Concours formatif d'orthographe.

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 22-02-10 à 01:08  Lu :3353 fois
     
  
 accueil

Lycée Sidi Mohamed Ben Abdellah
Concours dictée (poésie)
Année scolaire 2009- 2010
Cinquième session.
Qui dit que les poètes meurent?!
Objet: Organisation du concours annuel d'orthographe dans sa cinquième session.
Présentation:
Dans le cadre des activités de soutien scolaire, l'équipe pédagogique de la langue française organise son concours annuel d'orthographe.
Description du concours:
Il s'agit d'un concours formatif d'orthographe, dont le but premier est pédagogique et éducatif. Il vise le contrôle de la maîtrise des règles de la langue française ainsi que la stimulation de l'intérêt vis-à-vis de cette langue.
NB- Il ne s'agit donc pas de venir avec un texte puisé n'importe où pour le donner aux élèves, mais de leur offrir l'occasion de se préparer (pourquoi ne pas apprendre par cœur les huit sonnets) et d'arriver avec un bagage sur lequel ils seront testés: c'est dans cet esprit que je parle de "concours formatif de la dictée...
Organisation:
Le dit concours s'étale sur deux périodes, la première regroupe une centaine de candidats, dont il sera pris une trentaine. La seconde étape tiendra pour vainqueurs les dix premiers finalistes.
Date de passation du concours:
Étape 1: sera le 13 Mars 2010.
Étape 2 sera le 2à Mars 2010.
NB
Un concours annexe sera donné pour les élèves: il s'agit de la traduction des poèmes en arabe classique et en Amazigh, après qu'il leur soit donné la traduction en arabe dialectal des huit poèmes. L'objectif est d'essayer de marier quatre langues: L'Amazigh, les deux arabes: classique et dialectale et le français...
NB- Pour plus d'information, rendez-vous chers collègues, au projet 2 pour voir la version Word du projet.
NB- Demain, je vais éditer aussi les dossiers des autres concours (le compte rendu ainsi que les différentes manières d'opérationnaliser le concours, qui est devenu un rituel annuel)
Un Credo : Le travail, rien que le travail, pour le travail et pour l’amour du travail !
Sélection de sonnets à le hommage au grand poète lyrique: Pierre de RONSARD.
Comme on voit sur la branche
Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose,
En sa belle jeunesse, en sa première fleur,
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l'Aube de ses pleurs au point du jour l'arrose;
La grâce dans sa feuille, et l'amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d'odeur;
Mais battue, ou de pluie, ou d'excessive ardeur,
Languissante elle meurt, feuille à feuille déclose.
Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté,
La Parque t'a tuée, et cendres tu reposes.
Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs,
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif et mort, ton corps ne soit que roses.
Amours, 1560.
Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz chantant mes vers, en vous émerveillant :
"Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle."
Lors vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.
Je serai sous la terre, et fantôme sans os
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos ;
Vous serez au foyer une vieille accroupie,
Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie.
Sonnet à Hélène (1578)
Je n'ai plus que les os
Je n’ai plus que les os, un squelette je semble,
Décharné, dénervé, démusclé, dépoulpé,
Que le trait de la mort sans pardon a frappé ;
Je n’ose voir mes bras que de peur je ne tremble.
Apollon et son fils, deux grands maîtres ensemble,
Ne me sauraient guérir, leur métier m’a trompé.
Adieu, plaisant soleil, mon œil est étoupé,
Mon corps s’en va descendre où tout se désassemble.
Quel ami me voyant en ce point dépouillé
Ne remporte au logis un œil triste et mouillé,
Me consolant au lit et me baisant la face,
En essuyant mes yeux par la mort endormis ?
Adieu, chers compagnons, adieu, mes chers amis,
Je m’en vais le premier vous préparer la place.
P. RONSARD, Derniers Vers, 1586 Sonnet à Marie
Je vous envoie un bouquet, que ma main
Vient de trier de ces fleurs épanies,
Qui ne les eut à ces vêpres cueillies,
Tombées à terre elles fussent demain.
Cela vous soit un exemple certain,
Que vos beautés, bien qu'elles soient fleuries,
En peu de temps, seront toutes flétries,
Et, comme fleurs, périront tout soudain.
Le temps s'en va, le temps s'en va ma Dame,
Las ! le temps non, mais nous nous en allons,
Et tôt serons étendus sous la lame,
Et des amours, desquelles nous parlons
Quand serons morts, n'en sera plus nouvelle :
Donc, aimez-moi, cependant qu'êtes belle.
Pierre de Ronsard
Phase Finale
Sonnet à Marie
Je vous envoie un bouquet, que ma main
Vient de trier de ces fleurs épanouies,
Qui ne les eut à ces vêpres cueillies,
Tombées à terre elles fussent demain.
Cela vous soit un exemple certain,
Que vos beautés, bien qu’elles soient fleuries,
En peu de temps, seront toutes flétries,
Et, comme fleurs, périront tout soudain.
Le temps s’en va, le temps s’en va ma Dame,
Las ! le temps non, mais nous nous en allons,
Et tôt serons étendus sous la lame,
Et des amours, desquelles nous parlons
Quand serons morts, n’en sera plus nouvelle :
Donc, aimez-moi, cependant qu’êtes belle.
Pierre de Ronsard
Amourette
Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse,
Pour ce bel oeil, qui me prit à son hain,
Pour ce doux ris, pour ce baiser tout plein
D'ambre et de musc, baiser d'une Déesse.
Je veux mourir pour cette blonde tresse,
Pour l'embonpoint de ce trop chaste sein,
Pour la rigueur de cette douce main,
Qui tout d'un coup me guérit et me blesse.
Je veux mourir pour le brun de ce teint,
Pour cette voix, dont le beau chant m'étreint
Si fort le coeur que seul il en dispose.
Je veux mourir ès amoureux combats,
Soûlant l'amour, qu'au sang je porte enclose,
Toute une nuit au milieu de tes, bras.
Premier livre des Amours
Je voudrais bien richement jaunissant
Je voudrais bien richement jaunissant
En pluie d'or goutte à goutte descendre
Dans le beau sein de ma belle Cassandre,
Lors qu'en ses yeux le somme va glissant.
Je voudrais bien en taureau blanchissant
Me transformer pour finement la prendre,
Quand en avril par l'herbe la plus tendre
Elle va, fleur, mille fleurs ravissant.
Je voudrais bien alléger ma peine,
Etre un Narcisse, et elle une fontaine,
Pour m'y plonger une nuit à séjour ;
Et voudrais bien que cette nuit encore
Durât toujours sans que jamais l'Aurore
Pour m'éveiller ne rallumât le jour.
Premier livre des Amours
Mon Dieu, que j'aime à baiser les beaux yeux
Mon Dieu, que j'aime à baiser les beaux yeux
De ma maîtresse, et à tordre en ma bouche
De ses cheveux l'or fin qui s'escarmouche
Si gaiement dessus deux petits cieux !
C'est à mon gré le meilleur de son mieux
Que ce bel œil, qui jusqu'au cœur me touche,
Dont le beau nœud d'un Scythe plus farouche
Rendrait le cœur courtois et gracieux.
Son beau poil d'or, et ses sourcils encore
De leurs beautés font vergogner l'Aurore,
Quand au matin elle embellit le jour.
Dedans son œil une vertu demeure,
Qui va jurant par les flèches d'Amour
De me guérir ; mais je ne m'en assure.
Premier livre des Amours
Ni de son chef le trésor crépelu
Ni de son chef le trésor crépelu,
Ni de son ris l'une et l'autre fossette,
Ni l'embonpoint de sa gorge grassette,
Ni son menton rondement fosselu,
Ni son bel œil que les miens ont voulu
Choisir pour prince à mon âme sujette,
Ni son beau sein dont l'Archerot me jette
Le plus aigu de son trait émoulu,
Ni son beau corps, le logis des Charites,
Ni ses beautés en mille cœurs écrites,
N'ont esclavé ma libre affection.
Seul son esprit, où tout le ciel abonde,
Et les torrents de sa douce faconde,
Me font mourir pour sa perfection.
Premier livre des Amours

  




 Réponse N°1 2871

Merci infiniment
  Par   khrazi Ahmed  (CSle 22-02-10 à 01:20

Vraiment nous devons remercier infiniment notre professeur Rachid pour ses efforts remarquables .J'étais un élève chez ce grand Monsieur et je le suis encore bien sure au biais de ce site alors encore une fois merci beaucoup.




 Réponse N°2 2877

Concours d'orthographe
  Par   Samira Yassine  (CSle 22-02-10 à 19:13

salut MIdoubiya, j'allais aborder ce sujet mais vous avez bien fait de le faire. En fait, j'ai vu la semaine dernière dans les informations de 12h45 dans l'une des villes marocaines , je ne me rappelle plus laquelle, on a organisé un concours de dictée et j'ai aimé l"idée surtout que j'ai déjà vu le même concours organisé au niveau de toutes les villes franaçaises et il y avait des finalistes arabes, maroacaines , je crois, alors je voulais proposer l'idée. J'ai été surprise par votre explication détaillée de la passation du concours avec les dates; mais je n'ai pas trouvé d'informations dans le projet 2 comme vous l'avez indiqué. j'aimerais avoir plus d'informations là dessu quand vous aurez plus de temps bien sûr. Bon courage dans la finition du travail qui doit être à 99°/°, bien deviné non?




 Réponse N°3 2883

Il s'y trouve bel et bien§./.?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-02-10 à 22:56



Salut, Madame kerzazi fatiha,

En effet, j'ai vu le concours à la TV moi aussi.

Pour moi, j'organise le concours chaque année avec presque la moitié des élèves du lycée qualifiant (les élèves qui veulent le faire, bien sûr)

J'ai accumulé donc une expérience par rapport au sujet. Mais au lieu de faire le concours de la dictée classique. genre: "un concours sur la dictée est ouvert, venez pour le passer". Le jour "j" on apporte un texte et on commence à le dicter. Cette manière de faire vise une évaluation sommative/ classificatrice. Genre vous avez obtenu la quatrième place, vous en avez obtenu la dixième, par contre vous, vous en avez la 99% place!

Non! Ma façon de faire entre dans un autre cadre. Celui de la formation continue de nos élèves au sein de notre établissement. L'évaluation n'est donc que formatrice pour les élèves participant au concours.

Les années précédentes, j'avais l'habitude de travailler, soit en proposant des textes d'auteurs très courts, ou des proverbes ou des citations...Cette année, j'ai préféré faire l'honneur à la poésie lyrique, par le biais des célèbres sonnets de Pierre de Ronsard : huit poèmes, dont quatre seront proposés pour les sélections/ qualifications, et les quatre derniers pour les finales. Il y'aura entre dix et douze gagnants à la fin. Ils vont obtenir des manuels scolaires, genre mission française, puisés de ma bibliothèque personnelle (ce que je fais d'ailleurs chaque année) et cinq dictionnaires pour les cinq premiers finalistes.

La nouveauté pour cette année aussi, c'est le concours de la traduction des huit poèmes, en arabe classique et en dialecte berbère.

Hier, j'ai traduit les quatre premiers sonnets en arabe dialectal, j'ai lu les traductions aux élèves de mes classes. Je leur ai proposé le travail des traductions à faire en groupes de quatre élèves...

NB- Pour le canevas du concours, il se trouve bel et bien dans la section projet 1

NB- Pour nôtre projet, il est mit sous la loupe de la finition: il sera prêt dans les plus brefs délais.

NB- Si je ne vous ai pas envoyé le travail en question, c'est que je suis entrain d'en travailler la correction. Ce qui a pris plus que le temps prévu.

Cordialement.




 Réponse N°4 2890

Source intarrissable!
  Par   Samira Yassine  (CSle 23-02-10 à 00:00

Bonsoir M Idoubiya, je ne cesse de profiter de vos expériences combien diversifiées dans le domaine de l'enseignement. J'ai entamé avec un grand enthousiasme le travail de la revue scolaire, je commence à recevoir les mails contenant le travail de groupes de certains élèves, j'attends impatiemment votre projet , qui est à sa fin et je m'interesse maintenant à ce travail de dictée. Mais la question que je me pose, comment arrivez-vous à crérer un équilibre entre ces diverses activités. vraiment chapeau! Moi, j'aimerais bien commencer ce concours de dictée, mais j'ai déjà passé toute la semaine dernière avec le travail de la revue, je dois revenir au programme. Alors j'aimerais savoir si vos activités concernent même les élèves de 1ère année qu'on doit préparer à l'examen régional, et ce , en terminant tout d'abord le programme; ou principalement les élèves dont j'ai reçu le travail de la correspondance inter scolaire? Bon courage et merci pour tout.




 Réponse N°5 2891

C'est un cumule d'expériences?./§+°
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-02-10 à 00:30



C'est un travail d'une longue durée!

1- Pour la dictée, entre l'idée, la recherche dans le net, les photocopies (deux cent copies pour commencer), la traduction des quatre premiers poèmes en arabe dialectique), la communication du travail à mes élèves (il ont l'habitude) et à l'administration de mon établissement, il m'a fallu quatre heures de travail!

2- Le secret, un travail sérieux de quinze ans!

3- Il faut arriver à travailler sur six projets simultanément, avec équilibre et harmonie: mieux exploiter la notion du temps et travailler bien et beaucoup: plus que les autres quoi?

4- C'est à ce prix (satisfaction et plaisir) que l'enseignement au Maroc va changer!

NB- D'ailleurs, voilà le scoop, madame kerzazi fatiha, un nouveau né va avoir le jour les semaines prochaines: un manuel interactif...

NB- La première partie (modèle) de sept scénarios est à 99, 5%

NB- Qui proposez-vous pour faire partie de l'équipe: je parle des femmes bien sûr...

NB- Je suis toujours connecté pour une éventuelle réponse et parce que je suis entrain de faire des

Corrections...

Cordialement.





 Réponse N°6 2893

Notre proposition
  Par   Samira Yassine  (CSle 23-02-10 à 00:57

Bonsoir M idoubiya, je vous remercie pour la réponse. Si vous parlez d'une expérience de 15, j'en ai plus, (22ans) je travaille sérieusement mais delà à varier les méthodes comme vous le faites c'est pas donné à tout le monde; le professeur n'est pas le seul responsable. Personnellement j'en veux à ce programme trop chargé d'une part et incompatble au niveau de l'élève; par exemple, ces " dernières années on était des foçats aux galères, il fallait courrir pour pouvoir terminer le programme et que ce soit assimilé pas passer en faisant semblant d'expliquer. Alors M idoubiya, ce n'est que cette année qu'on s'est permis de petites pauses d'activités orales que moi personnellement j'avais remplacées par des séances d'étude de texte. je dépassais une douzaine de texte par oeuvre. Je leur fait leur travaille, je résume, j'explique , je donne des photocopies de texte à travailler etc ; je sais qu'ils ne lisent pas et alors, je ne vais pas les envoyer la t^te vide le jour de l'examen. Vous n'êtes pas d'accord avec moi, je le sais . Mon objectif, on programme à "vomir' le jour de l'examen mais le vomir dans les règles et avoir de très bonnes notes, quitte à recourir au par coeur s'il le faut. pourquoi? parce qu'on discute pas le programme avec les enseignants, et le seul objectif pour ces pauvres élèves c'est avoir de bons résultats au régional et ils ont ces bons résultats sans pouvoir aller plus loin au iveau de la maitrise de la langue. je connais pas mal d'élèves qui ont une certaine aisance à l'oral mais de là à répondre à des question de compréhension par écrit c'est la catastrophe. je suis intarissable quand il s'agit de ces malheurs de notre enseignement et les méthodes adéquates à suivre. Vous , vous nous avez été d'une grande utilité quant à la diversification des méthodes.

M; idoubiya, vous m'avez déjà fait la proposition d'une dame et je suis tout à fait d'accord avec vous, vous avez surment deviné, Mme nadia Birouk.

Bonne fin de travail et bonne nuit




 Réponse N°7 2894

Concours d'orthographe
  Par   Samira Yassine  (CSle 23-02-10 à 07:42

Bonjour M Idoubiya, je viens de trouver le document sur le concours dans le projet 1. Merci et bonne journée.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +