BÂtir une argumentation

 Par azar amine  (?)  [msg envoyés : 3le 04-02-15 à 18:36  Lu :594 fois
     
  
 accueil


Première étape
Lisez attentivement et à plusieurs reprises le sujet proposé. Isolez éventuellement les mots-clés, les idées les plus importantes et bien lire les consignes. Quel type de texte devez-vous écrire ? S’agit-il de convaincre ? Qui ? S’agit-il d’étayer une thèse (aller dans son sens) ? Ou de la réfuter (aller contre la thèse exposée) ? Ou s’agit-il enfin de réaliser une argumentation en deux parties en donnant des arguments pour et contre ? Vous demande-t-on aussi un passage narratif ? descriptif ? Prenez tous les éléments en compte !
Deuxième étape
Une fois le sujet bien lu, bien analysé, jetez vos idées au brouillon en essayant de trouver des exemples orignaux. Evitez les exemples du quotidiens trop concrets, peu intéressants : on se moque de savoir si vous vous levez à sept heures en buvant du chocolat, on sera, par contre, beaucoup plus intéressé de lire un exemple à propos d’une référence littéraire ou même cinématographique.
Troisième étape
Organisez vos idées et élaborer un plan. Le plan doit refléter une progression et être divisé en deux voire trois parties? Au brouillon, vous pouvez travailler les transitions, intégrer des connecteur logiques (cependant, néanmoins, en effet...).
Quatrième étape
Rédigez l’introduction (étape importante, c’est la première chose que lira votre correcteur, soignez-là !).
L’introduction doit :
- présenter le sujet
- présenter la problématique (quelle est la question posée ?)
- annoncer le plan (évitez les formulations lourdes comme “je verrai dans une première partie”, préferez plutôt “dans un premier temps”, “tout d’abord”, “ensuite”...)
Cinquième étape
Vous pouvez ensuite recopier l’introduction, puis, après avoir sauté une ligne, recopier le développement. (N’oubliez pas de sauter des lignes entre chaque partie et d’aller à la ligne à chaque nouvelle idée, c’est à dire à chaque nouveau paragraphe).
Sixième étape
Rédigez la conclusion. C’est le bilan du devoir, elle ouvre parfois sur un autre sujet.
Septième et dernière étape
C’est la relecture, même les meilleurs y ont droit: tous les écrivains sont relus par les éditeurs, votre copie mérite de l’être aussi.... Profitez-en pour relever les incohérences et les corriger, soulignez les titres d’oeuvres citées, vérifiez l’orthographe....
Ce qu’il ne faut pas faire :
Il faut éviter, dans la mesure du possible d’utiliser la première personne et, de toutes façons, ne jamais commencer par “moi” ou “je”.
Il faut aussi éviter de raconter sa vie, de prendre la rédaction pour un défouloir, pire, encore pour y raconter ses exploits.
Si vous ne trouvez pas d’exemples, vous pouvez en inventer, en restant toutefois vraisemblable.
Dans tous les cas, préferez des exemples littéraires, n’oubliez pas qu’on est en classe de français.
Il ne faut pas oublier qu’on ne substitue pas un argument à un exemple : on donne un argument et on donne un exemple à sa suite.
Comment éviter le fameux hors-sujet ?
On ne vous piège pas, il suffit de lire le sujet soigneusement et de ne pas dévier. Evitez aussi de vous lancer dans une longue digression, c’est le moyen le plus sûr de dériver et d’avoir un HS dans la marge.
Comment bien disposer mon correcteur ?
En écrivant lisiblement, en évitant les fautes d’orthographe les plus courantes (j’était pour j’étais (!!!!), s’est pour c’est, a-t’il pour a-t-il...), en présentant votre copie correctement, en sautant des lignes entre les parties, en commençant par un alinéa... Le professeur de français étant irritable, il faut le mettre dans les meilleures dispositions possibles pour qu’il lise votre copie avec bienveillance.
Bon courage et surtout, bonne écriture !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 35139

Il faut signaler la source
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 05-02-15 à 21:15



sous peine de plagiat!





 Réponse N°2 35140

Infiniment merci , M Jaafari.
  Par   Samira Yassine  (CSle 05-02-15 à 22:47



Votre remarque ci-dessus m'a mis la puce à l'oreille. J'ai décidé de chercher dans les archives du site et j'ai été agréablement surprise par le nombre considérable de sujets que vous avez publiés et plus particulièrement l'argumentation. Chapeau !

Je me permets de puiser dans ce site, ma caverne pas d'Ali Baba , pour enrichir mes cours du 2ème semestre .

Infiniment merci M Jaafari .

Infiniment merci M Marocagreg .

Je vous suis reconnaissante à vous ainsi qu'à bien d'autres collègues dontles interventions ne sont pas moins importantes.





 Réponse N°3 35141

merci chère collègue!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 06-02-15 à 20:03



vous de même!

Cordialment!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +