Comment traiter un sujet de pe à l'examen régional du bac?

 Par ES SBAI Mohamed  (?)  [msg envoyés : 1le 09-03-09 à 22:17  Lu :10263 fois
     
  
 accueil

Le français à l'examen du bac a un coefficient élevé (3 pour les littéraires et 5 pour les scientifiques). Si nos élèves peuvent se débrouiller dans les questions de compréhension globale, il n'en est pas de même pour l'épreuve de production qui est notée sur 10. Avouons de prime à bord que l'épreuve de français est difficile pour la majorité de nos élèves. J'ai sonné l'alarme dans plusieurs réunions de presse avec le délégué d'Oujda ou le directeur de l'académie. J'ai même appelé à une évaluation scientifique des résultats. Chaque année, les notes en français sont catastrophiques. Cette année, je prévois que les notes seront pires, étant donné que plusieurs classes sont restées sans profs de français pendant des mois et que le problème n'est pas réglé en confiant des bacheliers à des maîtres d'écoles primaires, avec mes respects à tout le monde. Et je prie mes lecteurs de ne pas centrer leurs commentaires sur cette polémique. Nous sommes devant le fait accompli: l'examen qui s'approche et nos enfants sont menacés. Pour ceux-ci je m'adresse aujourd'hui pour parler brièvement de la technique à suivre pour réussir l'épreuve production écrite.
D'abord, il faudrait consacrer une heure à la PE (et non un quart d'heure!). Un travail sérieux et minutieusement préparé est "senti" par le correcteur. Une copie bâclée se voit dès la première phrase: minuscule au début, absence d'alinéa, des ratures partout - Mais qu'est-ce qu'une bonne préparation?
La première étape, bien sûr, c'est la lecture et la compréhension de la consigne (le sujet). Quels sont les mots clés? Quel type de texte on me demande de rédiger? Cette tâche peut me prendre de 5 à 10mn. Puis, je passe à l'étape suivante: la recherche des idées s'il s'agit d'un texte argumentatif (sur le thème de la violence, la force, l'éducation, les langues étrangères, les loisirs), ou ce que j'appellerais " le scénario" s'il s'agit d'un texte narratif (un souvenir d'enfance, une page de journal intime...). Cette étape peut s'étaler sur 15 à 20 mn. On peut utiliser le procédé du remue-méninge (en anglais le brainstorming). Comment? J'écris le mot clé de mon sujet au milieu de la feuille de brouillon, je l'encadre et je mets des flèches autour. Je me pose la question suivante: à quoi me fait penser ce mot ou cette idée. Je note spontanément tout ce qui me passe par la tête sans évaluer son importance. Exemple: le mot "famille" ne me dit pas grand-chose au début , mais si je me "relaxe" un peu et je libère mon imagination, je vais trouver des expressions comme: protection, amour, autorité, éducation, amour, tendresse, foyer, bon citoyen, criminel, "sans famille", le condamné à mort et sa fille Marie, son camarade à Bicêtre, Sidi Mohamed et son père absent.J'essaie toujours de trouver l'opposé du mot (pour notre exemple c'est le mot divorce) et explorer cette piste de recherche aussi (délinquance, drogue, vengeance, déséquilibre affectif.). Ensuite, je passe au plan, c'est-à-dire aux axes de mon texte (son corps). Pour notre exemple, je peux traiter deux axes: 1-une famille réussie produit un bon citoyen .2- l'échec de la famille entraine un mauvais citoyen. J'ai déjà les idées, il ne reste que la formulation des phrases(15 mn) . Reste maintenant la dernière étape: la rédaction de l'introduction et de la conclusion (15mn). Enfin, je passe à la production finale en veillant à la cohérence de mon texte, à l'emploi des liens logiques (d'abord, ensuite, enfin, par ailleurs.). Bien sûr il faut veiller à l'alinéa et aux majuscules. Entraînez-vous à traiter un sujet de votre choix. Donnez-le à votre prof pour vous faire corriger. Vous sentirez une nette amélioration. Bonne chance.
Mohamed ES SBAI / Lycée Jaber Ibn Hayane - Jerada

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 874

re
  Par   marocagreg  (Adminle 10-03-09 à 14:40

Merci cher collègue, vos contributions sont toujours les bienvenues sur marocagreg.





 Réponse N°2 880

Réctification
  Par   Mohamed ES SBAI  (CSle 11-03-09 à 10:29

Désolé : le coefficient est maintenant 4 pour les littéraires comme pour les scientifiques. Je profite cette occasion pour rendre hommage à tous mes formateurs au CPA (2004). Grâce à cette formation, je travaille à l'aise et mes élèves sont très satisfaits.




 Réponse N°3 1019

encouragement
  Par   bilal  (CSle 21-03-09 à 19:48

merci votre sujet me devlope b




 Réponse N°4 2087

Merci,mais
  Par   kholti RACHID  (CSle 22-12-09 à 20:15

Quand j ai lu ce que vous avez écrit ,j"étais très intéresse ,ce que vous avez mentionné est très instructif ainsi que bénéfique pour les élèves.Mais quels élèves?Pour mon cas, mes élèves sont encore à se brouiller dans ce qui est basique de la langue française.Par exemple ,j ai corrigé un test que la délégation nous a envoyé, sur 148 copies il y avait une seule PE.Je vous laisse commenter.




 Réponse N°5 2088

PE comme petit écrit
  Par   Adi Lachgar  (CSle 22-12-09 à 21:08

Vous savez comme moi, Si Mohamed, que ce qu'on appelle "production écrite" ne couvre plus rien de précis. Malheureusement, on ne demande plus à l'élève que d'écrire le minimum( je vous renvoie à un rapport que j'ai fait sur l'épreuve régionale il y a quelque années, intitulé "Savons-nous poser des questions à nos élèves?) Pour, il y a aujourd'hui beaucoup d'enseignants de français qui sont incapables de rédiger un bon essai, avec introduction, développement et conclusion. Oui, il faut le dire et le souligner: cela vient de nous. Nous ne savons plus écrire. Nous n'avons donc rien à apporter à l'élève qui finit par oublier que l'épreuve de français, c'est deux fois 10/10. Lisez les consignes proposées aux élèves: la plupart sont "intraitables" dans la mesure ou elles ne sont ni claires, ni cohérentes, ni précises.

J'ai même un scrupule, cher collègue. quand j'apprend à l'élève qu'il faut lire le sujet, l'analyser, problématiser avant de cse lancer dans la collecte des idées et l'élaboration d'un plan, j'ai peur qu'il ne tombe sur un correcteur qui n'en que f... des trois opu quatre pages de mon élèves qui fait des paragraphes de 12lignes. Vous avez raison de tirer la sonnette d'alarme. mais, ce que nous devons faire, vous et moi et d'autres qui sont sur ce forum et qui en ont marre de se faire prendre pour des pommes, c'est de l'écrire.

Projet:

Une étude scientifique des épreuves de l'épreuve régionale au niveau nationale. Si les collègues veulent m'aider en mettant sur le forum les épreuves de leur région, je m'engage à produire un mémoire sur le sujet. Si ça vous dit, avec M. Idoubia et M. marocagreg...




 Réponse N°6 12950

P E
  Par   tenkoul rachid  (CSle 27-06-11 à 14:15



je suis d'accord avec vous, méme les étudiants font des erreurs en écrivant des P E .





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +