par : daoud safa
contrôle continu 2 : le dernier jour d'un condamné</u> victor hugo
j'observais ce spectacle étrange avec une curiosité si avide, si palpitante, si attentive, que je m'étais oublié moi-même. un profond sentiment de pitié me remuait jusqu'aux entrailles, et leurs rires me faisaient pleurer.
tout à coup, à travers la rêverie profonde où j'étais tombé, je vis la ronde hurlante s'arrêter et se taire. puis tous les yeux se tournèrent vers (Suite...)

Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011