envoyé par : oumaldine lahcen

envoyé par : oumadline lahcen
évaluation n°2
la nouvelle s'était répandue. a sa sortie de la mairie, le vieux fut entouré, interrogé avec une curiosité sérieuse et goguenarde, mais où n'entrait aucune indignation. et il se mit à raconter l'histoire de la ficelle. on ne le crut pas. on riait.
il allait, arrêté par tous, arrêtant ses connaissances, recommençant sans fin son récit (Suite...)

Pour lire la suite de ce cours,
veuillez vous identifiez
Ce cours est accessible uniquement aux membres.


Pseudo :
Passe :


Inscription


©marocagreg   confidentialité 2011