Tahar OUADIH,

Lycée Al Imam Ali, Hattane

évaluation

Texte:

C'est bien Sidi Mohammed ben Tahar, le coiffeur qui est mort.

Les femmes restèrent silencieuses. La tète de la négresse disparut. Les mains s'arrêtèrent un moment sur les arêtes du mur, puis s'évanouirent à leur tour.

Tout le monde dans le quartier connaissait Sidi Mohammed ben Tahar, le coiffeur.Il s'habillait en blanc, portait une barbe rare et sur (Suite...)


Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011