Antigone (activité langue : les caractéristiques de la phrase subordonnée)

 Par elmeniari sara  (?)  [msg envoyés : 1le 15-03-13 à 09:06  Lu :1487 fois
     
  
 accueil


Professeur encadrant:Souad Lobbi

Professeur stagiaire: SARA ELMENIARI

Niveau: 1er année bac module: 2 Antigone séquence3

Durée: 1 heure Activité de langue

Compétence: étudier les caractéristiques d'une tragédie moderne.

Support: dialogue entre les deux soeurs,«Antigone»p26;p27

Objectifs:

-amener les élèves à connaitre les caractéristiques de la phrase subordonnée.

-amener les élèves à connaitre les différents types des propositions subordonnées.

Observation:

Support:

  1. Il y'aura des gardes avec leurs regards de boeuf qu'on sent qu'on pourra toujours crier.

  2. Ils feront tout sans savoir si c'est bien ou mal.

  3. La douleur est arrivée au point ou l'on ne peut plus la supporter.

  4. On ne peut pas toucher à l'eau parce que cela mouille les dalles

  5. Je comprendrai quand je serais vieille.

Conceptualisation:

  • J'écris le support au tableau, je le fais lire par les élèves.

  • Je fais un rappel sur les phrases simples et complexes.

  • Je pose des questions telles:

-observez ces phrases et dite moi combien de verbes elles contiennent?

-comment appelle-t-on les phrases qui contiennent plus d'un verbe?

- que trouvez-vous entre les deux propositions?

  • J'explique la leçon en donnant les précisions suivantes:

-dans toutes ces phrases la 2ème proposition est dite proposition subordonnée, car elle est dépendante de la première proposition que l'on appelle proposition principale.

-les différents types de propositions subordonnées,

-IL existe différentes propositions subordonnées

  1. Lorsqu'une proposition indique le résultat de l'action exprimée par le verbe dont elle dépond, elle est appelée subordonnée circonstancielle de conséquence

Exp: il y'aura des gardes avec leurs

  1. Lorsqu'une proposition complète le sens de la proposition principale, elle est appelée proposition subordonnée complétive.les complétives assument les fonctions d'un C.O.D.

  2. Lorsqu'une proposition est introduite par un mot interrogatif (si, pourquoi, comment, qui, ou…..), c'est une proposition subordonnée interrogative indirecte.

EXP: ils feront tout sans savoir si c'est bien ou mal.

  1. Lorsqu'une proposition indique le résultat de l'action exprimée par le verbe dont elle dépend, elle est appelée subordonnée circonstancielle de conséquence

Exp: la douleur est arrivée au point où l'on ne peut plus la supporter.

5.si une proposition indique«pourquoi, pour quelle raison», se fait l'action exprimée par le verbe de la proposition dont elle dépend, c'est une subordonnée circonstancielle de cause.

EXP: on ne peut pas toucher à l'eau parce que cela mouille les dalles.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +