Aux champs - évaluation

 Par najih houda  (?)  [msg envoyés : 3le 01-12-10 à 09:41  Lu :2525 fois
     
  
 accueil

Aux champs Naji.H / marrakech


EVALUTION

Alors Mme d'Hubières, qui tremblait d'angoisse, leur parla de l'avenir du petit, de son bonheur, et de tout l'argent qu'il pourrait leur donner plus tard.
Le paysan demanda :
- C'te rente de douze cents francs, ce s'ra promis d'vant l'notaire  ?
M. d'Hubières répondit :
- Mais certainement, dès demain.
La fermière, qui méditait, reprit :
- Cent francs par mois, c'est point suffisant pour nous priver du p'tit  ; ça travaillera dans quéqu'z'ans ct'éfant  ; i nous faut cent vingt francs.
Mme d'Hubières, trépignant d'impatience, les accorda tout de suite ; et, comme elle voulait enlever l'enfant, elle donna cent francs en cadeau pendant que son mari faisait un écrit. Le maire et un voisin, appelés aussitôt, servirent de témoins complaisants.
Et la jeune femme, radieuse, emporta le marmot hurlant, comme on emporte un bibelot désiré d'un magasin.
Les Tuvache, sur leur porte, le regardaient partir, muets, sévères, regrettant peut-être leur refus.
On n'entendit plus du tout parler du petit Jean Vallin. Les parents, chaque mois, allaient toucher leurs cent vingt francs chez le notaire ; et ils étaient fâchés avec leurs voisins parce que la mère Tuvache les agonisait d'ignominies, répétant sans cesse de porte en porte qu'il fallait être dénaturé pour vendre son enfant, que c'était une horreur, une saleté, une corromperie.
Et parfois elle prenait en ses bras son Charlot avec ostentation, lui criant, comme s'il eût compris :
— J'tai pas vendu, mé, j't'ai pas vendu, mon p'tiot. J'vends pas m's éfants, mé. J'sieus pas riche, mais vends pas m's éfants.

Compréhension +langue :

1-complétez ce qui suit pour présenter l’œuvre et son auteur :
-Nom et prénom e l’auteur
-Genre de l’oeuvre
-Date de parution
-Courant littéraire
2- situez ce passage en complétant le tableau suivant :
Evénements précédents

L’événement dans ce passage

Les événements suivants




3- quel est le type de ce texte ? Quels sont les temps verbaux dominants ?
4-quel est le pont de vue adopté ? Justifiez votre réponse.
5-a quel schéma narratif correspond ce passage ?
6-lisez la phrase suivante «  la femme (…) emporta le momot (…) comme on emporte un bibelot désiré » :
a- a quoi est comparé l’enfant ?
b- cette comparaison est-elle valorisante ou dévalorisante ? Choisissez la bonne réponse et justifiez la.
7- quel est le style de discours rapporté dominant dans le texte. Justifiez son emploi.
8- relevez du texte, un seul élément qui rend cette scène réelle.




II- production écrite :

Sujet :
« Alors charlot tapa du pied, et se tournant vers ses parents « manants, va ! » Et disparut
Dans la nuit » charlot, jaloux de jean Vallin, reproche à ses parents le fait de l’avoir gardé et les quitte. Comment trouvez-vous la réaction de charlot et son attitude ?


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +