évaluation

comprehension de l'ecrit

par: mohamed said elhor

la foule hurlait plus haut au-dehors.

le gros homme au visage bourgeonné m'a offert à respirer un mouchoir imbibé de vinaigre. -merci, lui ai-je dit de la voix la plus forte que j'ai pu, c'est inutile; je me trouve bien. alors l'un d'eux s'est baissé et m'a lié les deux pieds, au moyen d'une corde fine et lâche, qui ne me laissait à faire que de petits pas. cette corde est venue se rattacher à celle de mes mains. puis le gros homme a jeté la (Suite...)


Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011