Comment faire un bon commentaire composé?

 Par bougrine nabil  (?)  [msg envoyés : 129le 29-08-10 à 04:22  Lu :6824 fois
     
  
 accueil

salam
pourriez vous me donner quelques consignes!parce que jusqu'à maintenant mes commentaires composés ne sont pas vraiment convaincants!
je vous en serai reconnaissant!

  




 Réponse N°1 5918

Le commentaire composé...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 29-08-10 à 14:42



Pour commencer:

Voilà ma propre définition du commentaire composé:

Un commentaire composé est un écrit de type argumentation/descriptif...

Pourquoi?

Parce que dans un commentaire, on nous demande de donner notre point de vue sur la forme et le fond d'un extrait: de préférence littéraire pour en dégager la littérarité...C'est-à-dire ce qu'il recèle de beauté esthétique: sa poétique en quelque sorte...

Argumenter, c'est convaincre de notre manière de voir le texte;

Décrire, c'est montrer les différents indices que nous avons repérés dans le texte.

NB- Il faut savoir que personne au monde ne pourra aborder un texte littéraire de façon exhaustive!

Car on ne peut pas tout dire d'un texte! C'est pour cela que les linguistes/sémiologues préfèrent parler de la notion de la littérarité...

Un commentaire, c' est donc notre façon de réagir devant la littérarité du texte littéraire. Notre façon de l'aborder, via le chemin que nous choisissons: qui n'est bien sûr pas le seul et l'unique chemin!

Cela s'appelle: choisir une problématique, c'est-à-dire l'angle de vue qui traite le texte à analyser...

NB- Analyser, c'est décomposer, c'est passer du complexe vers le simple, c'est passer du tout vers les parties...

La problématique est donc le chemin qu'on choisit de parcourir pour traiter un sujet/texte.

Maintenant, en comprenant ce qu'on veut dire par commentaire, il faut voir la notion de la composition d'un commentaire: on dit "un commentaire composé"

La notion de composition a un rapport direct avec la notion d'axes de lecture: dans l'ensemble trois pour l'exercice à l'échelle de la faculté...

Un axe de lecture est un parcours que le lecteur trace pour composer un point de vue sur la gestion du texte:

On peut composer un axe en étudiant la notion d'énonciation dans un texte: les marques de la présence du narrateur ou de son absence du texte;

On peut composer un axe en étudiant la notion du Portrait dans un texte: la caractérisation et les indices de sa présence;

On peut composer un axe en étudiant la notion de la modalisation: les indices de jugement et d'appréciation: soit de l'auteur, du narrateur ou des personnages;

On peut composer un axe en étudiant la notion de point de vue: les différentes manières de présenter les événements, en fonction de qui voit et qui dit;

On peut composer un axe en étudiant la notion des figures de style en service de la construction de la signification du texte: les figures utilisées pour la facture beauté du style;

On peut composer un axe en étudiant la notion de champ lexical dans la facture de l'unité thématique du texte;

On peut composer un axe en étudiant la notion des temps du récit: les indices qui assurent le rythme du récit et la façon de l'agencer;......

La liste ne s'arrête pas là...

Mais dans un texte, faudrait-il tout dire et tout traiter? La réponse est non! L'entreprise est impossible! Même pour les plus grands critiques qui se trouvent dans le monde.

Maintenant, au lieu de chercher l'exhaustivité, il faut la substituer par la pertinence: il faut chercher les axes les plus pertinents pour trouver les arguments à fin de convaincre!

Puisqu'on ne peut pas tout dire du texte, il faut choisir avec soin les choses qu'on doit révéler du texte!

Et les composer!

C'est-à-dire qu'il faut parcourir le texte pour relever tous les indices pertinents gravitant autour de l'axe/axes qu'on cherche à traiter/construire...

Reste une chose: pour construire un édifice: - le commentaire composé en est un, il faut commencer par savoir le planifier: on ne peut rien construire sans plan!

Le plan, c'est le travail de l'architecte. Celui-ci sait organiser sous forme d'un tout des éléments écarlates et éparpillés...

Après, vient le travail de l'ingénieur qui sait bâtir fenêtre sur fenêtre, mur sur mur, escalier sur escalier...

NB- Le commentaire ça s'apprend avec la connaissance au niveau de:

la langue: grammaire et syntaxe;

la rhétorique: les figures de style;

la sémiotique: les notions de schéma narratif et schéma actanciel;

la sémantique: les champs lexicaux;

la narratologie: le rythme du récit et la notion de point de vue;

Etc.

J'espère que ces quelques remarques vous serviront à quelque chose.

Cordialement.





 Réponse N°2 5919

merci
  Par   bougrine nabil  (CSle 29-08-10 à 15:23

merci bien Mr rachid pour ces consignes présieuses!




 Réponse N°3 5955

commentaire composé
  Par   daki mohamed  (CSle 30-08-10 à 17:46

a ma modeste connaissance lc.c est un exercice ecrit:

1/c'est un exercice ayant pour support un txte relativement long(par opposition à l'expliq et à la dissertation)

2/quant à son contenu il se differencie par sa dimension thematique (par opposition àcommentaire stylistique)

3/comme tout commentaire il est une reflexion organisee et la pertinence des arguments et des exemples y compte pour l'essntiel

4/con dit que laou s'arrete la lecture methodique commence le commentaire .brtef c'est un exercice qui appelle bcp de rigueur

5/ la problematique ou l'axe de lecture en constituela colonne vertebrale

c'est le fil conducteur de cette reflexion




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +