Châtiment corporelle

 Par toumarte nasri  (?)  [msg envoyés : 4le 25-11-13 à 20:13  Lu :1727 fois
     
  
 accueil


le phénomène de châtiment corporelle se trouve beaucoup au Maroc et cette châtiment à cause des plusieurs des facteurs alors et ce que tu es pour ou contre le châtiment corporelle.
En juin 2006, le Comité des droits de l’enfant a publié une
Observation générale portant sur le droit des enfants à la protection
contre les châtiments corporels et les autres formes cruelles
ou dégradantes de châtiments, qui confirme l’obligation des
gouvernements à interdire et éliminer tous les châtiments corporels,
dans tous les contextes, y compris au domicile familial. Cette
observation donne des directives détaillées quant à la réforme des lois
et autres mesures nécessaires.
En octobre 2006, le rapport de l’Étude du Secrétaire général de
l’ONU sur la violence contre les femmes a été présenté à l’Assemblée
générale : il demande à tous les États d’interdire tous les châtiments
corporels des enfants dans tous les contextes et fixe 2009 comme
date cible.
personnellement je suis contre la châtiment corporelle Parce que cela pourrait conduire à une distorsion de son corps et que l'enfant devient refoulé dans sa vie

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 33055

Le chatiment corporel :
  Par   Qazzih Mehdi  (CSle 04-12-13 à 22:22



-L'education du enfants est basées de plusieurs principes et certains parents pensent que le chatiment corporel est indisponsable pour une bonne education.

Est ce que qu on utuliser le chatiment corporel on eduquer nos enfants une bonne education?

-Au lieu de frapper nos enfants on peux les priver de quelques chose qui les adorent comme l'internet, et une bonne education est fondée sur le dialogue en effet les parents doivent parler à leur enfants.

On dit que le privation est mieux car le chatiment corporel peut influer dans la psycologie d'enfant, et il sera refouler et replie sur lui méme, et aussi le chatiment corporel laisse des tràce physiquement très dangereuses.

-On doit éliminer le chatiment corporel et utiliser des façons d'eduquer mieux pour construire des homme de l'avenir.





 Réponse N°2 34019

Le châtiment corporel
  Par   Kaddioui Elkhansaa  (CSle 07-06-14 à 22:31



Le châtiment corporel est toute sorte de punition qui implique de la force ou dont l'intention est de causer un certain degré de douleur ou de gêne. A l'époque, Il était d'usage de dire "le coup de canne du professeur valait mieux que le baiser des parents" .Cet esprit indique que les sanctions physiques étaient largement tolérées . L'exemple le plus significatif nous est présenté par les quelques gifles que Zineb se gratifiait avec de temps en temps ou les coups du Fquih à l'aide de la baguette du cognassier dans l'oeuvre d'Ahmed Sefrioui. Toutefois, aujourd'hui et plus que jamais, d'autres voix s'élèvent pour réclamer que les mesures qui peuvent aller jusqu'à battre un enfant est un comportement inacceptable. Le châtiment corporel , est-il une nécessité indispensable pour la formation de l'individu ? Ou est-il une forme d'éducation archaïque et contradictoire aux droits de l'enfant?

De prime abord, le châtiment corporel est un acte inutile par excellence pour l'éducation de l'enfant. En effet, la formation d'un bon enfant, élève , et futur individu dans notre société commence par le respect total de la dignité de ce dernier. Ensuite, ceux qui ne trouvent point dans cette pratique un acte machiavélique vis-à-vis de l'enfant finissent par le transformer en une victime de faible estime de soi à cause de la maltraitance dont ils ont souffert .Outre cela, Il est indiscutable que bien éduquer n'a jamais été synonyme de punir vu que la formation et l'éducation de l'enfant consiste principalement à avoir une bonne communication fondé sur le dialogue. Ce dernier est perçut par les grands psychologues comme la clé magique vers l'esprit de chaque enfant et demeure le meilleure moyens utilisé afin de corriger les enfants rebelles . Selon Freud "la question primordiale pour l'espèce humaine est de savoir si elle va maîtriser les désordres provoqués dans la vie en société par cet instinct d'agression et d'auto destruction". Cela montre que nous détenons tous au fond de nous cette force négative sous forme de violence étant un acte instinctif et primitif, et exposer l'enfant à plusieurs formes de châtiment corporel finit par libérer cet instinct et déclenche le comportement d'agression. Cela finira sûrement par transformer cet enfant en un individu imbu de violence. Enfin, physiquement punir un enfant peut entraîner de graves blessures n'importe ce que les intentions initiales de la personne administrer.

Grosso modo, il est indéniable que le châtiment corporel reste un acte hideux et inacceptable dont la pratique a été même interdite dans quelques pays du monde. Mais peut on éduquer de bons individus en s'en passant du châtiment corporel? Peut on avoir des cadres bien formé qui peuvent guider la barque seul dans notre société sans avoir recours aux sanctions physiques? telles sont les questions qui préoccupent pas mal d'esprits.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +