prof : hatim abderrahman
le sport

je suis contre. je suis contre parce qu'il y a un ministre des sports et qu'il n'y a pas de ministre du bonheur ( on n'a pas fini de m'entendre parler du bonheur, qui est le seul but raisonnable de l'existence).quant au sport qui a besoin d'un ministre ( pour un tas de raisons , d'ailleurs qui n'ont rien à voir avec le sport), voilà ce qui se passe : quarante mille personnes s'assoient sur les gradins d'un stade et vingt-deux types tapent du pied dans un ballon. (Suite...)


Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011