à propos de la relation couple!

 Par Jeafari Ahmed  (?)  [msg envoyés : 326le 13-06-12 à 12:14  Lu :1203 fois
     
  
 accueil


Cher ami, Abdellatif,
Cher ami !vous parlez de tous les hommes, et vous semblez être conscient de leurs misères, que vous leur imputiez, et de l'autre côté, vous parlez des femmes comme étant des victimes, incomprises des hommes!
Cher ami, je puis vous assurer que dans la majorité des cas, la relation couple est un compromis, une sorte de consensus, après maintes concessions! Je vous parle de la réalité vécue, perçue, et consentie par les partenaires dans une relation couple, au Maroc, et un peu partout aussi!
Il y a deux ans, j'ai participé à une grande enquête, dans le cadre de la sociologie du Genre, et on devait faire passer une centaine de questionnaires chacun, et dix entretiens ( c'est une enquête commandée par une organisation européenne: elle a été confiée au professeur de la matière, comme sociologue, contre une somme importante:6 000 000 de dhs, et il en profite pour faire travailler les étudiants comme exercices, c'est d'ailleurs comme ça que font partout les sociologues), il y avait quarante-quatre questions, qui vont de l'identité, provenance , l'habitat, niveau scolaire , travail ou pas,..jusqu'à des questions détaillées sur la relation sexuelle dans le couple.et ceci s'adressait à tous les âges: du jeune couple, aux vieillards, en passant par les célibataires, les veufs... D'abord, on est étonné comment les gens se prêtent au jeu des questions réponses quand ils savent que cela fait partie d'une étude universitaire( et puis, bien sûr, il y a l'anonymat),
et bien, le constat est plutôt positif: les gens sont assez satisfaits de leurs relations malgré les contraintes matérielles ( car ce sont les principales causes de mésentente). les femmes répondaient franchement, même les vieilles, sur les préludes en amour, qui prend la décision qui, jouit..etc: et on peut dire que le couple, finit toujours par trouver sa voie!
En général , on peut parler de trois sortes de couples:- une femme qui n' a jamais travaillé, faute d'instruction, et d'aptitude, et surtout qui répond au schéma classique où la femme est femme au foyer par nature et par tradition.
- une femme qui travaille par nécessité, pour aider son mari, dans n'importe quelle activité.
- une femme qui est fonctionnaire, cadre...
- Une femme qui a choisi, et en accord avec son mari aisé, de rester oisive et de faire ce que bon lui semble.
Dans les quatre cas, généralement accord et répartition des tâches .
Quand la femme est instruite et que le travail est l'aboutissement d'une carrière, et qu'il fait partie de sa personnalité, que son mari a aimée, ( comme nos collègues), elle a un travail qui prend aussi beaucoup de son temps,elle a aussi (comme le mari) son réseau de relations professionnelles et sociales, et ses propres préoccupations (même au niveau des hobbys et distractions...) Les deux partenaires, se soutiennent pour consolider chacun la personnalité de l'autre: et c'est en ça d'abord, qu'ils se considèrent chacun la moitié de l'autre. Ils se séparent dans la majorité des cas, le matin, après s'être mutuellement dotés des appuis psychologiques et affectives pour aller briller ailleurs, et soit à midi ou le soir, ils se retrouvent pour se partager les petites gloires mais aussi, les petits déboires de la journée , en étant sûr que chacun d'eux est la bonne personne apte à partager et à comprendre cela, et pour cause, c'est l'autre moitié, ce qui touche l'un touche l'autre. Manger ensemble, déguster un met raffiné, ou calmer la faim est un moment d'intimité, qui relève de cette complicité, et cette entraide, qui doit être perçue comme l'apogée de la confiance qu'on accorde à quelqu'un ( remarquez que quand on veut dire à un étranger qu'on lui accorde notre confiance, on lui demande , ou on lui rappelle qu'on a partagé la nourriture, donc impossible de trahir...).
Voir la télé ensemble, une émission , un film,des variétés...est un moment de détente et de plaisir partagé avec l'être aimé, et qui n'en est que meilleur, et puis, dormir, avec ou sans relation physique, est la symbiose, et l'apogée de la communion. Ne pas pouvoir dormir seul, sans sa moitié est signe de parfaite dépendance l'un de l'autre. Faire l'amour, n'est pas un acte quotidien, pour plusieurs raisons, et quand le couple est en relation , elle ne dure que peu de temps ( sans dire quelques minutes: à cet égard , il y a le fameux roman de Coelho" Onze minutes"intéressant). Et donc , c'est quoi ce bonheur conjugale?
C'est l'ensemble des petites choses vécues au quotidien, qui forment ce ciment entre deux moitiés, qu'est le mariage! Etre heureux, c'est fermer les yeux le soir, en ayant un bilan instinctif où il y a plus de petites joies, que de déboires.Les révoltes, les fâcheries, les reproches, les malentendus que vit un couple, ne sont que des signes de sa bonne santé.Et généralement, ce ne sont que des mauvaises interprétations d'une moitié qui crie au secours de son autre moitié, à propos d'un malaise ressenti hors du couple. Parfois, il faut savoir écouter l'autre, et lui permettre de se vider et d'éponger sa colère, ses pleures, qu'il a rapportés de l'extérieur.
Mais imaginer que l'amour c'est rester en extase devant l'être aimé, et de boire ses paroles, et d'adorer ses moindres gestes et faits... c'est courir au désastre à coup sûr, et c'est delà que vient peut-être la recherche de l'amante et de l'amant, qui ont ce caractère éphémère de l'éblouissement. Et d'un autre côté, croire que les hommes sont misérables dans le sens de l'épithète antéposé( misérables hommes) et que les femmes le sont dans le sens de l' attribut post posé ( les femmes sont misérables), c'est dans la plupart des cas des préjugés basés sur les apparences, et les on-dit !
Ps: Une sagesse que m'avait racontée feu mon Beau-père, l'un des hommes les plus sages, qu'il m'est été donné de rencontrer : Une femme qui s'est fâchée avec son mari,rentre à la maison paternelle. Son mari vient la chercher et la trouve dans la salle de bain.Le père convaincu de la futilité des fâcheries entre époux, invite son gendre à entrer en sa compagnie, d'un seul coup dans la salle de bain. Ceci fait, la fille (femme) nue, se jette derrière son mari, pour se cacher de son père. Alors celui-ci lui dit: "vois-tu ma fille, c'est désormais cet homme qui est ton paravent ( en arabe plus éloquent : setra dialek) ce n'est plus moi, alors rentre chez toi!
Ps: J'avais choisi comme ça , sans raison,le titre " les singes de mon quartier", parce que je sais que vous êtes un fan de Brel, mais à la dernière minute j'ai eu peur que ce ne soit mal interprété!

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Recueil de lettres!
  Beaucoup de personnes sont absentes
  Tous les messages de Jeafari Ahmed


 Réponse N°1 23582

un article adorable
  Par   ESSTOUBI Chaimae  (CSle 13-06-12 à 14:25



vraiment j'ai beaucoup aimé cet article bien organisé avec une analyse fine et bien approfondie. C'est une belle image du couple comme il doit l'être et non comme il est réellement, surtout j'ai adoré la morale de la fin. merci beaucoup monsieur Jeafari Ahmed.





 Réponse N°2 23644

Sagesse !
  Par   Samira Yassine  (CSle 14-06-12 à 00:38



Vous êtes la sagesse même, M Jaafari.

On s'entend sur beaucoup de points , cher ami. On a la même conception des choses.

Certes la vie est "l'ensemble des petites choses vécues au quotidien, qui forment ce ciment entre deux moitiés, qu'est le mariage!" mais on aimerait bien , quand même que nos hommes restent " en extase devant l'être aimé, et de boire ses paroles, et d'adorer ses moindres gestes et faits... " mais sans qu'il ait à "courir au désastre à coup sûr", ni aller à "la recherche de l'amante et de l'amant, qui ont ce caractère éphémère de l'éblouissement"

Merci encore cher ami.





 Réponse N°3 23645

Ils le font madame!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 14-06-12 à 00:46



sauf, qu'ils sont maladroits les bougres. S'il faut être tendre, on a peur de commencer à chialer comme des grands mômes que nous sommes comme l'ont signalé si Abdellatif, et si Abderrahim. Cette négligence, ou indifférence n'est qu'une façade derrière laquelle on cache notre côté féminin! Mais vous le savez vous les femmes et vous savez le faire ressortir quand cela vous arrange! La ruse des femmes dépasse de loin la perspicacité que les hommes croient détenir!

Mes hommages, Madame de La Fayette!





 Réponse N°4 23646

hhh De la Fayette , d'un seul coup
  Par   Samira Yassine  (CSle 14-06-12 à 00:49



J'en suis flattée.

Merci encore cher ami pour les sujets si intéressants que vous proposez.

Mes respects Monsieur





 Réponse N°5 23651

Salut
  Par   ELHOUSSAINI Lahoussine  (Profle 14-06-12 à 04:34



Salut tout le monde

Salut Si Jeafari. Heureux de te revoir et d'écouter encore tes sagesses. je dis bien écouter et non pas lire.





 Réponse N°6 23652

Merci
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 14-06-12 à 07:20



Si ELHOussaini, ravi de vous écouter à nouveau: quel plaisir matinal!





 Réponse N°7 23659

Le Sage Ahmed
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 14-06-12 à 12:12



Merci pour le partage.

J'ai beaucoup apprécié la sagesse.

Tout ce que vous avez dit est fort juste.





 Réponse N°8 23747

M Jeafari!
  Par   Warda Zhor  (CSle 15-06-12 à 17:37



Votre sagesse n'a pas d'égal. Ce que vous avez dit est parfait .La vie de couple doit etre comme vous l'avez décrite mais malheureusement la réalité est toute autre





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +