Collège-examen normalisé local-tadla béni mellal azilal

 Par EBBAKHALI MOULAYESSAID  (Autre)  [msg envoyés : 4le 08-07-15 à 21:48  Lu :1430 fois
     
  
 accueil


Royaume du Maroc

Ministère de l'éducation Nationale

Académie Régionale d'éducation et de formation

Tadla Béni Mellal Azilal

Examen normalisé local : session janvier

Année 2015 Collège Ait Oukabli

Epreuve de Français


Nom :

Durée : 2 heures


Prénom :


N° : …………… Classe : ………

PROFESSEUR :EBBAKHALI MOULAY ESSAID

LA TOILETTE

Un jour, un homme qui voyageait m'a pris pour une curiosité du pays, et m'ayant vu de loin, est accouru au galop de son cheval. Son étonnement a été extrême, quand il a reconnu que j'étais vivant. Il a mis pied à terre, et s'adressant à ma mère, lui a demandé respectueusement si elle voulait bien lui indiquer l'adresse du tailleur qui avait fait mon vêtement.

« C'est moi », a-t-elle répondu, rougissant d'orgueil.

Le cavalier est reparti et on ne l'a plus revu.

Ma mère m'a parlé souvent de cette apparition, de cet homme qui se détournait de son chemin pour savoir qui m'habillait.

Je suis en noir souvent, « rien n'habille comme le noir », et en habit, en frac, avec un chapeau haut de forme ; j'ai l'air d'un poêle. Cependant, comme j'use beaucoup, on m'a acheté, dans la campagne, une étoffe jaune et velue, dont je suis enveloppé. Je joue l'ambassadeur lapon. Les étrangers me saluent ; les savants me regardent. Mais l'étoffe dans laquelle on a taillé mon pantalon se sèche et se racornit, m'écorche et m'ensanglante.

Hélas ! je vais non plus vivre, mais me traîner. Tous les jeux de l'enfance me sont interdits. Je ne puis jouer aux barres, sauter, courir, me battre. Je rampe seul, calomnié des uns, plaint par les autres, inutile ! Et il m'est donné, au sein même de ma ville natale, à douze ans, de connaître, isolé dans ce pantalon, les douleurs sourdes de l'exil. Mme Vingtras y met quelquefois de l'espièglerie.

On m'avait invité pendant le carnaval à un bal d'enfants. Ma mère m'a vêtu en charbonnier. Au moment de me conduire, elle a été forcée d'aller ailleurs ; mais elle m'a mené jusqu'à la porte de M. Puissegat, chez qui se donnait le bal .Je ne savais pas bien le chemin et je me suis perdu dans le jardin ; j'ai appelé une servante est venue et m'a dit : « C'est vous, le petit Choufloux, qui venez pour aider à la cuisine ? » Je n'ai pas osé dire que non, et on m'a fait laver la vaisselle toute la nuit.

Quand le matin ma mère est venue me chercher, j'achevais de rincer les verres ; on lui avait dit qu'on ne m'avait pas aperçu ; on avait fouillé partout. .

Jules VALLES, « l'Enfant » (roman autobiographique)

Ed. Gallimard



  1. COMPREHENSION (6 points)

1 – Lisez attentivement le texte puis complétez le tableau ci- dessous : (1point)


Titre de l'œuvre

Nom de l'auteur

Edition

Date d'édition










2- a. « La toilette » (titre).

  • Quel est le sens de « toilette » dans le texte ? (0,5points)


  • …………………………………


b. Précisez les temps verbaux utilisés pour raconter et décrire les événements du texte.


………………………………


……………………………………… (0,5points)


3- Complétez le tableau suivant en mettant une croix dans la case convenable. (1point)



Informations tirées du texte

vrai

faux

a

La mère n'a pas voulu montrer à l'homme le tailleur.



b

Le cavalier est reparti et on ne l'a plus revu.



c

Le narrateur partait seul au bal d'enfants.



d

Le narrateur a profité du bal pendant toute la nuit.



4- Dans la phrase : «C'est moi », a-t-elle répondu, rougissant d'orgueil.

« Orgueil » veut dire :

  1. Fierté.

  2. Insuffisance.

  3. méfiance.

Recopiez la bonne réponse : …………… (1point)

5- Relevez dans le texte un sentiment éprouvé par la mère du narrateur :


……………………………………… (1point)

6- Que penses-tu du comportement de la mère à l'égard de son fils ?


………………………………


…………………………………………… (1point)


II . LANGUE ET COMMUNICATION (6points)

1 – Relève dans le texte une subordonnée relative : (1point)


……………………………….


2 – Réécris les phrases suivantes en nominalisant les mots soulignés :

  1. On m'a acheté une étoffe (0,5points)


……………………..

  1. On m'avait invité pendant le carnaval à un bal d'enfants. (0,5points) ……………………..


3 – Refais la phrase suivante en employant le discours indirect :

Une servante est venue et m'a dit : « c'est toi le petit choufloux qui vient pour aider à la cuisine ? » (1point)


……………………………………………


……………………………………………

4 - conjuguez les verbes entre ( ) au passé composé, effectuez les accords nécessaires et écrivez les phrases obtenues :

  1. Les fleurs que tu (voir) là-bas ne sont pas les plus belles. (0,5points)


……………………………….

  1. Ces roses, Jasmine les (apprécier). (0,5points)


………………………………………


5- « Il lui a demandé respectueusement si elle voulait lui indiquer son tailleur. »

Dans cette phrase exprimez la politesse de deux manières différentes. (1point)



1 / ………………………………


2/ …………………………………

6- complétez le tableau suivant : (1point)


Acte de communication

Situation de communication

Un vendeur caractérise ses fruits pour les vendre



………………………………

Un représentant du tourisme national vante les mérites du Maroc afin de pousser les touristes à venir nombreux le visiter.


………………………………


III .ECRITURE. (8points) .

SUJET :


Vous rédigez à votre correspondant étranger une lettre où vous lui proposez de venir passer ses vacances au Maroc et vous essayez de le convaincre en lui parlant de la beauté de votre pays.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 35694

Remarque
  Par   Hayatti Youssef  (Profle 13-07-15 à 18:16



Cet examen semblerait difficile pour mes élèves scientifique au coté rural. J'ignore si vos élèves à la fin du cycle collégial seraient en mesure d'y répondre.





 Réponse N°2 35695

ajout
  Par   Hayatti Youssef  (Profle 13-07-15 à 18:18



Je parle de mes élèves au lycée





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +