Ces voix qui m’obsèdent!

 Par Jeafari Ahmed  (?)  [msg envoyés : 326le 10-06-12 à 01:07  Lu :846 fois
     
  
 accueil


(Titre emprunté à la vénérable Assia Djebar!)
Ce qui a déclenché en moi le souvenir de ce roman qui était au programme de la fac e, ce n’est pas tant le sujet soulevé sur « l’amante et l’épouse », -et qui coïncide parfaitement-, mais surtout une idée qui me travaille depuis un certain moment. C’est la voix dans la correspondance. Ce n’est certes pas un sujet nouveau, puisque dès les premiers échanges épistolaires, le phénomène de la voix d’un correspondant destinataire, au moment de la lecture d’une lettre de son destinateur, est une réalité physique à laquelle on se trouve confrontée, qu’on le veuille ou pas. Quand on lit une lettre, on ne peut pas ne pas entendre la voix de celui qui l’a écrit. Ceci bien sûr est aisément admissible quand on connait le correspondant dans la vie réelle, avoir déjà échangé avec lui, de vive voix, ou l’avoir simplement entendu. Mais ce qui est étonnant, c’est de mettre une voix sur le texte d’une personne qu’on n’a jamais entendu parler ! Et c’est ce sujet que je voudrais soulever aujourd’hui.
Pourquoi, j’ai une voix pour chacun des participants du forum ? J’en connais deux ou trois dans la réalité, mais peut-être que j’aurais pu les deviner telles qu’elles sont sans les avoir déjà entendues?
Comment pouvons-nous attribuer une voix, dès la lecture des premières phrases d’un texte ? Parfois, on change au fur et à mesure du texte, et parfois après deux ou trois messages, la voix se précise définitivement. Je ne parlerai pas de l’image qui accompagne la voix. Je voudrais me limiter à cette magie des voix. Tous les participants du site ont pour moi, une voix singulière, qui accompagne leurs textes. Il y en d’aiguës, de graves, de mélodieuses, de nonchalantes, de musicales, de sévères de sérieuses, de narquoises,…etc.
Et c’est à travers cette voix qu’on appréhende le texte. Parfois, à tort, on interprète un texte parce qu’on lui a attribué une voix qui ne convenait peut-être pas, et on anticipe même la réponse selon quelle tonalité, elle va arriver…
Notre intuition nous dit que c’est la voix qui va avec le texte, et j’ose croire que c’est rare qu’on puisse se tromper.
Je pourrais témoigner de ma part de deux exemples de voix qui me sont connues dans la réalité ! J’espère que je vais réussir un peu à les décrire : Je vais commencer par la mienne, que j’espère connaitre. Ce qui n’était en réalité devenu possible que grâce à la technologie accessible à tout le monde depuis quelques années. Quand, j’ai enregistré la première fois une séquence vidéo, en classe : j’ai été choqué en écoutant ma voix : elle n’est ni grave, ni aiguë. Elle a un très léger accent berbère (bien que je ne sois pas berbère, mais du sud quand-même, mais peut-être l’accent vient de ma mère, qui a une relation profonde avec le sud, sans être berbère). Ma voix est légèrement nasillarde, et surtout d’une lenteur désespérante, comme quelqu’un qui vient juste de se réveiller et qui n’a pas encore retrouvé toutes ses facultés. Quand j’ai entendu à plusieurs reprises cette voix, enregistrée, par d’autres moyens plus performants, j’en étais convaincu, et du coup, je n’ai plus osé parler hors de ma classe. Je reprochais même à ma femme de ne pas m’avoir dit que je parlais de la sorte. Elle répliquait que c’est comme cela qu’elle m’avait connu, et que c’était moi. Mais je ne voulais pas être comme cela. J’étais devenu obsédé par les imperfections de cette voix, et je faisais plus attention, en parlant à déformer ma voix, qu’à ce que je disais ! Aujourd’hui, cela va beaucoup mieux. Je suis arrivé, grâce à la formation en master, à corriger assez le débit et la tonalité de ma voix, parce que nous étions appelés à intervenir au quotidien. Et puisque j’étais avec des jeunes qui me respectaient pour mon âge, mon statut et ma culture, j’ai pu m’exercer en toute confiance devant eux à modeler un peu mieux ma voix !
Le deuxième exemple que je vais un peu ébaucher sans avoir pris l’autorisation de la personne à qui appartient la voix, est une voix grave, un peu caverneuse, profonde, qui ne porte pas loin mais qui se diffuse dans l’espace. Elle est chaude et harmonieuse. Elle a un léger roulement du « R », comme chez les fassis « ce qu’on appelle t’garouide »Elle est amicale, ensorceleuse, émotive, tendre, et plaintive, c’est une voix d’artiste humaniste. C’est une voix qu’on distingue entre tant d’autres, et qu’on n’oublie pas facilement. Si on dit que les yeux sont les fenêtres de l’âme, la voix et la manifestation sonore de l’âme d’une personne, et celle-là dénote l’amour universel ; et la passion qui ne tarit jamais. Cette voix, que j’essaie de décrire maladroitement est celle de mon ami Abdellatif !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Recueil de lettres!
  Beaucoup de personnes sont absentes
  Tous les messages de Jeafari Ahmed


 Réponse N°1 23410

Coincidence
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-06-12 à 01:21



On a pensé à la même chose M Jaafari, sauf que moi ,ce qui m'intrigue, ce sont ces images de mes amis du site.

Il m'a fallu du temps pour me faire à votre image- photo que vous avez eu le courage de publier sur le site- aucune ressemblance avec l'idée et l'image que j'associais à votre nom en vous lisant. Une amie du site, m'a dit lorsqu'on a évoqué le sujet, que vous êtes exactement comme elle vous a imaginé et que vous avez un visage très familier, qu'on a la certitude de vous avoir vu quelque part.

Vous savez cher ami, cette association que je fais entre la personne et l'image que je me fais d'elle m'angoisse. j'ai vraiment peur que la personne soit tout à fait l'opposée de ce que je pensais. Et alors , où est le problème? en MOI. Je n'arrive pas à me débarrasser de l'image que je me fais de la personne, j'ai beau trouver l'image réelle tout aussi belle que celle que je me faisais de la personne, j'ai toujours ce souci de me dire : M Idoubiya c'est M  Idoubiya dont je connais la voix sans l'avoir jamais entendue, M Jaafari a une image, M lagare, M Slimani, Mme sarah, et bien d'autres.

je n'ai pas votre éloquence cher ami, mais je ne saurai vous remercier assez d'avoir évoqué ce sujet.





 Réponse N°2 23411

Aucune crainte!Madame Yassine!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 10-06-12 à 01:30



Votre belle voix à peine aiguë, , chaude, et vibrante de notes sonores cadre avec votre personalité, débordante d'amour et de gentillesse. Votre coeur bat dans votre voix!laquelle vibre au rythme de vos émotions ,





 Réponse N°3 23412

Que je suis comblée
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-06-12 à 01:34



Merci cher ami, vous me flattez trop.

Je suis sûre que je ferai de beaux rêves aujourd'hui. Tout d'abord, j'ai été contactée par mes chères élèves, sur le site et voilà que mon très cher ami/ frère M jaafari qui me fait une des plus grandes éloges.

Je n'ai pas peur , j'ai confiance, j'ai la certitude que vous n'êtes pas de ces hommes dont M Omari a parlé :-)





 Réponse N°4 23413

C'est
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 10-06-12 à 01:36



Comme ça que je vous entends, sans flatteries!

Bonne nuit!




 Réponse N°5 23416

Sidi Ahmed
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 10-06-12 à 09:57



De vive voix, je vous crie c'est un beau texte. Votre voie est dans ce genre d'écriture. C'est ce que je vois.





 Réponse N°6 23418

Merci, chère Madame!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 10-06-12 à 10:17



Vous trahissez votre voix, qui m'est chère, et que j'ai appris à aimer depuis le premier jour!





 Réponse N°7 23420

Imagine
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 10-06-12 à 10:47



Tu ne me connais pas : comment imagineras-tu ma voix? Je sais que tu n'aimes pas la mienne: la preuve lorsque je t'appelle , tu me raccroches au nez( pourquoi au nez?) au message, tu me réponds! Ton texte si beau soit-il m'a mis la puce à l'oreille(pourquoi pas au nez, et raccrocher à l'oreille?)





 Réponse N°8 23421

Si abderrahim
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 10-06-12 à 11:10



Ton rire franc, qui part du fond du coeur, parce que tu t'amuses comme un enfant, des choses les plus simples, c'est-à-dire les plus subtiles, subjugue, ton interlocuteur, et l'amène à ce fou rire que tu déclenches, franchement, tu n'es que bonheur!





 Réponse N°9 23428

Timbre de voix.
  Par   ELMALEK HOUDA  (CSle 10-06-12 à 16:03



Merci Mr Jeafari pour ce texte instructif. Vous avez bien raison, les émotions d'un individu ont un effet sur sa voix. Celle-ci fournit donc en elle-même des informations non verbales sur la personne. Derrière chaque timbre, tour à tour amusant, complice ou sérieux se cache une personne, un temperament. Connaître la voix de la personne derrière le message attise forcément la curiosité.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +