Cellule d'écoute et d'accompagnement.

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 02-11-14 à 12:32  Lu :753 fois
     
  
 accueil


Il a été décidé lors dui dernier comité ou conseil pédagogique de créer , au sein de notre établissement , une cellule d'écoute et d'accompagnement.
Pourriez-vous m'en donner une idée si vous en avez une dans votre établissement scolaire?
Certes, cela sera très bénéfique pour bon nombre d'élèves. Mais, a-t-on les compétences nécessaires pour se lancer dans une telle aventure vu qu'il parait impossible d'engager un spécialiste en psychologie?
Merci de bien vouloir m'éclairer là dessus .

  




 Réponse N°1 34564

Espoir malgré tout.
  Par   Samira Yassine  (CSle 04-11-14 à 00:13

Bonsoir chers collègues,

sincèrement, je trouve du mal à comprendre votre réaction .

J'attends impatiemment votre réponse à mes interrogations. Franchement, je voulais en avoir une idée avant de me lancer dans une telle aventure .

En fait, j'espérais trouver parmi nous, sur le site un ou une collègue qui en a une idée. Je sais que ça existe à travers tout le pays. Mais je me rends compte que qu'il n' y en a pas.

Alors ou je refuse le travail qu'on m'a proposé ou je me lance dans cette nouvelle aventure et j'exposerai les problèmes dans l espoir de vous voir m' aider à leur trouver des solutions.





 Réponse N°2 34568

sceptique… !
  Par   BENDEROUECH LOUBNA  (CSle 05-11-14 à 01:16



Bonsoir,

Je suis tout à fait sceptique et pas du tout enthousiaste envers ce genre de cellules. D'une part, les problèmes psychiques et sociales des élèves deviennent de plus en plus difficiles à résoudre même pour les spécialistes. D'autre part, dans le lycée où j'enseignais il y a deux ans, un professeur était responsable de cette cellule, néanmoins son but n'était pas d'aider les élèves en difficulté. En réalité, il bénéficiait des séances pour remplir son CV parce qu'il espérait un poste à l'académie. Du fait, j'ai gardé une mauvaise impression. Mais, si vous avez de bonnes intentions et un bon esprit de bénévolat, vous pouvez tenter l'expérience.

Merci





 Réponse N°3 34581

un bon esprit de bénévolat
  Par   Samira Yassine  (CSle 06-11-14 à 13:16



Je tiens à vous remercier , chère collègue Loubna pour le conseil.

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Si j'ai accepté cette tâche qui me parait difficile , c'est avant tout pour aider certains élèves, que j'aide d'ailleurs sans avoir de cellule d'écoute au sein du lycée.

Je n'ai pas choisi d'en faire partie, on me l'a presque imposée se basant sur ma bonne relation avec les élèves.

Mais, en postant le sujet sur le site, je m'attendais à des opinions qui m'encourageraient ou me conseilleraient d'éviter, sachant que cela reste encore un projet qui sera réalisé très bientôt mais je voulais en avoir une idée avant de m'engager sachant que j'aurai des heures à consacrer à l'écoute sans voir se réduire les 21 heures que j'ai déjà.

Donc, c'est du bénévolat qu'il s'agit , mais je pense que ce genre de tâches doit être confié à des spécialistes; on n'est pas formés dans ce sens. Sinon , on fera pas le travail, comme il le faut ou du moins on le fera à moitié.

Mes sincères remerciements Loubna.





 Réponse N°4 34583

une proposition
  Par   Saidi mohammed  (CSle 06-11-14 à 13:44



la reussite de ce projet depend des membres du conseil .Le principal critere : le professeur doit etre tres ouvert avec ses eleves , a de bonnes relations avec les eleves , aimé de tous les eleves , un prof en contact avec les eleves SINON le projet va echouer. En plus un prof qui doit sacrifier son temps et parfois son argent et etre vraiment patient .Je ne veux pas parler de la relation avec toutes les autorités POLICE GOUVERNEUR DELEGUE D HOPITAUX................ voilà mon amere experience sans regret

AIE DU COURAGE ET TWAKLI 3LA ALLAH





 Réponse N°5 34584

Remerciements
  Par   Samira Yassine  (CSle 06-11-14 à 13:58



Infiniment merci pour votre proposition, cher collègue.

J'en tiendrai compte .





 Réponse N°6 34585

L'écoute ... forme initiale d'aide
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 06-11-14 à 15:56

Les cellules d'écoute s'inscrivent dans le cadre de l'encadrement psychosocial et psychoculturel des élèves, qui s’avère être l'une des fonctions essentielles de l'école. Quotidiennement, au sein des établissements scolaires, on ne cesse de faire ce genre d'encadrement, mais d'une manière individuelle et informelle.

La structuration de cet encadrement au sein de cellules pourrait constituer une valeur ajoutée à l'encadrement général des élèves, qui malgré certaines apparences sont généralement des Êtres fragiles et facilement influençables. ces apparences (vestimentaires, comportementales, réactions,, etc.) cachent parfois des faiblesses psychologiques ou culturelles atroces.

Il est vrai que l'enseignant n'est pas formé -académiquement- pour ce genre de mission, mais il ne s'agit pas ici de dispenser des soins ou d'administrer des remèdes. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'écouter, de donner l'occasion à l'élève de s'exprimer, de parler de lui, de ses préoccupations, de ce qu'il considère comme des problèmes, etc. Si la formation académique fait défaut, l'on peut considérer que notre formation psychopédagogique et notre expérience dans la vie sont deux atouts pour faire un tel travail. Il ne faut pas oublier que les individus, de nos jours, se sentent tellement écrasés (par le travail, par le matraquage médiatique, par les idéaux inassouvis, etc.) qu'ils ont besoin à qui " se confesser" à qui "vider le spleen". ça soulage..... Ecouter le élèves pourrait servir à plus d'un titre:

1. élaborer une petite carte des MAUX dont souffrent les élèves pour des raisons de la recherche en éducation.

2. aider les élèves à reprendre confiance en eux.

3. orienter certains cas à des instances plus spécialisées (problèmes familiaux, etc.)

4. établir des relations humaines et éducatives.

L'on sait que les parcours initiatiques sont globalement de la "responsabilité" des adultes envers les plus jeunes. Les cellules d'écoute pourraient être un mécanisme d'initiation au respect aux valeurs positives, au redressement, à la rééducation, à la bonne volonté, etc.

La cellule au sein de l'établissement pourrait définir une méthodologie d e travail, s'appuyer sur des grilles de travail, coordonner avec des personnes ressources (psychologues, médecins, etc.). La SEULE condition qui en assure la réussite est L'ANONYMAT pour" l'écouté" et la DISCRETION pour "l'écouteur". On pourrait rédiger des fiches de suivi avec des surnoms codés dont seul le responsable de la cellule détient la clé du décodage.





 Réponse N°7 34586

Je commence à y voir clair
  Par   Samira Yassine  (CSle 06-11-14 à 16:32

Je vous remercie , M Kasbaoui pour votre intervention et vos encouragements.

J'apprecie énormément la complémentarité existant entre les trois interventions. Merci de me permettre d'apprendre de vous tous.

Le dernier point qui tient mon attention est celui de l'anonymat et de la discrétion. En fait, on a l'habitude de parler des eélèves des classes communes; alors on cite les noms . Mais là, pas question de citer les noms.

En tout cas ,j'ai déjà écouté mes élèves. J'ai arrêté de le faire depuis qu'une confidente a profité de ma sincérité pour transmettre mes conseils à l'homme avec qui elle avait déjà une liaison. Et moi qui avais fait un pas vers pour l'écouter. C 'était elle qui m'écoutait et transmettait au collègue , de l'âge de son père.

Sinon , mon aide a été précieuse pour une élève dont la mère avait une liaison avec le plus jeune de ses beaux frères, l'oncle de mon élève qui habitait la même maison.

Les années passent et l'écart se creuse entre mes élèves et moi . Alors, ils ne me racontent plus leurs histoires personnelles. Je préfère surtout apres que mon élève m'a vraiment eue.





 Réponse N°8 34633

bonne initiative , mais....
  Par   HANINE SALMA  (CSle 11-11-14 à 09:45



parfois l'élève a besoin plus d'une aide morale mais il réclame une aide matérielle ... alors là les profs reculent ..!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +