BENLAHMAR MOHAMMED :LYCEE MISSOUR-MIXTE

EPREUVE DE FRANÇAIS


C'était par une belle matinée d'août. Il y avait trois jours que mon procès que mon procès était entamé, trois jours que mon nom et mon crime ralliaient chaque matin une nuée de spectateurs, qui venaient s'abattre sur les bancs de la salle d'audience comme des corbeaux autour d'un cadavre, trois jours que toute cette fantasmagorie des juges, des témoins, des avocats, des (Suite...)

Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011