Chers (ères) lecteurs

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 01-01-11 à 23:58  Lu :2247 fois
     
  
 accueil

Ce texte est à l'intention de ceux qui ont le temps de lire mes écrits. Il ne s'inscrit pas dans ce qui est scolaire.
J'avançais à pas timides au milieu des applaudissements de mes camarades vers le podium pour recevoir le prix de mérite qui me fut octroyé à l'occasion de mon résultat scolaire éminent. J'étais parmi les majorants de notre lycée. Mes yeux pétillaient de joie à la vue de mes parents gonflés de fierté pour mon exploit méritoire. Pour moi, satisfaire mes parents l'emportait sur toute autre considération. J'avais du mal à retenir mes larmes dans une telle circonstance. J'étais fort redevable à mon père d'intervenir le moment opportun pour me frayer le chemin de la réussite avant qu'il soit trop tard. C'était un tournant crucial dans mon parcours scolaire. En effet, quand j'étais encore au collège, mon nom ne pesait rien dans la balance des élèves studieux. J'étais cancre, cela je l'avoue. Je guettais régulièrement dans la rue le facteur qui devait apporter mon bulletin de notes pour éviter une réprimande sévère de la part de mon père qui est de nature fort chatouilleux sur le résultat scolaire. C'était par un après-midi de février, le début des vacances hivernales. A mon grand désastre, mon père intercepta mon bulletin de notes catastrophique que le facteur était en train de déposer dans la boîte aux lettres. Il franchit le seuil de la porte, l'air furibond. La peur me paralysa de voir l'enveloppe cachetée qu'il tenait dans sa main. Je savais que mon heure était déjà arrivée. Il fondit sur moi et me décocha d'énormes soufflets. Je levai mon coude en bouclier pour parer aux coups qui s'abattaient sur moi. Ma mère arriva précipitamment, elle intercéda en ma faveur en exhortant mon père au calme. "Ce n'est pas la fin du monde ! ". Dit-elle à mon père qui me lâcha à contrecoeur, blême de colère. Une atmosphère lugubre régnait dans notre maison le restant de la journée et les jours qui suivaient. C'était une épreuve pénible pour moi. Mon père ne me faisait plus confiance, le pire, c'est qu'il refusait de m'adresser la parole. Je ressentis la bassesse de mon âme face à la bonté de mon père qui se pliait toujours à ma volonté. Je décidai alors de tourner cette page qui assombrissait ma relation avec mon père. Je m'appliquais à merveilles. Je passais des nuits blanches en révisant pour rattraper le retard accumulé le long des années passées. Ce n'était guère une sinécure, mais la volonté fait des miracles. Mes parents s'avisèrent de ce changement. Plus tard, je devins assoiffé d'apprendre. Apprendre devenait pour moi un plaisir et non plus une contrainte comme c'était auparavant. Je commençai à récolter les fruits de mon effort: Dans un coin de ma chambre, une commode qui faisait office de bibliothèque ne pouvait plus contenir les différents dictionnaires et autres bouquins que j'avais remportés à la fin de chaque année scolaire. Alors que je donnais libre cours à mon esprit qui semait devant moi ces souvenirs ineffaçables, mon téléphone vibra. C'était mon frère aîné qui m'invita à un repas chez lui en l'honneur de cet événement heureux.
Laissez un commentaire.
Soyez sincères avec moi. Comment trouvez-vous mon style sans compliments? Je compte vraiment écrire un roman. Votre critique m'intéresse.
Prof Jamal
jamal_adib2011@hotmail.fr

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Bribes de souvenirs 2
  Tous les messages de jamal adib


 Réponse N°1 7760

idou2000
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 02-01-11 à 00:28



Quoi qu'on puisse dire de vos écrits, ils sont un support didactique très appréciable pour d'éventuelles exploitations en classes du lycée qualifiant!

Bonne continuation donc!




 Réponse N°2 7766

bravoooo
  Par   alaouielismaili bouchra  (Autrele 02-01-11 à 02:24

etant une parmi vos lecteurs je vois qu on a pas besoin de discuter vos ecritures qui reflètent le niveau intellectuel de son propriétaire et cela a été déjà visée quand je vous ai félicité en vous disant que vos ecritures sont celles des grands ecrivains bonne continuation et bon courage monsieur ADIB..




 Réponse N°3 7781

Merci infiniment
  Par   jamal adib  (CSle 02-01-11 à 14:03

Chers (ères) collègues. On se verra ce soir sur le forum. Je vous suis redevable pour votre amabilité. Mon premier roman sera dédié au site marocagreg inchaallah.





 Réponse N°4 7798

Reconnaissance
  Par   jamal adib  (CSle 02-01-11 à 23:16

Monsieur Elomari Mustapha

J’ai du mal à trouver les mots idoines pour exprimer ma joie indicible vis-à-vis de l’égard que vous avez accordé à mes écrits. Depuis le premier jour que j’avais lu vos écrits exceptionnels, je me suis rendu compte que j’étais en présence d’une personne fort raffinée.

Je suis vraiment désolé pour mes interventions litigieuses qui ont semé la division parmi mes collègues. Surtout une personne qui m’est trop chère : Rachid Idoubia. Cette personne que je vénère pour sa longanimité. Imaginez que quand j’ai déposé ma première participation sur le site, Monsieur Idoubia n’a pas lésiné sur tout ce qui est susceptible de m’encourager dans la voie de l’écriture. Un esprit qui est très rare parmi les gens d’aujourd’hui.

Cher Elomari Mustapha

Permettez-moi de vous dire que je suis une personne dont le cercle de connaissances ne fait que s’accroître. Pourtant, personne n’a daigné m’encourager comme l’avait fait notre cher collègue Idoubia.

Pour Monsieur Karim khalfi :

Je veux que vous réapparaissiez sur le forum. Nous avons besoin de vous parmi nous.

Jamal Adib




 Réponse N°5 7801

idou2000
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 03-01-11 à 08:30



Salut monsieur Mustapha, salut monsieur Jamal,

Comme je l'ai toujours dis, l'entraide scolaire est une qualité, voire une valeur humaine à laquelle j'adhère complètement et parfaitement.

Depuis l'apparition de M. Jamal dans le site, j'ai vite compris le degré de sa générosité et de son esprit de partage. Sans oublier sa spontanéité heureuse qui fait de lui une personne vivante et appréciable - pour moi bien sûr.

Pour M. Mustapha, j'apprécie l'ensemble de ses interventions dans le site: c'est un homme devenu mûr et développé par l'expérience.

Sans oublier madame Kerzazi qui est toujours là, animée par son dévouement pour le métier et son amour pour les élèves.

Quant aux autres membres du site, je les respecte tous car s'ils n'avaient eu pas ce respect pour l'entraide scolaire, ils n'auraient jamais apparu dans le site: ils auraient pu chercher d'autres préoccupations ailleurs.

Mes respects sincères à marocagreg.

Continuons à coopérer ensemble dans le respect mutuel.





 Réponse N°6 7805

Si j'interviens c'est ......
  Par   Samira Yassine  (CSle 03-01-11 à 15:41

Salut tout le monde,

je tiens tout d'abord à remercier M idoubia de ne pas oublier ses amis d'autrefois.

Si j'écris c'est pour inviter M Khalfi karim a revenir à ses collègues. C'est un professeur qui a envoyé au site des commentaires pertinents. s'il s'est comporté d'une façon inexplicable avec M idoubiya, celà doit surement être un quiproquo. Ce collègue a toujours été très courtois dans ses interventions. Celà m'étonnerait quil pense ce qu'il a dit concernant notre ami M Idoubiya.

Quant à son avis sur les écrits de M Adib, j'ai bien compris ce qu'il a dit. Il ne discute nullement les écrits de notre cher collègue. Non! Il cherche , tout comme moi d'ailleurs, à ce qu'on nous donne pas le résulltat du travail, mais comment amener un élève, du niveau de la majorité de nos élèves, à produire un tel texte. Il ne s'agit pas des différentes réexploitations de la production dans différentes activités. Je pourrai exploiter les productions de M Elomari, mais M Elomari n'a jamais dit "ce que je produis est un exercice donné à mes élèves". Non. Tout comme M jamal, il nous offre des textes qu'on attend avec impatience et on n'a rien à critiquer. Mais ce qui est un peu génant dans la production de M Adib, il en parle comme si c'est destiné à l'élève. L'élève a besoin d'apprendre à produire pas d' apprendre par coeur un texte et le 'vomir' le jour de l'examen où il ne sera pas le seul et risque d'être accusé de fraude puisque on aura les mêmes productions chez plusieurs élèves de la même classe.

Pourquoi j'explique longuement ce que M marocagreg a si bien dit avant moi,c'est pour rappeler que notre collègue M karim Khalfi est une personne que nous avons le plaisir d'avoir parmi les membres du site et dont nous attendons le retour avec impatience.

Je félicite à ce sujet M idoubiya, qui a été au niveau dans ses réponses, il n'a aucunement offensé notre collègue.

J'espère voir le plus tôt posssible M karim écrire à son ami M idoubiya.

Mes amitiés.




 Réponse N°7 7936

Salut
  Par   jamal adib  (CSle 10-01-11 à 18:12

Ravi de faire votre connaissance cher Benhamou. Merci pour votre compliment.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +