Colloque : l'enseignement de langue et de la littérature françaises et au lycée et à l'université - béni mellal

 Par elhamraoui Mohammed  (Etudiant(e))  [msg envoyés : 2le 06-11-16 à 22:19  Lu :790 fois
     
  
 accueil


APPEL A COMMUNICATION

Argumentaire

« La littérature peut beaucoup. Elle peut nous tendre la main quand nous sommes profondément déprimés, nous conduire vers les autres êtres humais autour de nous, nous faire mieux comprendre le monde et nous aider à vivre ». Voilà du moins une fonction indéniablement irrévocable pour l'utilité de l'enseignement de la littérature.

Dans sa troisième édition et après une pause de quatre années nous reprenons ce débat si passionnant autour de l'enseignement de langue et de la littérature françaises et au lysée et à l'université vu les passerelles didactiques qui lient ces deux instituions berceau de notre éducation que nous avons ce devoir indicible de transmettre à notre tour. Au centre la réflexion de cette troisième édition la réflexion que certains verront prémonitoire de Tzvetan Todorov sa la littérature en péril laquelle traite de la problématique de l'enseignement de la littérature et de sa débâcle et qu'on peut résumer ainsi : nous n'avons pas su, nous professeurs chercheurs, négocier le virage poststructuraliste qu'a du arpenter l'enseignement de par les différentes réformes qu'il a subies cette dernière décennie de ce XXème siècle. L'approche structurale guide, en effet, notre enseignement de littérature et de la langue de façon générale.

Aussi, la question qui marquera l'esprit de ce colloque international dans sa troisième édition que nous organisons à la Faculté des lettres et des Sciences humaines d'Ibn Zohr d'Agadir ici au Maroc, bâtira ses réflexions autour des interrogations que voici :

  • L'enseignement de la littérature est-il vraiment en péril ? C'est probablement une de nos projections face à une nouvel siècle marqué par un progrès technologique rapide et vertigineux.

  • D'où donc une axe ouvert sur l'enseignement de la langue française littérature par les T.IC

  • Qulle place aujourd'hui accorder à l'enseignement complémentaire via Face book : une experience déjà menée ici à Agadir et qui donné des résultats inespérés tant dans la formation de l'apprenant que dans l'amélioration du rapport enseignant : étudiant

  • Pourquoi enseigner d'abord la littérature à cette nouvelle génération issue de technologies modernes et de ce facebook, lequel a complètement changé notre rapport au monde ?

  • Quel rôle doit jouer l'enseignement de la littérature dans un monde tourné vers la crise économique ; un monde obnubilé par l'argent et l'extrémisme ?

  • L'approche de la littérature par l'étude des figures de style, des registres et des genres n'est elle pas responsable de cet échec ? Une telle approche ne nous a-t-elle pas éloignés de l'essentiel auquel la littérature s'est vouée depuis sa naissance, à savoir l'altérité.

  • La mort de l'auteur, à laquelle nous avons assisté tous passivement, nous n'a-t-elle pas, enfin, fait oublier la fonction humaniste que toute oeuvre littéraire héberge en sens seins comme une réponse intelligible à notre impuissance face au méandre du réel et face à cette incomplétude et à ce doute qui nous habite ? Plus qu'un plaisir, la littérature ne recoupe t-elle pas finalement toujours ce témoignage immuable historique de ce qui existe d'inaltérable en chacun de nous ?

Axes du Colloque

  • Quelle place donner à l'auteur dans l'enseignement de la littérature ?

  • Quelle est la situation actuelle de l'enseignement de la littérature, notamment dans les pays francophones ?

  • Existe-il une littérature FLE ?

  • Histoire littéraire et enseignement de la littérature.

  • Comment enseigner la poésie aujourd'hui à l'université ?

  • Littérature et stylistique.

  • Littérature et communication.

  • La place des manuels.

  • Littérature et mythologie

  • Littérature et production de l'apprenant.

  • Le plaisir littéraire.

  • Littérature et altérité.

  • Situation de l'enseignement du français et de la littérature au Lycée

  • Le rôle de l'image et du cinéma dans l'approche du texte littéraire.

Les propositions de communication (250 mots) accompagnées d'une notice biographique (où vous préciserez, votre université d'attache et votre programme d'études) et d'une liste de cinq mots-clés doivent être envoyées avant le 15 novembre 2016. A l'adresse Suivante :

La possibilité d'une publication des actes du colloque, après sélection des articles par un comité de lecture, est envisagée.

Coordinateur : Pr. Slamti Sad

COMITE SCIENTIFIQUE

BERNOUSSI Mohamed, Université Moulay Smail, Meknes , Maroc

Bouchra Chakir, Dar El Hadith HASSANIA, univerité Al Quaraouine, Rabat

Deborah Hess U.S.A (Madison new,Jersy, Drew University)

BERNOUSSI Mohamed Université Université Moulay

CHAKIR Bouchra Dar El Hadith HASSANIA, Rabat

DIANE Elhoussine (Université Ibn Zohr Agadir)

ELMEDHI Adil (Université Ibn Zoh Agadirr)

GUENNOUN Faiza,( Université Allal Ben Abdellah, Fès )

HOPPENOT Eric (Université Paris IV)

PILORGET Jean Paul (Classe préparatoires, lycée Blaise Pascal, Paris)

SLAMTI Sad (Université Ibn Zohr)

COMITE D'ORGANISATION

CHAKIR Bouchra

MALVAL Wessal

DIANE Elhoussine

MOUNIR Abdelhak

SLAMTI Sad

COMITE D'ORGANISATION DES ETUDIANTS

Pr. Slamti Sad

E-mail : de_saaade@hotmail.com

CONDITIONS DE PARTICIPATIION

1-Obligation de s'engager à participer dans l'un de ces axes précités.

2-Date de la sélection des communications : le 15 novembre 2016

3-Date de communication de l'avis favorable : le 18 novembre 2016

4-Langue du Colloque : Français.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +