à propos de l'introduction.

 Par Jaafari Ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 943le 02-03-13 à 00:25  Lu :1152 fois
     
  
 accueil


Le but de l’introduction est de capter l’attention du lecteur, introduire le sujet, présenter l’hypothèse et annoncer les idées principales. Après avoir lue l’introduction, le lecteur sait quel est l’objectif du travail et comment cet objectif sera atteint.
Les éléments de l’introduction
• Amener le sujet :
- Capter l’intérêt du lecteur : obtenir l’attention du lecteur, lui donner une idée du sujet qui sera abordé dans le travail et lui donner le goût de poursuivre la lecture.
- Mettre le sujet en contexte : présenter le sujet et fournir des informations préliminaires afin de situer l’hypothèse dans un contexte plus large.
Poser l’hypothèse : énoncer la ligne directrice du travail, l’idée centrale qui sera défendue ou étayée dans le reste du travail.
Esquisser les idées principales : montrer au lecteur la structure du travail en annonçant les principales idées qui appuieront l’hypothèse; indiquer au lecteur quelle sera l’argumentation en présentant, en ordre, les grandes sections du travail.
I- Amener le sujet :
a- capter l’intérêt du lecteur
• La première phrase du travail doit susciter l’intérêt du lecteur.
• La première impression du lecteur influencera sa perception du reste du travail.
• Il est bon de suivre un mouvement du plus général au plus particulier c’est-à-dire du sujet plus large à l’hypothèse spécifique du travail, puis aux idées précises de l’argumentation.
,Voici quelques façons de capter l’intérêt du lecteur:


- Expliquer la signification plus large du sujet:


Lors d’un voyage dans la forêt équatoriale, j’ai été surpris de découvrir, tout près de la forêt luxuriante, de vastes étendus d’arbres tronqués, un paysage terne et boueux. Je me suis alors rendu compte de l’ampleur du phénomène des coupes à blanc et de l’importance de préserver l’habitat naturel de l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu.
- Contester une opinion communément admise:
C’est une opinion répandue que l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu est en voie de disparition en raison du commerce des animaux exotiques. Toutefois, la vraie menace qui pèse sur la survie de cette espèce est la destruction de la forêt équatoriale de l’Ongulu.
- Commencer par une explication:
L’extinction est la disparition complète d’une espèce animale ou végétale. Ce mot sinistre s’appliquera bientôt à l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu, une espèce qui se fait de plus en plus rare dans la forêt équatoriale.
- Raconter une anecdote ou un événement intéressant:
La destruction de la forêt équatoriale menace la survie de plusieurs espèces d’oiseaux, par exemple l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu. En effet, cette espèce rare pourrait s’éteindre dans les deux prochaines années si aucune mesure immédiate n’est adoptée pour mettre un frein à l’expansion de l’industrie forestière de l’Ongulu.
- Commencer par un fait ou une affirmation surprenante:
L’année dernière, plus de six cent mille hirondelles à queue rouge sont mortes en raison de la destruction de la forêt équatoriale, ce qui constitue plus de 50 % de la population totale de cette espèce!
- Poser une question qui porte à réflexion:
Pourquoi l’expansion industrielle l’emporte-t-elle sur la préservation de l’environnement? L’an dernier, les coupes à blanc réalisées par l’industrie forestière croissante dans la forêt équatoriale de l’Ongulu ont causé la mort de six cent mille hirondelles à queue rouge en détruisant leur habitat naturel.

En captant l’intérêt du lecteur, évitez :
Les affirmations généralisantes qui sont plus ou moins vides de sens :
Depuis le début des temps, les hommes ont toujours chassé pour manger. --- La guerre afflige l’humanité depuis toujours. --- En France, la poésie est utilisée comme mode d’expression depuis plusieurs siècles. --- Depuis que le piston a été inventé, il a été d’un grand service pour l’humanité.
Les définitions du dictionnaire :
Selon le Petit Robert, l’extinction est…
Les faits évidents :
Elvis Presley, un musicien populaire… --- Les chiens sont des mammifères quadrupèdes qui sont souvent adoptés comme animaux de compagnie… --- Plusieurs personnes croient en Dieu. --- Les sciences économiques, qui étudient l’échange de biens sur un marché...
Si cela va sans dire, ne le dites pas :
Il va sans dire qu’étudier nécessite de la concentration. --- On ne peut pas en douter : Mme Bovary était malheureuse.
Des questions qui ne sont pas pertinentes ou qui ne suscitent pas la réflexion :
Pourquoi sommes-nous attirés vers le beau? --- Quel est le problème des sciences aujourd’hui?
Des affirmations qui invoquent la complexité du sujet :
Cette question est certes difficile à aborder,… Une analyse de ce sujet ne peut qu’être complexe.
Amener le sujet :
b- mettre le sujet en contexte

Délimiter le sujet.
• Situer l’hypothèse dans un contexte plus large.
• Pour des sujets spécialisés ou moins connus, présenter des informations préliminaires :
- Fournir un bref historique du sujet ou montrer son enjeu :
Cet oiseau rare habite la forêt de l’Ongulu; or, son habitat naturel disparaît progressivement en raison de l’industrie forestière qui joue un rôle de plus en plus important dans le développement économique de la région.
- Définir les termes clés :
La plus grande menace pour la survie de l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu est la coupe à blanc, c’est-à-dire « la coupe et l’extraction de tous les arbres d’une surface définie en une seule opération, sans égard à l’espèce ou au diamètre ». La coupe à blanc peut avoir des conséquences dévastatrices sur la forêt environnante, comme la destruction d’habitats naturels et l’érosion du sol.
- Situer le sujet dans le débat où il s’insère :
D’une part, les environnementalistes protestent contre l’expansion de l’industrie forestière afin de préserver l’écosystème unique de la forêt de l’Ongulu et d’assurer la survie des espèces qui y habitent, en particulier l’hirondelle à queue rouge; d’autre part, les habitants de la région sont ravis de l’expansion industrielle, qui contribue au développement économique de la région.
II- Poser l’hypothèse
• L’hypothèse est l’idée centrale du travail, celle qui sera étayée par des arguments, des exemples et des faits dans le développement. Elle sert de ligne directrice ou de fil conducteur au travail.
Une hypothèse forte prend une position clairement définie; elle s’en tient à une idée principale; elle est spécifique; et finalement, elle est une question d’intérêt, ce qui justifie qu’on en parle.
Une hypothèse faible : L’extinction d’une espèce doit être évitée.
Une hypothèse forte : La disparition complète de l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu doit être évitée puisqu’elle aurait des conséquences dévastatrices sur l’environnement.
Une hypothèse faible : La conservation de l’environnement devrait être prioritaire.


Une hypothèse forte : Le cas de l’hirondelle à queue rouge de l’Ongulu nous montre que l’industrie forestière constitue souvent une menace à la sauvegarde de l’environnement. Les pays du Nord doivent cesser d’encourager l’industrie forestière de la région de l’Ongulu s’ils veulent participer à l’effort de conservation de cette espèce rare.
Une hypothèse faible : L’hirondelle à queue rouge est plus importante
Une hypothèse forte : Il est certes important d’assurer le bien-être économique des habitants de l’Ongulu, mais assurer la survie de cette espèce unique au monde l’est tout autant.
III- Esquisser les idées principales
L’introduction présente schématiquement les idées principales qui appuieront l’hypothèse; elle indique au lecteur de quelle façon l’hypothèse sera défendue; elle annonce les grandes divisions du travail pour donner un aperçu au lecteur de la progression logique qui sera suivie.
• énoncer clairement vos idées de façon succincte, en une ou deux phrases, ou présenter les grandes sections de votre travail.
• Présenter vos idées ou sections dans le même ordre qu’elles apparaîtront dans le développement.
• Montrer le lien entre les idées principales et l’hypothèse du travail.
• Ne pas appuyer ces idées principales avec des arguments, des faits et des exemples dans l’introduction; on doit seulement indiquer au lecteur la direction générale de l’argumentation.
Dans l’exemple ci-dessous, quatre idées principales a, b, c, d :
a-
Ce travail expliquera l’effet néfaste de l’industrie sylvicole et de son expansion sur la survie de l’hirondelle à queue rouge. b- Il exposera ensuite les conséquences que pourrait entraîner l’extinction de cette espèce, non seulement sur l’écosystème de l’Ongulu, mais aussi sur la subsistance à long terme des habitants de cette région en développement. c- Afin de montrer que l’extinction de l’hirondelle à queue rouge n’est pas inévitable, il explorera par la suite des moyens plus écologiques d’assurer de développement économique de la région. d- Il discutera finalement du rôle positif que pourrait jouer les pays du Nord afin de participer à l’effort de conservation de cette espèce.
Un exemple d’introduction
1  L’année dernière, plus de six cent mille hirondelles à queue rouge sont mortes en raison de la destruction de la forêt équatoriale, ce qui constitue plus de 50 % de la population totale de cette espèce! 2 Cet oiseau rare habite la forêt de l’Ongulu; or, son habitat naturel disparaît progressivement en raison de l’industrie forestière qui joue un rôle de plus en plus important dans le développement économique de la région. 3Il est certes important d’assurer le bien-être économique des habitants de l’Ongulu, mais
assurer la survie de cette espèce unique au monde l’est tout autant. 4Ce travail expliquera l’effet néfaste de l’industrie sylvicole et de son expansion sur la survie de l’hirondelle à queue rouge. Il exposera ensuite les conséquences que pourrait entraîner l’extinction de cette espèce, non seulement sur l’écosystème de l’Ongulu, mais aussi sur la subsistance à long terme des habitants de cette région en développement.
Afin de montrer que l’extinction de l’hirondelle à queue rouge n’est pas inévitable, il explorera par la suite des moyens plus écologiques d’assurer de développement économique de la région. Il discutera finalement du rôle que pourraient jouer les pays du Nord afin de participer à l’effort de conservation de cette espèce.
1. Capter l’intérêt du lecteur
2. Amener le sujet
3. Poser l’hypothèse
4. Esquisser les idées principales

D’après le CENTRE D’AIDE A LA REDACTION DES TRAVAUX UNIVERSITAIRES (CARTU), Université d’Ottawa.


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Djc: chapitre xiii!
  Mettre la production écrite à l'esprit du temps
  Tous les messages de Jaafari Ahmed


 Réponse N°1 29988

un grand
  Par   brahim el harfi  (Profle 02-03-13 à 09:36



merci cher Ahmed pour ton effort afférent à la pratique de l'écrit. la démarche proposée sied plus à l'épreuve de la dissertation. nos élèves s'ils:

amène le sujet en une phrase

pose le problème (souvent un désaccord de point de vue: certains pays pratiquent la peine capitale, d'autres l'ont abolie)

pose une question ou une prise de position qui trace le plan,

nos élèves dont la plupart ont un niveau moyen, auront toutes les chances de décrocher une bonne note.

tu me manques et tu m'inspires toi et les chers collègues

meS amitiés





 Réponse N°2 29990

Merci cher ami!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 02-03-13 à 13:13



à très bientôt!





 Réponse N°3 30000

Oui M Jaafari !
  Par   Samira Yassine  (CSle 03-03-13 à 09:38



Vous faites un travail des plus laborieux. je ne vous en remercierai jamais assez;



Merci pour le partage.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +