Cela m'est arrivé un jour

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 03-01-11 à 23:21  Lu :1648 fois
     
  
 accueil

Ce texte est à l'intention de ceux qui ont le temps de lire mes écrits, il ne s'inscrit pas dans ce qui est scolaire.
Nous habitions un quartier de luxe. Mon père travaillait dans une entreprise étrangère. Il touchait un salaire qui nous permettait de vivre décemment. Nous étudions, moi et ma petite sœur, une blondinette de 6 ans, dans une école somptueuse. Mon père faisait de son mieux pour subvenir aux besoins de sa petite famille. Mais, qui peut se fier aux revers du destin ? Un jour, alors que je m'apprêtais à dormir, mon père surgit. Contre sa coutume, il avait les yeux rougis de colère. Il fit signe à ma mère de le suivre au salon. La porte claqua et resta entrebâillée. L'angoisse commença à monter en moi. Le mot "patron" se répétait plusieurs fois sur la langue de mon père. Je déduis que mon père avait un problème dans son travail. Quelques instants plus tard, il sortit à la hâte, me prit sous les aisselles, me souleva du sol, me colla un baiser sur mon visage joufflu et s'en alla sur-le-champ. Ma mère se dirigea vers la grande salle, les yeux larmoyants. Elle prit le téléphone et passa un coup de fil à ma grand-mère. Elle lui annonça que mon père avait perdu son travail à cause d'un malentendu avec son patron. Elle reprit que mon père, ne pouvant plus maîtriser ses nerfs face à ses accusations, finit par déverser sa colère sur lui. J'étais tout à fait traumatisé. Alors que je pensais à cette catastrophe qui venait de frapper notre ménage, mon père arriva pour demander à ma mère de se préparer pour déménager dans notre nouvelle maison. Une maison dans un quartier populaire. "Notre situation changera de fond en comble" me suis-je dit. Des coups sur notre porte se firent entendre. Un quadragénaire, la taille moyenne, le nez aquilin, se présenta devant moi. Il me demanda d'appeler mon père car il avait quelque chose à lui confier. Je hélai mon père qui vint à toute allure. Il conduit le visiteur mystérieux vers la salle des invités. Après un laps de temps, mon père accompagna son invité jusqu'au tournant du quartier et retourna, l'air rassuré. Je fus informé plus tard que ce monsieur-là offrit à mon père sa médiation pour dissiper le malentendu qui était survenu entre eux. Grâce à l'intervention de celui-ci, mon père pourrait regagner son poste dans son entreprise. Une ambiance de joie régnait dans notre maison. Louange à Dieu, nous sortîmes indemnes de cette terrible épreuve.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Bribes de souvenirs 2
  Tous les messages de jamal adib

InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +