Chapitre 47: rédiger l'histoire perdue du condamné

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 25-05-10 à 23:15  Lu :7057 fois
     
  
 accueil

Salut tout le monde. Comment ça va Idoubia, fatiha, marocagreg, lharfi, lagare ? J'espère que tout va bien ?
Je mets de nouveau le récit de l'histoire perdue de notre condamné à l'intention d'un élève qui vient de me la demander.
Production écrite:
On venait de trouver les feuillets qui se rattachaient au chapitre 47 du Dernier Jour D'un Condamné dans la maison du bourreau après son décès. Le condamné les avait écrits avant son exécution et a chargé le bourreau de les transmettre à sa famille. Le bourreau les a oubliés chez lui. Ces feuillets racontent l'histoire qui avait coûté au condamné la peine de mort. Imaginez dans quelques lignes l'histoire de notre condamné.
Modèle de réponse:
Mon histoire vaut la peine d'être contée même si le temps presse et l'heure fatale s'approche à une vitesse vertigineuse. C'était par une belle soirée de la fin de juin. Il faisait un temps frais, je sortis faire une promenade sous les larges bras des marronniers. Une fois sous la belle étoile, je me mis à contempler la splendeur du ciel enchâssé d'étoiles qui scintillaient dans la nuit noire. Alors que j'étais absorbé par ce magnifique tableau, un ivrogne s'approcha de moi et commença à m'adresser des paroles obscènes. Je l'ignorai en faisant semblant de ne rien entendre. Mais, l'homme insista en me traitant de qualificatifs dépravés. Alors que je m'apprêtais à partir de cet endroit dont l'ambiance céleste était gâchée par l'arrivée de cet inopportun, ce dernier cassa la bouteille d'alcool qu'il tenait dans sa main et brandit ses débris dentelés haut au niveau de ma figure. Je le jetai pour me garer d'un coup et aussitôt l'homme vacilla et tomba par terre. Je m'éloignai un peu dans une tentative de me tirer de cette querelle, mais le saoul me surprit en m'assenant un coup sur mon dos. Malgré son état d'ivresse, il se déplaçait avec une agilité étonnante. Ma chemise devint rouge de sang et je gémissais à fondre le cœur. Je n'ai jamais vécu une expérience semblable. J'étais très déconcerté. L'homme ne lâcha plus prise et continua à brandir cette fois un coutelas qu'il cachait quelque part de sa redingote en lançant des cris fous et en me traitant de couard. Très exaspéré, je pris un bâton et lui assomma un coup par-dessus sa tête. Sa résistance m'était étonnante, il s'ingénia de m'assener des coups répétitifs et agiles au niveau de mon ventre. Je ramassai mes forces et lui donna un coup énorme sur sa tempe, l'homme vacilla et tomba raide. Je pensais d'abord qu'il s'était seulement évanoui, mais ses membres ne donnaient plus signe de vie. Je m'approchai de son corps pour vérifier s'il feignait d'être grièvement assommé pour me surprendre. Ma terreur était à son paroxysme en découvrant que l'homme faisait déjà partie de l'autre monde. Je commençai à pleurer comme un enfant, l'image de ma petite Marie, la désolée qui vivra sans père, occupa mon esprit un instant. Je savais que ma vie était gâchée à cause de cet ignoble. Mais que pourrions-nous faire devant la fatalité ? Je pensai à m'enfuir car l'idée d'être guillotiné m'était fort difficile à supporter. Mais c'était trop tard, des hommes qui étaient sur les lieux s'apercevaient qu'il y avait un corps qui gisait inerte. Je commençai à leur expliquer comme un fou les circonstances de mon crime en leur montrant du doigt le coutelas qui était encore dans la main de l'ivrogne. Mais ils demeuraient incrédules. Un de ces hommes, le plus robuste, s'abattit sur moi en m'adressant un énorme coup de poing. Je me suis évanoui sur-le-champ. Quand je revins à moi, je me trouvais dans une cellule attenante du bureau du préfet.
VOILÀ MON HISTOIRE !
Prof Jamal

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Bribes de souvenirs 2
  Tous les messages de jamal adib


 Réponse N°1 4346

Salut M.Adib
  Par   Abdelmonaim Bouazza  (CSle 26-05-10 à 00:48

Salut M.Adib Je vous félicite pour l’engouement que vous avez pour la créativité littéraire ;je suis un lecteur fidèle de vos textes. Mes encouragements pour toute l’équipe de marcageg.




 Réponse N°2 4347

re
  Par   marocagreg  (Adminle 26-05-10 à 00:54

J'ai remarqué ces derniers temps le recours des membres à une reprise des messages anciens dans les nouveaux. je vous invite donc tous à éviter cette pratique pour les raisons suivantes :

- ça alourdit la base de données inutilement et ça consomme de la bande passante.

- ça produit un mauvais effet pour les moteurs de recherche qui trouvent le même contenu sur des pages différentes, ce qui influe négativement sur le classement du site.

Donc, au lieu de copier coller un contenu ancien, il suffit tout simplement de copier juste le lien de la page en question et de le coller dans le nouveau message.

merci pour votre compréhension.




 Réponse N°3 4349

Message reçu cher marocagreg
  Par   jamal adib  (CSle 26-05-10 à 01:03

Salut M. marocagreg.

Vous savez bien que je n'a jamais rediffusé un ancien sujet depuis mon apparition pour la première fois sur votre forum. Les raisons qui m'ont incitées à déposer de nouveau ce sujet sont les suivantes:

- La réponse à la demande d'un élève. (voici le lien: http://www.marocagreg.com/forum/sujet-trois-sujets-en-un-seul-jour-4319.html )

- Ce sujet reste toujours d'actualité pour nos élèves tant qu'il y a toujours des nouveaux sur le site et tant qu'ils n'ont pas encore passé l'examen.

Pourtant, l'alternative que vous avez proposée reste très pertinente.

Cher Abdelmonaim Bouazza : Bonne chance pour vous.

Prof Jamal




 Réponse N°4 4350

à qui la faute?
  Par   brahim el harfi  (Profle 26-05-10 à 01:09

merci cher Adib pour cette production qui met la lumière sur une étape sombre de la vie du condamné. l'ivrogne n'est qu'un produit de la société (comme l'élève est le produit de ...), elle met à sa disposition le liquide grisant et létal. la conséquence est une joute mortelle, "la fin de la belle soirée" et du condamné

cette société rappelle à ses membres l'adage "un verre ça va deux verres bonjour les dégâts"

nombreux sont ceux qui assassinent sous l'effet de la drogue de la sniff de la colle mortelle....

c'est la société qu'il faut juger

a suivre.......





 Réponse N°5 4351

Vous me manquez énormément cher Brahim
  Par   jamal adib  (CSle 26-05-10 à 01:15

Salut cher Brahim. Je suis très heureux de vous revoir sur le forum. Vous avez évoqué un point extrêment névralgique, à savoir le rôle de la société à façonner l'avenir des individus.

C'est un sujet qui demande davantage de réflexion.

Merci cher ami.

Prof Jamal




 Réponse N°6 4352

re
  Par   marocagreg  (Adminle 26-05-10 à 02:14

ma remarque n'était pas adressée à vous personnellement cher adib, mais à tous les membres.




 Réponse N°7 4358

Un nouveau sujet
  Par   jamal adib  (CSle 26-05-10 à 14:57

Salut chers amis. Un nouveau sujet sera lancé dans les quelques minutes qui viennent.

A très bientôt.

Prof Jamal




 Réponse N°8 4377

une autre lettre argumentative
  Par   jamal adib  (CSle 27-05-10 à 00:14

Sujet: Rédigez une lettre argumentative adressée par Antigone à son fiancé Hémon dans laquelle elle lui explique son attitude vis-à-vis du projet de l'enterrement du cadavre de son frère Polynice.

Prof Jamal




 Réponse N°9 4385

La lettre n'est pas encore écrite faute de temps
  Par   jamal adib  (CSle 27-05-10 à 02:40

Salut tout le monde. La lettre sera prête demain inchaallah à moins que je n'eusse un empêchement.

Prof Jamal




 Réponse N°10 7628

un grand mercie
  Par   kawtar otmane  (CSle 26-12-10 à 21:55

je remercie infiniment tout les profs en marocagreeg pour lces grand éfforts déployé tell les expresions écrites .les différent controles tout au long du premiere année du bac et dont je les beaucoup bénificié et a la fin je veux dire que grace a vous j'ai eu 16.50 en régionale




 Réponse N°11 7660

Salut
  Par   jamal adib  (CSle 28-12-10 à 14:04

Salut Kawtar. Votre gratitude me sidère. Bonne continuation.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +