Bribes de souvenirs 2

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 07-10-11 à 11:19  Lu :2378 fois
     
  
 accueil

J’approchais à pas hésitants vers le cabinet du psychiatre qui a été recommandé à ma mère par une proche. Jusqu’à un temps récent, l’idée de consulter les soins d’un tel médecin m’était bel et bien exclue. J’étais entre le marteau de la psychologie populaire qui voit dans les clients du psychiatre de véritables fous et l’enclume de mon vif désir à me débarrasser de mon complexe qui a transformé mon quotidien en un véritable calvaire. Je me sentis un peu rassurée quand mes yeux rencontrèrent ceux d’un quadragénaire, l’air affable. Ma mère m’intima l’ordre de m’asseoir sur un divan commode et commençait à chuchoter avec le médecin. Malgré mon état asthénique qui était flagrant sur mes yeux entourés de cernes, mes oreilles réussirent à glaner la phrase « elle manque d’estime en soi » répétée plusieurs fois sur la langue de ma mère. Le médecin me dévisagea avec un large sourire et m’invita à m’approcher. Une vague appréhension vint me submerger de ce monsieur qui se démenait pour se montrer gentil avec moi. Il commença à me poser des questions sur la période de mon enfance auxquelles je répondis à contrecœur. Inopinément, une question trouva son chemin préludé vers mon cœur. Je tressaillais et ma mémoire fit un rebond en arrière. Ma langue se délia aussitôt et je commençai à raconter des bribes de douloureux souvenirs qui ont empoisonné ma vie. Je me vis encore une fillette de six ans. Malgré mon jeune âge, ma mémoire était une cire fraîche. Je me rappelle encore quand ma mère demandait à mon père, qui était de nature irritable, de baisser la voix pour ne pas attirer l’attention des voisins. Chose qui ne faisait qu’à attiser son tempérament hostile au lieu de le calmer. La joie quittait notre toit à longueur de l’année, même les fêtes étaient pour nous des détresses. Le pire, c’était que notre relation avec la famille allait de mal en pis à cause du caractère revêche de mon père. À l’encontre de toutes mes copines qui avaient l’occasion de fêter leurs anniversaires, c’était hors de question pour moi de penser même à inviter une copine chez moi. Un jour, il me surprit en train de chatter avec une copine et il ne tarda pas à résilier l’abonnement de l’Internet après avoir impitoyablement cassé mon ordinateur. Je subissais ses comportements violents avec ma mère et avec mes sœurs avec une grande patience. Je ne pensais pas que tout cela aurait des effets néfastes sur ma psychologie. Au fil des jours, je devenais pantouflarde , solitaire, insociable, replie sur moi-même, voire misanthrope. Mon caractère acariâtre me rendait peu aimable et mes amis finirent par me réduire au paria. Mon seul exutoire était mes études. J’excellais le jour au jour au point d’être toujours la première dans notre classe. J’implorais constamment Dieu pour que mon père change de caractère, mais comme dit l’adage : « chassez le naturel, il revient au galop ». Un jour, j’eus une dépression nerveuse et je faillis périr. Mon père qui, par un coup de baguette magique se sympathisa avec moi, me promit de rompre avec ses habitudes gâteuses. Malgré les efforts de mon père de tourner la page sombre de son passé, mes complexes furent devenus chroniques . Je pleurais de cette réalité amère jour et nuit. J’en devenais même anorexique lorsque je découvris, à mon grand malheur, que j’étais incapable de vivre comme les autres. Je bégayais de timidité quand je voulais demander la moindre chose. « Excuse-moi mademoiselle, tu es encore anorexique ? » m’interrompit le psychiatre. Cette phrase coupa le fil de mes idées et me jeta violemment dans la réalité.
Prof Jamal
N.B : Ce texte est adapté au niveau des élèves lycéens

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Me voilà de retour
  Tous les messages de jamal adib


 Réponse N°1 14531

Consigne
  Par   jamal adib  (CSle 09-10-11 à 04:10



J'invite mes chers (ères) collègues sur ce formidable site à me faire part de leurs remarques concernant l'utilité pédagogique des textes que je dépose sur le forum.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +