Conseils pour bâtir le plan du commentaire

 Par tenkoul rachid  (?)  [msg envoyés : 14le 03-07-11 à 16:42  Lu :1017 fois
     
  
 accueil


Le plan doit être équilibré en ce sens que chacune des parties doivent être à peu près de même
longueur. Si ce n’est pas le cas, c’est que le plan est mal construit : il faut alors le revoir.
Le plan est préférablement progressif : les analyses les plus simples viennent avant, et les analyses les
plus complexes, les plus approfondies, viennent après. L’idée est d’aller de l’évidence (premières
impressions sur le texte) vers le sens caché (c’est-à-dire les aspects du texte qui ne sont pas
perceptibles dès la première lecture). Unplan progressif montre que l’analyse qui a été faite sur le texte
est une analyse organisée, et c’est l’un des aspects essentiels du commentaire composé : le plan
progressif permet effectivement de montrer votre cheminement intellectuel. Le plan progressif est
également une bonne stratégie d’argumentation : d’une part la réponse à la problématique du texte
s’élabore graduellement (avec les arguments les plus forts à la fin de chacune des différentes parties),
d’autre part l’intérêt du lecteur (correcteur) est maintenu jusqu’à la fin du devoir.
Le texte peut présenter des thèmes pluriels ; dans ce cas, il est possible de construire un plan
thématique en insistant sur l’organisation harmonieuse, cohérente, des différents thèmes : c’est cette
cohérence qui donne au texte tout son intérêt. L’écueil à éviter dans ce type de plan est la
fameuse dissociation fond et forme. Il est donc nécessaire de corréler la signification du texte et le
travail de l’écriture qui a été mené à bien par l’auteur.

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +