levait guère les yeux, et, chaque fois que son prétendu lui parlait, elle rougissait avec modestie, mais lui répondait sans embarras.

Mlle de Puygarrig avait dix-huit ans; sa taille souple et délicate contrastait avec les formes osseuses de son robuste fiancé. Elle était non seulement belle, mais séduisante. J'admirais le naturel parfait de toutes ses réponses; et son air de bonté, qui pourtant n'était pas exempt d'une légère teinte de malice, me rappela, malgré moi, la Vénus de mon hôte. Dans cette comparaison que je fis en moi-même, je me demandais si la supériorité de beauté qu'il fallait bien accorder à la statue ne tenait pas, en grande partie, à son expression de tigresse; car l'énergie, même dans les mauvaises passions, excite toujours en nous un étonnement et une espèce d'admiration involontaire.

Extrait de la Vénus d'îlle , Prosper Mérimée , 1837

Conceptualiser :

1/ quels sont les personnages du passage ?: ……….

….

2/qui est Alphonse ?.

3/combien coûte la bague ?.

4/quel âge avait Mlle de puygarrig ?



Analyser :

1/ A qui le narrateur compara-t-il Mlle de puygarrig ?

  1. A sa fille b- à un ange c- à la vénus

2/que signifie l'inscription sur la bague ?

  1. prends garde à toi si elle t'aime

  2. Toujours avec toi

  3. Pour le meilleur et pour le pire

3/ de quelle figure de style s'agit-il « je fus présenté et accueilli comme l'ami de la famille » ?..

4/ relève deux mots du champ lexical de la beauté :………

Réagir :

La description que fait le narrateur de Mlle de Puygarrig est-elle objective ? et pourquoi ?


Production écrite : (exercice à trous)

*Remplis le vide par le mot qui convient

Le ……de M.de Peyrehorade, ……….est sur le point de se ……. avec une riche héritière Mlle

De … . le jeune homme montre la … qu'il compte offrir à sa fiancée à leur hôte qui

Vient de ……. .

*fais un résumé du passage en quelques lignes :



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +