اللغة العربية تنعى حظها – لحافظ إبراهيم

 Par Elmzouri mostafa  (Autre)  [msg envoyés : 145le 16-12-13 à 16:11  Lu :1137 fois
     
  
 accueil


A l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe qui coïncide avec le 18 décembre , il n’y a mieux de se remémorer ce poème de Hafed Ibrahim sur l’état de cette langue ; surtout avec l’ « éloge » de la darija de Ayouch et compagnie !
رَجَعْتُ لنفسي فاتَّهَمْتُ حَصَاتي . . . وناديتُ قَوْمـي فاحْتَسَبْـتُ حَيَاتـي
رَمَوْني بعُقْمٍ في الشَّبَابِ وليتني . . . عَقُمْتُ فلـم أَجْـزَعْ لقَـوْلِ عُدَاتـي
وَلَــدْتُ ولـمّـا لــم أَجِــدْ لعَـرَائـسـي . . . رِجَـــالاً وَأَكْـفَــاءً وَأَدْتُ بَـنَـاتـي
وَسِعْـتُ كِتَـابَ الله لَفْظَـاً وغَايَـةً . . . وَمَـا ضِقْـتُ عَــنْ آيٍ بــهِ وَعِـظِـاتِ
فكيـفَ أَضِيـقُ اليـومَ عَـنْ وَصْـفِ . . . آلَـةٍ وتنسيـقِ أَسْـمَـاءٍ لمُخْتَـرَعَـاتِ
أنا البحرُ في أحشائِهِ الدرُّ كَامِنٌ . . . فَهَلْ سَأَلُـوا الغَـوَّاصَ عَـنْ صَدَفَاتـي
فيا وَيْحَكُمْ أَبْلَـى وَتَبْلَـى مَحَاسِنـي . . . وَمِنْكُـم وَإِنْ عَـزَّ الـدَّوَاءُ أُسَاتـي
فــلا تَكِلُـونـي للـزَّمَـانِ فإنَّـنـي . . . أَخَــافُ عَلَيْـكُـمْ أنْ تَـحِـيـنَ وَفَـاتــي
أَرَى لـرِجَـالِ الـغَـرْبِ عِــزَّاً وَمِنْـعَـةً . . . وَكَــمْ عَـــزَّ أَقْـــوَامٌ بـعِــزِّ لُـغَــاتِ
أَتَــوا أَهْلَـهُـمْ بالمُـعْـجـزَاتِ تَفَـنُّـنَـاً . . . فَـيَــا لَيْـتَـكُـمْ تَـأْتُــونَ بالكَـلِـمَـاتِ
أَيُطْرِبُكُمْ مِنْ جَانِـبِ الغَـرْبِ نَاعِـبٌ . . . يُنَـادِي بـوَأْدِي فـي رَبيـعِ حَيَاتـي
وَلَـوْ تَزْجُـرُونَ الطَّيْـرَ يَوْمَـاً عَلِمْتُـمُ . . . بـمَـا تَحْـتَـهُ مِــنْ عَـثْـرَةٍ وَشَـتَـاتِ
سَقَـى اللهُ فـي بَطْـنِ الجَزِيـرَةِ أَعْظُمَـاً . . . يَعِـزُّ عَلَيْهَـا أَنْ تَلِيـنَ قَنَـاتـي
حَفِظْـنَ وَدَادِي فـي البلَـى وَحَفِظْتُـهُ . . . لَهُـنَّ بقَلْـبٍ دَائِــمِ الحَـسَـرَاتِ
وَفَاخَرْتُ أَهْلَ الغَرْبِ ، وَالشَّرْقُ مُطْرِقٌ . . . حَيَـاءً بتلـكَ الأَعْظُـمِ النَّخِـرَاتِ
أَرَى كُــلَّ يَــوْمٍ بالجَـرَائِـدِ مَزْلَـقَـاً . . . مِــنَ القَـبْـرِ يُدْنـيـنـي بـغَـيْـرِ أَنَـــاةِ
وَأَسْمَـعُ للكُتّـابِ فــي مِـصْـرَ ضَـجَّـةً . . . فَأَعْـلَـمُ أنَّ الصَّائِحِـيـنَ نُعَـاتـي
أَيَهْجُـرُنـي قَـوْمـي عَـفَـا اللهُ عَنْـهُـمُ . . . إِلَــى لُـغَـةٍ لــم تَتَّـصِـلْ بـــرُوَاةِ
سَرَتْ لُوثَةُ الإفْرَنْجِ فِيهَا كَمَا سَرَى . . . لُعَابُ الأَفَاعِي في مَسِيلِ فُـرَاتِ
فَجَـاءَتْ كَـثَـوْبٍ ضَــمَّ سَبْعِـيـنَ رُقْـعَـةً . . . مُشَكَّـلَـةَ الأَلْــوَانِ مُخْتَلِـفَـاتِ
إِلَى مَعْشَرِ الكُتّابِ وَالجَمْعُ حَافِلٌ . . . بَسَطْتُ رَجَائي بَعْدَ بَسْطِ شَكَاتي
فإمَّا حَيَاةٌ تَبْعَثُ المَيْتَ في البلَى . . . وَتُنْبـتُ فـي تِلْـكَ الرُّمُـوسِ رُفَاتـي
وَإِمَّـا مَـمَـاتٌ لا قِيَـامَـةَ بَـعْـدَهُ . . . مَـمَـاتٌ لَعَـمْـرِي لَــمْ يُـقَـسْ بمَـمَـاتِ

  




 Réponse N°1 33208

re
  Par   marocagreg  (Adminle 16-12-13 à 20:30



je ne sais pas pourquoi, nous, Marocains, on méprise tout ce qui est marocain. Darija n'est-elle pas une variante enrichie de l'arabe et utilisée par la plupart des Marocains. La langue arabe est certes la langue du Coran, mais c'est le Coran qui est sacré et non la langue arabe elle-même. On serait des sots si on néglige ce trésor qu'est la langue arabe et qu'on a hérité de nos ancêtres, mais on serait encore plus sots si on continue comme ça à mépriser ce qui fait notre identité et notre spécificité. De là à dire que la darija peut remplacer l'arabe dans l'enseignement, c'est une exagération, mais rien n'empêche la darija de devenir une langue parfaitement valable pour l'enseignement à l'avenir. Je crois que Ayouch n'a pas commis un sacrilège en proposant la darija comme moyen d'enseignement. Il innové. il ne faut donc pas céder à la facilité de le critiquer en suivant un pur mouvement irrationnel d'une certaine sensibilité, car certains croient qu'en défendant l'arabe, ils défendent la religion et cela, à mon avis, est complètement faux. (à débattre si vous voulez)





 Réponse N°2 33209

Oui;
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 16-12-13 à 20:47



je suis pour la darija! comme je l'ai déjà signalé! D'autant plus que M. Laroui se basait sur des références éronnées (notamment labov) ou sur des postulats idéologiques, en rejetant toutes statistiques , dut-elle être celle de l'Unesco...etc!





 Réponse N°3 33210

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 16-12-13 à 21:37



Je ne suis pas dupe pour ne pas faire la distinction entre la religion et la langue malgré que cela ne soit aussi simple que certains l’imaginent. Certes, la Darija est riche , variée et assurant un espace de liberté, mais delà à en faire la langue de notre enseignement… ! D’abord, quelle Darija choisir ? Et ensuite, notre enseignement bat de l’aile avec l’arabe, que diriez de la Darija ? Les tenants de la Darija ont objectif non déclaré qui est la promotion de la langue française. Ceci ne garantit ni la langue arabe ni la Darija , cela sent comme un esprit colonialiste.

Ceci dit, même en France, comme chacun le sait, il y a plusieurs niveaux de langue mais c’est la langue française (courante) qui est la langue d’enseignement…





 Réponse N°4 33213

Tout à fait !
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-12-13 à 22:14



Je ne saurai dire les choses à votre façon, mais je trouve plus éloquent de voir quelqu'un parler en arabe . J'apprécie , d'ailleurs, l'introduction de certains mots sinon des phrases en arabe classiques dans le parler de certaines personnes, au lieu de dire "atomobile" ou lcousina" ils disent "assayara" "almatbakh" . Vous me direz mais c'est du français et qu'est ce que notre darija sinon un mélange de toutes les langues, chacun selon le nombre de langues qu'il connait :)

Merci pour le partage





 Réponse N°5 33214

Dites-moi, alors!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 16-12-13 à 22:34



qu'est-ce qu'un look, si ce n'est ce lifting qui rend la langue chaque jour un chouia vivante? vous me direz , c'est une question de timing! je vous répondrai, Ok, mais c'est du kif-kif! le guitoune qui réunit tous les mabouls, qui sweetchent d'une langue à l'autre va s'effondrer, I will answer : "Rah al khayma 3aouja men départ!"!depuis la tour de Babel! :)





 Réponse N°6 33215

Alors ,
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-12-13 à 23:10



on est d'accord, vous venez de confirmer mes dires.

Merci :)





 Réponse N°7 33216

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-12-13 à 06:41

tout d'abord mon cher el mzouri, je ne parlais pas de toi en évoquant la sacralité de la langue arabe. mais j'essaie de faire une analyse générale et objective. Moi, ce qui me chagrine, c'est cette manie qu'on a, nous Marocain, de mépriser tout ce qui fait notre identité marocaine. si on considère que Darija est une langue bâtarde, mineure, voire même pas une langue, alors le présupposé est que nous-mêmes, nous sommes un peuple bâtard qui parle un dialecte à son image. Notre darija ne doit pas remplacer la langue arabe qui est et doit rester "fouk rasna ou 3inina", mais elle doit l'enrichir. n'importe quelle langue doit évoluer selon les besoins du temps. la langue arabe ne doit rester figée au temps de qorayech, d'ailleurs la langue arabe que d'aucuns considèrent comme une langue pure descendue du paradis telle quelle, est aune langue qui a largement été influencée par le perse, le grec, l'araméen, le hindou et par d'autres langues encore.

Si on prend le cas du français, elle n'était au moyen âge qu'un dialecte, on lui préférait une langue officielle qui est le latin. A la Renaissance, le français, comme d'autres langues (l'Allemand) a été promue langue nationale et aujourd'hui, le latin est mort, mais il subsiste encore dans les langues nationales d'Europe.

L'arabe ne peut pas mourir car elle est nécessaire pour comprendre les textes sacrés et les pratiquer, mais cela ne veut pas dire que des variantes nationales de l'arabe ne peuvent pas émerger ça et là dans le monde arabe.




 Réponse N°8 33217

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 17-12-13 à 09:21

On est d’accord qu’une langue doit évoluer ; c’est ce qui se passe dans toutes les langues y compris la langue arabe : regardons les chaines de télévision internationales, pour se limiter à cela, qui ont opté pour la langue arabe comme moyen de communication universelle pour les peuples arabes et arabisants.

Évoquant la bâtardise, personne n’en parle : la Darija est "fouk rasna ou 3inina" pour répéter une expression de marocagreg ; on respecte les poèmes, les dictons et les proverbes, les chansons …dits en Darija ; mais pour être équitable : le français a été promu en langue officielle face au latin : mais le latin est langue morte ; alors que l’arabe est en pleine évolution. Arrêtons de considérer que la langue arabe est une langue figée qui vient directement de Quraich ; la langue arabe c’est la langue de Mahmoud Darwich, de Nézar Qabbani et beaucoup d’autres…

P.S : pourquoi Si Ahmed Jaafari n’écrit pas d’habitude comme il a écrit dans son commentaire n°5 ??





 Réponse N°9 33218

Bonjour cher ami!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 17-12-13 à 10:41



Je voulais juste égayer le conversation!

Ceci dit , j'adore le style de San Antonio, alias Frédéric Dard: c'est un grabd écrivain, d'un humour inoui, avec des subtilité de langue familière, l'argo, le verlan...incroyable! Il Ceux qui ne le connaissent pas, doivent faire preuve de patience et de relcture, pour pouvoir découvrir enfin, son génie , mais une fois que l'on l'a découvert , on devient un vrai mordu!

En ce qui concerne la langue arabe, je l'adore, et je me demande souvent pourquoi, je n'avais choisi cette carrière au lieu du français: mais ceci n'empêche pas que la Darija , mérite qu'on s'y intéresse: bien sûr la darija vraie, et non le parler vulgaire!





 Réponse N°10 33219

Bonjour Si Ahmed
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 17-12-13 à 11:05



Excusez- moi de vous avoir pris comme contre exemple ;pour les fans de la langue, de n’importe quelle langue ,chaque mot les éblouit , que dirais-je des textes fantastiques des grands écrivains ? Que ça soit écrit dans un langage familier ou recherché, c’est le style qui fait la différence !





 Réponse N°11 33220

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-12-13 à 11:08



ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne considère pas la langue arabe comme une langue figée, je considère que ceux qui cherchent à figer l'arabe dans une forme éternelle ne lui rendent pas service.

encore une fois, la langue qu'on parle à la rue, à la maison, au travail, c'est-à-dire Darija, ce n'est pas du martien, c'est une langue arabe enrichie de langues étrangères et de langues locales (le berbère). On ne parle pas Darwich ou nizar qabbani ! Quand je dis : 3la rassi ou 3iniya nhadro belogha l3arabia, c'est quoi ça, ce n'est pas de l'arabe ?

notre ami jaafari a fait une remarque qui mérite réflexion : lors des débats sur la darija, qu'est-ce qu'on a remarqué sur le net : des écrits qui, pour faire rire, réduisent la darija à ce langage de l'insulte, où l'argot répulsif de certains milieux. En fait, ces gens-là ne cherchent pas à faire rire les autres, ils se méprisent eux-mêmes à tel point qu'ils font rire d'eux-mêmes, c'est-à-dire de leur langue de tous les jours pour les convaincre de la faillite de la Darija. A-t-on jamais vu une telle aliénation ? Je ne comprends pas pourquoi ces gens-là, qui méprisent à ce point darija, ne parlent pas comme al moutanabbi du matin au soir.





 Réponse N°12 33222

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 17-12-13 à 11:20



Ils parlent comme Al moutanabbi du soir au matin!!! :)





 Réponse N°13 33223

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-12-13 à 11:55



je crois qu'on n'est pas sur la même longueur d'onde ! tu as raison, tout le monde parle comme al moutanabbi au Maroc.





 Réponse N°14 33225

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-12-13 à 12:08



et puis Darija est trop moche, elle ne mérite pas d'éloge.





 Réponse N°15 33227

re
  Par   Elmzouri mostafa  (Autrele 17-12-13 à 17:16



Certainement!!!





 Réponse N°16 33228

Réflexions!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 17-12-13 à 21:33



Chers mis, j'ai lu vos échanges passionnés, qui m'ont inspiré ces réflexions...

1- Est-ce la langue arabe est une langue nationale pour nous ou c'est la langue arable dialectale qui est nôtre langue nationale?

2- Est-ce que les autres langues: berbère, tarifite, tachalhite, hassani ne font-elles pas partie de nôtre patrimoine culturel et ne constituent pas pour une très grande tranche de la population marocaine leur langue maternelle?

3- Dans ce sens, ne pourrions-nous pas considérer la langue arabe classique comme la première langue étrangère pour une très grande tranche de la population marocaine?

4- Quelle est la "vraie" langue d'apprentissage des sciences au Maroc, dans le lycée collégial et qualifiant? N'est-ce pas l’arable dialectal? - Pourrions-nous parler dans ce sens d'ARABISATION?

5- Dans la réalité, est-ce que les enseignants, dans le préscolaire, parlent/communiquent-ils avec les enfants de 3,4,5,6 ans en utilisant une langue que celle de leur papa et leur maman?!

6- N'existe-t-il pas chez nous, comme chez les autres pays dans le monde, ce qu'on appelle communément les niveaux de langue?

7- Est-ce que la langue maternelle = l'argot?

8- Comment moderniser l'enseignement de la langue arabe classique et les autres langues et inventer des méthodes par des marocains pour des marocains?

9- La langue de l'apprentissage doit-on la rendre accessible pour les apprenants? Si oui, comment?

10- Y'a-t-il une politique de standardisation de la langue arabe dialectale au Maroc?

____________________________________________________________________________

1- La langue, comme code linguistique sert à communiquer des savoirs, mais aussi des valeurs, une culture!

2- L'enseignement doit prendre en considération le développement mental, affectif de l'élève.

3- L'enseignement doit aussi prendre en considération la provenance et l'origine socio-culturelle de l'enfant.

4- Pour améliorer le niveau des citoyens marocains en langue arabe standard, il est nécessaire, voire indispensable, de travailler sa prosodie ( accentuation et intonation= "chakl"). Cela veut dire qu'il faut le faire dans tous les écrits en arabe... Que ce soit au niveau des manuels d'enseignement de l'arable comme discipline à part entière ou comme une langue véhiculaire de connaissances dans les autres matières (scientifiques...), ou encore au niveau des médias: journaux, revues, magazines....

5- Il est nécessaire de travailler dans le sens qui permet de rendre la langue arabe classique comme une langue standard, à la portée de tous les marocains qui possèdent un certain niveau acceptable, et de définir un seuil...

6- L'expérience de l'enseignement informelle est très riche d'enseignement dans le sens où elle démontre comment on peut répondre à des besoins spécifiques, en fonction des attentes du public visé: pas d'enseignement unique, qui répond à toutes les catégories d'apprenants!

7- On ne doit pas parler en terme de langue maternelle ou d'argot au Maroc, mais en celui d'argots et de langues maternelles!

8- Le niveau bas des élèves, que ce soit dans la maîtrise des langues étrangères ou celui des autres matières disciplinaires n'est pas seulement une question d'enseignement, mais il y'a aussi d'autres facteurs dont le diagnostic demande un débat national authentique et entre les marocains!

9- Pour élever un enfant lecteur, il est nécessaire de former un adulte lecteur: les enfants qui lisent dans un pays ont déjà vu leurs parents lire, ne serait-ce que le journal du matin ou le roman du soir...! Les parents qui lisent la petite histoire à leurs enfants avant de se coucher leur rendent un très grand service dans ce sens!

10- Commencer le ménage par soi et autour de soi! La question est: combien y'a-t-il d'enseignants qui lisent ne serait-ce qu'une page chez eux à la maison? Combien sont ceux qui orientent la/les lectures de leurs enfants et contribuent à leur formation en faisant des suivies et en contrôlant leurs apprentissages? L'école n'est pas la seule responsable de l'éducation des enfants! Malheureusement, tout le monde connait cette vérité, mais beaucoup de monde reste les mains croisées!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +