Activité de langue : la connotation la dénotation

 Par Essaidi sara  (Prof)  [msg envoyés : 10le 15-03-13 à 09:15  Lu :2546 fois
     
  
 accueil


Professeur: Sara ESSAIDI

Projet pédagogique Il était une fois un vieux couple heureux

Séquence 1

Activité de langue

Titre la connotation la dénotation

Objectif distinguer le sens dénoté du sens connoté

a)Observation /conceptualisation:

Il se trouve dans certaines villes de provinces des maisons dont la vue inspire une mélancolie égale à celle que provoquent les cloîtres les plus sombres ,les landes les plus ternes ou les ruines les plus tristes.

Expliquons les mots soulignés.

Cloître: N.M partie d'un monastère fermée par une enceinte /couvent/ lieu réservé au religieux./cloîtrer *enfermer *isoler*emprisonner.

Lande: N.M étendue de terre où ne poussent que certaines plantes sauvages (garrigues)

Ruine: N.F débris d'un édifice dégradé par l'âge où détruit, décombres, vestige, éboulement.

Le sens donné par le dictionnaire est un sens objectif, explicite, premier .C'est le sens dénoté

Le sens en fonction du contexte, de la subjectivité de l'auteur et des références culturelles:

Cloître: enfermement, isolement, emprisonnement, mise à l'écart, séquestration

Landes: aridité, absence de vie, mort….

Ruines: destruction, désolation, mort…

C'est le sens second, subjectif, implicite donné à ces mots en fonction de leur emploi, c'est le sens connoté; ces trois mots utilisés dans le passage Balzacien connotent la mélancolie, la monotonie, l'enfermement

a) Appropriation /réemploi

Donnons la connotation des mots suivants dans le contexte Arabo-musulman:

  • Le blanc: deuil, pureté

  • Le jaune : maladie, rancune……

  • Le ciel: Dieu, religion, liberté, rêverie….

  • L'eau: la vie maternité….

Quelques types de connotations:

  • Connotations affectives ou appréciatives: correspondent à une intention de donner un jugement positif ou négatif

  • Connotations thématiques : développent un thème (vie, mort, amour, nature, pauvreté…)

Exercices d'application:

Exemple (1)

…mais ce n'était pas de l'eau pour le plaisir, ni pour le repos. c'était juste la trace d'une sueur à la surface du désert ,le don parcimonieux d'un Dieu sec,le dernier mouvement de la vie .Eau lourde arrachée du sable ,eau morte des crevasses eau alcaline qui donnait la colique,qui faisait vomir

Exemple (2)

C'était un pays hors du temps , loin de l'histoire des hommes ,peut- être ,un pays ou plus rien ne pouvait apparaître ou mourir ,comme s'il était déjà séparé des autres pays ,au sommet de l'existence terrestre.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 30228

oui mais
  Par   elouichouany radouan  (Profle 15-03-13 à 09:29



merci pour le partage mais cette leçon n'est pas des plus appéricient par les apprenants .je me demande  s'ils arrivent à vous suivre





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +