Controle aux champs

 Par Kholti Rachid  (?)  [msg envoyés : 41le 16-03-11 à 11:34  Lu :3432 fois
     
  
 accueil


« Par un après-midi du mois d’août, une légère voiture s’arrêta brusquement devant les deux chaumières, et une jeune femme, qui conduisait elle-même, dit au monsieur assis à côté d’elle :
- Oh ! Regarde Henri, ce tas d’enfant ! Sont-ils jolis, comme ça, à grouiller dans la poussière.
L’homme ne répondit rien, accoutumé à ces admirations qui étaient une douleur et presque un reproche pour lui.
La jeune femme reprit :
- Il faut que je les embrasse ! Oh ! Comme je voudrais en avoir un, celui-là, le tout petit.
Et, sautant de la voiture, elle courut aux enfants, prit un des deux derniers, celui des Tuvache, et, l’enlevant dans ses bras, elle le baisa passionnément sur ses joues sales, sur ses cheveux blonds frisés et pommadés de terre, sur ses menottes qu’il agitait pour se débarrasser des caresses ennuyeuses.
Puis elle remonta dans sa voiture et partit au grand trot. Mais elle revint la semaine suivante, s’assit elle-même par terre, prit le moutard dans ses bras, le bourra de gâteaux, donna des bonbons à tous les autres ; et joua avec eux comme une gamine, tandis que son mari attendait patiemment dans sa frêle voiture.
Elle revint encore, fit connaissance avec les parents, reparut tous les jours, les poches pleines de friandises et de sous :
Elle s’appelait Madame Henri d’Hubières.
COMPRÉHENSION :
1-Donnez pour ce texte : la source, l’auteur, le genre, l’année.
2-situez le texte.
3-Qui set arrêté devant les deux chaumières ?
4-Que donnait la jeune femme aux enfants ?
5-Comment s’appelait-elle ?
Langue :
Mettez ces phrases à la voix passive
1. La neige bloque le village.
2. La météo annonce du mauvais temps.
3. La police contrôle des voitures.
4. Des panneaux renseignent les gens.
5. Les ordinateurs intéressent les enfants.
Transformez ces phrases au discours indirect :
1. Ma mère répond : « C'est le prix qui décidera »
2. Ma mère dit : « donne le foulard. »
3. Le marchand demande : « est ce que cet article est bon ? »
4. La mère Tuvache dit : « nous ne voulions pas vendre Charlot. »
5. Charlot demande : « voulez-vous rester pauvres ? »
Mettez ces phrases en ordre pour avoir un texte cohérent
1-Les parents, chaque mois, allaient toucher leurs cent vingt francs chez le notaire
2- On n’entendit plus du tout parler du petit Jean Vallin
3- et ils étaient fâchés avec leurs voisins parce que la mère Tuvache les agonisait d’ignominies
4- que c’était une horreur, une saleté, une corromperie.
5- répétant sans cesse de porte en porte qu’il fallait être dénaturé pour vendre son enfant

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +