à propos de la solitude ...

 Par bachiri Fatiha  (Prof)  [msg envoyés : 185le 19-06-12 à 18:23  Lu :2069 fois
     
  
 accueil


Qu'est ce que la solitude ?
Est -ce un état d'âme vécu seulement par les célibataires ?
quelqu'un qui vit avec son conjoint pourrait-il connaître la solitude ?
Je crois fort bien que la solitude n'est qu'un tempérament spécifique à quelques âmes .

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  La communication en classe
  Didactique professionnelle
  Tous les messages de bachiri Fatiha


 Réponse N°1 24037

RE
  Par   bachiri Fatiha  (Profle 19-06-12 à 22:33



Ma question serait -elle passée inaperçue?





 Réponse N°2 24041

Bonsoir Fatiha
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 19-06-12 à 22:48



Que dire sur la solitude?

Personnellement, il y a des moments où je savoure la solitude. Surtout, quand je suis dans la nature, je sens un besoin de quiétude. Parfois, la solitude peut être pesante. Dans ces moments, il ne faut pas attendre que les autres fassent le premier pas.

La pire des solitudes c'est lorsque dans le couple, on ne se parle plus. On évite même le regard de l'autre. Là, c'est tout simplement, l'enfer.





 Réponse N°3 24044

Solitude: état équivoque
  Par   omar samae  (CSle 19-06-12 à 23:57



On ne peut pas classer la solitude dans un registre spécifique à un genre ou à une catégorie sociale, car notre besoin de cette situation dépend de notre humeur. Alors là, la solitude change de titre selon son sujet, autrement dit: solitude accompagnée d'enfermement produit mélancolie, par contre solitude mariée avec contemplation nous fait gagner de la sagesse, surtout au niveau religieux comme l'a déjà fait notre vénérable prophète Mohamed à "Ghar Hirae"...

Pour moi, la solitude m'est bénéfique, mais des fois ça m'emmène à un état d'esprit noir, ainsi j'ai tendance à ressasser toutes les idées noires du monde.

Donc, la situation change en fonction de l'angle de réception!





 Réponse N°4 24046

Solitude et solitudes
  Par   ELHOUSSAINI Lahoussine  (Profle 20-06-12 à 01:20



Salut.

Tout d'abord, est de manière neutre, la solitude est une situation d'une personne qui est seule de façon momentanée ou durable.

Mais ce sont les origines de la solitude ou ses implications psychologiques, culturelles, sociales... qui définissent la façon dont elle est perçue par le sujet lui-même ( le solitaire) ou par l'entourage qui porte un jugement sur la personne solitaire.

Ainsi, chez beaucoup de poètes et d'écrivains, la solitude est source de création et d'inspiration. Par exemple, chez les romantiques elle est une mélancolie lyrique joyeuse. " Seul sur le sable, les yeux dans l'eau. Comment oublier l'été qui s'achève? Tu partiras loin là-bas..." (Roch Voisine)

Par ailleurs, la personne peut être découpée de son entourage bien qu'elle vive au sein de la foule. Cet état d'âme a été souligné par A. Sefiroui lorsqu'il a décrit le tempérament de Sidi Med qui se sentait seul dans le bain malgré la présence de sa mère et des femmes et aussi sa solitude malgré la présences des autres gamins (ses pairs) qui préfèrent les jeux violents à la rêverie et aux jeux d'imagination du narrateur.

Les multiples silences dans Antigone de J.Anouilh sont aussi des moments de solitude et d'isolement de l'héroïne par rapport à son entourage et par rapport au monde des grands.

En revanche la solitude peut révéler une maladie pathologique chez la personne: rejet des autres, difficultés d'intégration, sous-estimation de soi ...etc.

En tout, la solitude est-elle un défaut? Non, car chacun de nous éprouve parfois le besoin d'être seul, pour se ressourcer, réfléchir, méditer, écrire, ou comme disent les marocains pour"écouter ses os". Mais si la personne se retire continuellement et refuse toute communication ou toute intégration, alors là il faut demander l'avis d'un psy.

J'espère avoir cerné le sujet. hada wa allaho aelam.





 Réponse N°5 24047

Solitude du célibataire et solitude du conjoint
  Par   ELHOUSSAINI Lahoussine  (Profle 20-06-12 à 01:46



Salut.

D'abord le célibataire vit sa solitude par rapport à qui? Par rapport au conjoint qui n'est pas? C'est normal. Ou par rapport à la petite amie? Ce sera l'indice d'une relation qui ne marche pas et qui ne conduira nulle part.

Je dirai que la solitude est comme un vide qu'il faut combler. On dit souvent que la nature ne tolère pas le vide.

Quant à la question de savoir si la solitude pourrait être vécue avec le conjoint, cette question traduirait une peur obsessionnelle vis-à-vis de la formation du couple. Or s'il y a une aimantation mutuelle permanente, elle renforcera l'union et donnera de la singularité au couple.

Merci.





 Réponse N°6 24050

RE
  Par   bachiri Fatiha  (Profle 20-06-12 à 05:56



Merci à vous toutes ces réponses mais j'aimerais que les amis enrichissent encore le sujet .

Bien à vous





 Réponse N°7 24053

Solitude: le divin et le démoniaque
  Par   Adi Lachgar  (CSle 20-06-12 à 09:33



Entre être seul  et se sentir seul, il y a une g rosse nuance. Etre seul peut être revendiqué, recherché, cultivé:"Je veux être seul", "je suis seul", "je serai seul"... C'est ce que j’appellerai l'Etat divin. L'individu seul, et libre, récupère toutes ses facultés morales et intellectuelles. Il se met en "extradiégèse" et peut désormais avoir une vision plus critique, plus large et plus lucide sur lui et l'univers. Par contre, "se sentir seul" est un état souvent morbide. L'individu en est pris, sans qu'il y soit de son fait et sans qu'il soit forcément seul. Le sentiment de solitude s'apparente, dans ce cas précis, à un constat d'abandon, de coupure, de perte. L'homme, saisi dans une terrible diégèse, dont il a conscience mais qui ne dépend pas de lui, est renvoyé à son intériorité désaffectée. Le vide extérieur, par un effet de miroir assez complexe, se transforme en sentiment d'angoisse. C'est ce que j’appellerai l'état démoniaque.





 Réponse N°8 24064

ma solitude
  Par   abdeslam slimani  (Profle 20-06-12 à 15:20



(A Monsieur Jaafari)

Pour avoir si souvent dormi avec ma solitude,

Je m'en suis fait presque une amie, une douce habitude.

Elle ne me quitte pas d'un pas, fidèle comme une ombre.

Elle m'a suivi ça et là, aux quatre coins du monde.

Non, je ne suis jamais seul avec ma solitude.

Quand elle est au creux de mon lit, elle prend toute la place,

Et nous passons de longues nuits, tous les deux face à face.

Je ne sais vraiment pas jusqu'où ira cette complice,

Faudra-t-il que j'y prenne goût ou que je réagisse?

Non, je ne suis jamais seul avec ma solitude.

Par elle, j'ai autant appris que j'ai versé de larmes.

Si parfois je la répudie, jamais elle ne désarme.

Et, si je préfère l'amour d'une autre courtisane,

Elle sera à mon dernier jour, ma dernière compagne.

Non, je ne suis jamais seul avec ma solitude.

Non, je ne suis jamais seul avec ma solitude.

Georges Moustaki





 Réponse N°9 24073

Merci, cher ami,
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 20-06-12 à 20:53



De cette sublime dédicace ! En effet, quoi de plus merveilleux que d'être l'élu de la solitude?. si elle épouse tant d'individu, et semble encore chercher le vrai compagnon, c'est qu'elle n'a pas encore trouvé l'âme soeur!Et autant savourer ces moments délicieux, avant qu'elle ne découvre que nous ne sommes que des pauvres êtres marqués par la trahison et voués à la multitude!





 Réponse N°10 24087

Cher ami Adi LAGARE
  Par   OMARI Abdellatif  (Profle 20-06-12 à 23:31



Je suis très heureux d'entendre de nouveau votre voix après une très longue absence. Votre présence réchauffe, et votre texte sur la solitude échauffe. Mais qu'en est-il de la solitude existentialiste et métaphysique de l'étranger de Camus ou de la solitude mystique de l'étranger de Baudelaire?





 Réponse N°11 24102

Sons et sens
  Par   Adi Lachgar  (CSle 21-06-12 à 01:41



Tu as raison mon ami de poser la question. Voulant rendre espoir à ceux qui n'ont pas encore découvert les délices de l’embourgeoisement intellectuel, j'ai opposé deux états de solitude. Le raccourcis ne t'a pas échappé. Si je n'ai pas de réponse actuellement pour la solitude de l'Etranger de Camus-ayant vécu et vivant la même expérience, au masculin- je pense que la solitude de l'Etranger de Baudelaire est mille fois plus terrible. Elle est divinement démoniaque: cet homme que tout exile du monde des hommes entend cependant leur langue et peut répondre à cet imbécile de bourgeois pour qui rien ne se conçoit en dehors du relatif "ton père", "ta mère", "ta soeur " , "ton frère", "Dieu", et même d'un relatif à la fois réducteur et pauvre: la famille, l'appartenance, la propriété. Ce qui rend la solitude insupportable, c'est le souvenir d’appartenance,c'est la langue des hommes. Dans l'absolu, le solitaire heureux parlerait la langue des dieux. Sons sans sens!





 Réponse N°12 24116

re
  Par   bachiri Fatiha  (Profle 21-06-12 à 17:42



Merci pour toute cette réflexion sur le thème de la solitude .

Ma question est la suivante maintenant : est -il possible que la femme ou l'homme éprouve la solitude en étant avec son conjoint en ayant des enfants et une bonne situation ? pourquoi ?

NB /Cette question ne me concerne pas puisque je suis célibataire HHHHHHHHHUM

Pour mes amies(s) célibataires je dirais que j'ai lu sur le net que le sentiment de solitude augmenterait le risque d'incapacité et de mort prématurée, avancent selon les nouvelles études





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +