A propos de l'analyse du message visuel fixe

 Par OMARI Abdellatif  (Prof)  [msg envoyés : 176le 10-04-12 à 09:15  Lu :1600 fois
     
  
 accueil

OMARI Abdellatif (Prof)


A Propos de l'analyse du message visuel fixe

L'idée de notre cher ami et collègue Marocagreg sur la lecture de l'image est on ne peut plus pertinente et ouvre une brèche. En effet, il semble que l'enseignement connaît beaucoup de bêtes noires: production écrite, poésie, grammaire, analyse de l'image, et on ne sait pas quoi encore. Les cahiers des élèves sont pauvres et reflètent notre pauvreté. Ils souffrent de toutes les failles: absence de reprises de production écrite, absence de leçons de grammaire et de syntaxe, l'étude d'un poème, si elle existe, est misérable, quant à l'analyse de l'icône c'est un univers presque comme tabou. Cependant, avec un peu d'effort ces bêtes noires deviennent roses. Recherche et tentatives permanentes peuvent remédier à ces défaillances. Réunies ensemble, les interventions riches et judicieuses de nos chers collègues sur les images proposées montrent combien nous sommes devant un autre genre de texte (iconique et non plus scriptural) en train de subir une lecture analytique. Il n'en demeure pas moins que l'exercice de l'analyse du message visuel fixe sollicite une rhétorique ou une grille. Il s'agit d'une grille familière, bien connue de nos collègues et dans le monde, que je me propose de rapporter en rappelant ses étapes et ses outils en guise de contribution au débat:



Grille pour l'analyse du message visuel fixe

Préambule

-Auteur du message (si c'est nécessaire, rappel biographique succinct)

-Titre, date et circonstances de la création du message

-renseignements succincts d'ordre technique: genre du message (publicitaire, tableau, photo, gravure…)

Approche intuitive

A partir de la saisie intuitive et globale du message, exprimer librement:

-Des réactions spontanées et premières

-des connotations, des opinions, des jugements…sauvages

Cependant, cette approche est peu nécessaire sauf pour certains messages à effets de choc qui suscitent des réactions immédiates, intéressent ou émeuvent d'emblée

A-Approche iconique

De la manière la plus neutre, en s'interdisant toute interprétation, inventorier simultanément, et du premier plan au dernier, et de gauche à droite:

-Les signes visuels non iconiques ou formes (approche dénotative du texte)

-Les signes visuels iconiques ou motifs (approche iconique de l'image)

-Les relations entre texte et image


B-Approche iconographique

Il s'agit de révéler la polysémie du message et, donc, d'interpréter:

1-Les signes visuels non iconiques (approche connotative du texte)

a-Domaine socioculturel, et donc de l'idéologie sous-jacente dans le texte. En ce sens, on dégage le code de la reconnaissance de l'identité à travers le code de l'onomastique (noms, pronoms, sobriquets…)

b-Domaine psychocritique, surtout en publicité. Il s'agira de dégager à travers les codes rhétoriques les désirs, les pulsions du subconscient, les forces les plus secrètes de l'être.

c-Domaine esthétique. On mettra l'accent sur le choix des mots utilisés dans une phrases (à la place d'un mot simple on emploi un autre qui va constituer une figure), la combinaison des mots entre eux (l'ordre des constituants de la phrase n'est pas normal: tendre est la nuit), les figures de style, le courant littéraire, la tonalité, s'il s'agit d'un pastiche ou d'une parodie, etc.

d-Les relations sémantiques entre le texte et l'image (le texte peut paraphraser l'image ou ajoute un élément complémentaire)

e-La valeur phatique (permet d'établir, de maintenir ou d'interrompre le contact physique et psychologique avec le récepteur), métalinguistique (permet de définir le sens des termes que le récepteur ignore) et poétique (esthétique) du montage texte/image.

2 Les signes visuels iconiques (approche iconographique de l'image)

a-domaine socioculturel

-domaine de la reconnaissance de l'identité: il concerne le code des vêtements et des uniformes (l'individu est identifié comme appartenant à un groupe), le code de la mode (vêtements, coiffure, maquillage, tatouage…), le code des signes (insignes, décorations, badges, blasons…), le code des objets (enseignes, marques commerciales…), le code topologique(Il concerne la reconnaissance des lieux)

-Domaine des relations inter-individuelles: Il concerne le code de la kinésique (gestes, mimiques, danses…), de la proxémique (Il s'agit des distances entre les individus qui se parlent), de la nourriture (boissons et mets s'offrent d'une certaine façon, dans telle ou telle circonstance), de l'implication (lorsqu'un personnage semble nous regarder, lorsque l'émetteur nous sollicite directement)

-Domaine des manifestations collectives: il concerne les religions, les mythes, les cérémonies, les jeux, les sports, les travaux, les scènes historiques…

b-Domaine esthétique

-code rhétorique: il concerne la combinaison des signes entre eux et les différents écarts. Ces écarts se produisent par le biais de l'accumulation (successions des signes), de la gradation (ascendante ou descendante),de la comparaison (présence de deux signes pour démontrer leur parenté), de l'antithèse (opposition de deux signes), de l'oxymore (alliance de deux signes incompatibles), de l'ellipse ( suppression d'un ou de plusieurs signes ), de la métaphore (remplacer un objet propre par un autre objet figuré), de la métonymie (a-Abstrait/Concret , b-Concret/Abstrait , c-Instrument /Utilisateur , d-Cause /Effet , e-Effet/Cause , f-Lieu d'origine ou fabricant /Chose , g-Signe/Chose , h-Physique/Moral , i-Objet propre/Personne ou Collectivité , j-Contenant /contenu),de la synecdoque (a-Tout/ Partie , b-Partie/Tout , c-Matière/objet , d-Genre/espèce , e-Nom commun/nom propre , f-Nom propre/Nom commun)

-code graphique: il concerne principalement le dessin et ses différentes techniques. un dessin peut être très net et très affirmé, il peut n'utiliser que des contours (face, profil), il peut être une caricature, une bande dessinée (points, lignes, taches, traits: fins, légers, larges, courts, variés, secs, gras..).Les techniques concernent les instruments et les matériaux (crayon, argile, charbon, encre, pinceau, pierre, couleur, lumière…)

-Code chromatique: il concerne la nature et la symbolique des couleurs (: le rouge, par exemple, peut connoter le sang, la vie ardente, la passion.)

-Code des valeurs: il s'agit de l'exploitation de l'ombre et de la lumière dans la peinture et la photographie. (Noir, blanc, éclairage, ombre, contraste, clair-obscur….).Sous un soleil brillant, par exemple, les couleurs sont vives, saturées, les valeurs contrastées; sous un ciel légèrement nuageux, les éclairages sont plus doux; sous un ciel très nuageux sans soleil, les valeurs sont peu contrastés, un gris envahit l'atmosphère…

-Code morphologique: perspective (illusion tridimensionnelle sur un support à deux dimensions: le dessin permet, par exemple, de voir les objets à l‘intérieur de la maison; de percevoir l'étagement des plans..), angle de prise de vue normale (l'objectif est placée face au personnage et à la même hauteur), angle de plongée (l'axe optique est incliné vers le haut: petitesse, description, narration..),contre plongée (l'axe optique est vertical: agrandir, ce qui peut connoter la supériorité, la puissance..),angle de champ (l'opérateur doit s'éloigner au fur et à mesure qu'il change d'objectif: le champ visuel est vu tel que nous le voyons, c'est la focale normale; le champ visuel vu est très large, c'est la courte focale; le champ visuel vu est restreint et sujet grossi, c'est la longue focale..), hiérarchie scalaire:plan d'ensemble (situe un ou plusieurs personnages pris pour un sujet principal dans un décor qui s'efface), plan moyen (cadre un personnage en pied), plan italien (cadre un personnage aux genoux), plan américain (cadre à mi-cuisse ou à la hauteur de la taille), plan rapproché ou premier plan (coupe le personnage à la poitrine), gros plan (cadre seulement le visage ou une infirme partie du décor), très gros plan (isole un élément d'un visage ou un détail d'un ensemble).

C-Domaine psychocritique

Il s'agit de l'affleurement de l'inconscient et du subconscient personnels et collectifs: désir, pulsions, forces internes…

- Le libido(Eros) : L'art se situe du côté d'Eros (l'image du nu, de l'érotisme, de la pornographie peut renvoyer à des pulsions de complexes, de hantises, de fantasmes…)

-La mort (Thanatos): Il concerne les images où dominent la violence, le sang et la mort

-Association étroite entre Eros et Thanatos (ex: images où des vierges sont poursuivies, persécutées, violées par des êtres sauvages et impitoyables)


Synthèse

-Bref résumé: résumer les caractéristiques du message étudié

-jugement de valeur: sur l'originalité ou, au contraire, sur la banalité du message étudié.

Remarque: Ces outils s'appliquent à toutes les icones avec des nuances.


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  A propos de la description réaliste
  Bac - examen régional de français-2012 -grand casablanca
  Tous les messages de OMARI Abdellatif


 Réponse N°1 19694

Source intarrissable !
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-04-12 à 10:22



On ne cessera d'apprendre de vous M Omari. Merci.

Mes respects.





 Réponse N°2 19696

quémandeuse
  Par   amina ossoule  (CSle 10-04-12 à 12:23



aprés l'intervention de monsieur Omari, je me rends compte que ce que je fais en matière de l'analyse de l'image est pur"tkharbiq".

Je vous prie qu'on continue le travail sur l'analyse des supports iconiques avec la démarche proposée jusqu 'à ce qu'on la maitrise parfaitement.

je vous remercie énormément pour la compréhension.

je supplie monsier Omari de nous donner un exemple concret pour inspiration.

encore merci.





 Réponse N°3 19698

L'analyse, la vraie
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 10-04-12 à 13:05



Bonjour;

Bien que je sois nouveau sur le site , en tant qu'inscrit,( je visitais le site ), en parcourant les écrits des collègues à propos des images, je m'attendais à une intervention de votre part qui va aller à l'essentiel et qui sera bénéfique pour tout le monde. J'apprécie énormément vos productions, rares certes, mais combien intéressantes!

Encore une fois bravo et merci pour le partage





 Réponse N°4 19702

Bienvenu!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 10-04-12 à 18:43

Bienvenu Monsieur Loumatine!

Votre entrée ( permets que je( te) vouvoie), coïncide avec un article de poids( et de taille), aussi tes premiers pas dans le site en prennent- elles de la valeur !

En fin connaisseur (tel que je te connais et te reconnais), tu ne peux qu'enrichir les discussions par tes contributions!




 Réponse N°5 19705

re
  Par   marocagreg  (Adminle 10-04-12 à 19:52



En effet, jusqu'ici les participations de M. Omari Abellatif sont d'une grande qualité et c'est pour cela qu'elles sont pour la plupart publiées dans ce coin spécial.





 Réponse N°6 19707

Merci
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 10-04-12 à 19:56



Merci M. Jaafari. C'était un vrai plaisir pour moi de vous lire, ce sera un honneur pour moi de vous " cotoyer".

Merci encore, mes respects





 Réponse N°7 19765

Merci
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 11-04-12 à 23:06



Bonsoir ;

Merci cher collègue pour le lien. C'est très intéressant comme analyse.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +