Chose promise, chose due!

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 18-06-10 à 23:02  Lu :1903 fois
     
  
 accueil

Voilà le premier examen d'une série de dix!
Que j'ai promis à marocagreg lors du projet des examens simulés!
NB- ils n'ont pas été dévoilés qu'avant la passation des examens...
Une dispute
Ma mère, se cachant le visage dans ses deux mains, poussa un long sanglot et se mit à pleurer à chaudes larmes. Elle gémissait, se lamentait, se donnait de grandes claques sur les cuisses, chantait sur un air monotone et combien triste tous les malheurs qui l’avaient frappée. Elle énumérait les insultes qu’elle avait reçus, les épithètes dont on l’avait gratifiée, recommençait intarissablement le panégyrique de ses ancêtres qui, par la même occasion, se trouvaient offensés.
Mon père rassasié, but une gorgée d’eau, s’essuya la bouche, tira à lui un coussin pour s’accouder et demanda :
- Avec qui t’es-tu encore disputée ?
La phrase eut sur ma mère un effet magique. Elle cessa de pleurer, releva la tête et, avec une explosion de ferreur, s’adressa à mon père :
- Mais avec la gueuse du premier étage, la femme du fabriquant de charrues ! Cette dégoûtante créature, a souillé mon linge propre, avec ses guenilles qui sentent l’étable. Elle ne se lave jamais d’ordinaire, elle garde ses vêtements trois mois, mais pour provoquer une querelle, elle choisit le lundi, mon jour de lessive, pour sortir ses haillons. Tu connais ma patience, je cherche toujours à aplanir les difficultés, je ne me départis jamais de ma courtoisie coutumière ; je tiens cela de ma famille, nous sommes tous polis. Les gens qui nous provoquent par des paroles grossières perdent leurs temps. Nous savons conserver notre dignité. Il fallait cette pilleuse…
- Pailleuse ! Moi ! Entendez-vous, peuple des musulmans ? La journée ne lui a pas suffit, les hommes sont maintenant dans la maison et pourront témoigner devant Dieu qui de nous de nous deux a dépassé les limites des convenances.
Ce qui se passa après ne peut être décrit par des mots. Ce furent d’abord des cris aigus et prolongés, des vociférations, des sons sans suite et sans signification. Chacune des antagonistes, penchée hors de sa fenêtre, gesticulait dans le vide, crachant des injures que personne ne comprenait, s’arrachait les cheveux. (…) Voisins et voisines sortirent de leurs chambres et mêlèrent leurs cris au cris des deux furies. Les hommes de leur voix graves, les exhortaient au calme, insistaient pour qu’elles maudissent Satan, mais ses sages conseils les excitaient davantage. Le bruit devint intolérable. C’était une tempête, un tremblement de terre, le déchaînement des force obscures, l’écroulement du mon.
Ahmed Sefrioui, La boite à merveilles. (1954) CH. 1
I. COMPRÉHENSION : (10 points)
1- Répondez par vrai ou par faux et justifiez vos réponses : (2p)
A- Lalla Zoubida est en colère contre sa voisine parce que celle-ci l’a insultée.
B- Le père du narrateur était très touché à cause des pleures de sa femme.
C- La voisine de Lalla Zoubida a choisi exprès le lundi, son jour de lessive, pour laver ses vêtements.
D- Lalla Zoubida a traité sa voisine de femme sale, qui cherche des querelles.
2- a- Relevez un passage où Lalla Zoubida se brosse un autoportrait valorisant (favorable). b- Elle dit qu’elle détient cela : A- de son éducation B- de ses amies C- de ses voisines. Choisissez et justifiez votre réponse. (1.5p)
3- « Mais avec la gueuse du premier étage, la femme (du fabriquant de charrues !) » a- De quel personnage s’agit-il ? b- Observez la phrase soulignée. De quelle figure de style s’agit-il ? A- une métaphore B- une personnification C- une périphrase. Choisissez la bonne réponse. (1p)
4- Faites correspondre : Temps : A- imparfait B- passé simple (2p)
Passages :
A- « Ma mère, se cachant le visage dans ses deux mains, poussa un long sanglot et se mit à pleurer à chaudes larmes. » = Temps:-
B- « Elle gémissait, se lamentait, se donnait de grandes claques sur les cuisses, chantait sur un air monotone et combien triste tous les malheurs qui l’avaient frappée. » = Temps:-
Les événements(revoir les deux passages):
- s’accélèrent : passage: A ou B ?
- ralentissent: Passage: A ou B ?
5- Relevez le champ lexical des vêtements. (Quatre mots minimum) (1p)
6- a- Le portrait que Lalla Aïcha a fait (brossé) de sa famille est-il valorisant ou dévalorisant? Justifiez votre réponse. b- Elle a utilisé le présent de l’indicatif. Quelle est sa valeur ? A- présent de vérité générale B- présent de la narration C- présent de l’énonciation. Choisissez la bonne réponse en relevant des exemples précis du texte. (1.5p)
7- « Les hommes de leur voix graves, les exhortaient au calme,… »
a- On peut remplacer le verbe souligné par. A- inciter B- acclamer C- déterminer. Choisissez la bonne réponse.
b- Les deux femmes ont-elles écoutées les conseils de leurs maris? Répondez en justifiant votre réponse. (1p)
8- Récrivez le passage suivant au présent de la narration à la troisième personne du singulier : « Mon père rassasié, but une gorgée d’eau, s’essuya la bouche, tira à lui un coussin pour s’accouder… » (1p)
II. PRODUCTION ÉCRITE : (10 points)
Sujet : Certaines personnes aiment avoir des relations très proches avec leurs voisins, d’autres préfèrent garder leurs distances. Êtes-vous avec la première catégorie ou plutôt avec la seconde ? Répondez à cette question en donnant votre point de vue.
Consigne :
Utilisez des arguments et des exemples personnels : vous direz lequel de ces deux types de familles vous préférez avoir pour vos enfants.
Utilisez les liens logiques pour organiser vos arguments.
Nb- Critère de l’évaluation :
a- Arguments pertinents et exemples concrets : 3.5p
b- Liens logiques et connecteurs d’organisation : 2.5p
c- Correction de la langue :
- respect de l’orthographe grammatical et d’usage : 2p
- respect de la syntaxe : 2p
Voilà un examen proposé pour remarques/critiques et sera un exercice pour apprentissage mutuel...
Bien sûr la correction sera donnée après les premières réactions...
Cordialement:
NB- Pour mon cher marocagreg: nous sommes bien sûr les meilleurs amis du monde.

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +